Facebook Twitter Newsletter Linkedin RSS

Portail de la presse

La e-cigarette prend son essor au Québec

 

De plus en plus de boutiques de e-cigarettes ouvrent leurs portes à Montréal et partout au Québec, Granby, Sherbrooke, saint Jérome, le Saguenay, la Gaspésie et bien sur dans la ville de Québec.

Chaque semaine il y a tellement d'ouvertures de magasins  qu'il est de plus en plus difficile de les dénombrer; il y en a peut-être maintenant une centaine et cet essor ne semble pas s'arrêter. La progression est phénoménale, tout le monde connait maintenant un ancien fumeur qui s'est reconverti à la e-cigarette et a enfin laissé tomber son paquet de tabac cancérigène.
Comme on pouvait s'y attendre, les pouvoirs publics ont encore un temps de retard; aucune loi n'a encore été votée qui encadre les vaporisateurs électroniques. La nicotine est toujours interdite à l'importation et les fabricants de e-liquides font toujours leurs mélanges dans leur arrière boutique sans aucun contrôle qualité. Avec du Propylène Glycol, de la Glycérine végétale, de la nicotine (importée?) et des saveurs alimentaires.
Dans les journaux, on parle d'interdire le vapotage dans les lieux publics mais on ne légifère toujours pas pour empêcher les personnes mineures de consommer ces e-liquides nicotinés!Les médias mettent toujours en paralllele le tabac et la e-cig et une majorité des québécois pensent encore que la e-cigarette est aussi dangeureuse pour la santé que le tabac, voire même que la nicotine est cancérigène. Certains journalistes voient également dans 1 an les vaporisateurs sur les tablettes des dépanneurs de Montréal à coté des paquets de cigarettes.
Tout ce brouhaha médiatique n'empêche pas certains sites d'informations et de tests de publier des résultats scientifiques et de donner leur avis sur le matériel qui évolue très rapidement.Depuis 1 an les avancées technologiques ont été immenses dans le monde de la cigarette électronique; les kits de débutants sont moins chers à l'achat et de bien meilleure qualité. Les batteries sont presque toutes à voltage variable et les clearomizers ne fuient presque plus.Les vaporisateurs ne sont plus destinés qu à un public de geeks avertis; Monsieur et Madame Toutlemonde peut maintenant les utiliser très facilement et dire stop au tabac! 

--

Contact Presse:

Montréal Vape Libre au Québec
Sara Tremblay


Profil du diffuseur : http://www.categorynet.com/reseaucategorynet/profile?userid=81455

 

--

Communiqué envoyé le 31/10/2014 03:55:04 via le site Categorynet.com dans la rubrique Affaires / Entreprises
Diffuser votre communiqué de presse : http://www.diffuseruncommuniquedepresse.com/

______