Facebook Twitter Newsletter Linkedin RSS

Portail de la presse

Logotype « défiscalisant » - Corrélation entre l’art contemporain et le design une nouvelle méthode de création de logo : le bio-graphic logo

Logotype « défiscalisant »

Corrélation entre l’art contemporain et le design une nouvelle méthode de création de logo : le bio-graphic logo

Paris, le 1er octobre 2013 - Après avoir travaillé pendant plus de 20 ans sur l’identité en tant que projet de soi(1), Daniel Tomassi, artiste plasticien, propose aux entreprises une nouvelle méthode de création de logo. Corrélation entre l’art contemporain et le design, cette méthode unique permet aux entreprises de bénéficier des mesures fiscales favorables à l’acquisition d’œuvres d’arts originales d'artistes vivants(2).

Tout créateur d’entreprise recherche son logotype. Élément indispensable à une marque pour construire sa notoriété, il reste la base de l’identification visuelle d’une société. Habituellement élaborée par un designer, la réalisation d’un logotype nécessite un audit approfondi de l’entreprise, de son positionnement, de ses valeurs et de ses orientations stratégiques.

Aussi, la création d’un logo ne consiste pas à créer une image de plus mais doit déterminer le sens des images proposées, évoquées ou affirmées par son commanditaire. Comment trouver la forme juste ? Comment rédiger le brief ad hoc pour que le logo soit riche de sens, représente et porte l’image de l’entreprise ?

L’argile comme support d’expression

Fort de ses recherches artistiques sur l’identité, Daniel Tomassi a donc créé une méthode singulière permettant le passage d’informations de l’inconscient vers le conscient suivant le principe de l’imagination active. Il utilise pour cela l’argile comme support d’expression.

Dans cette nouvelle méthode, l’expression du commanditaire (un dirigeant de l’entreprise, un associé, parfois les deux) remplace le classique brief. Le modelage de figures subjectives dans l’argile dépasse tout discours. Les images en volume remplacent les mots.

Une intervention en 4 étapes

1- L’intervenant, porté par son geste, s’exprime et modèle des formes dans l’argile. L’artiste reproduit ensuite par le dessin toutes les empreintes laissées dans l’argile, puis réalise une interprétation symbolique des formes.

2- Un dialogue iconographique se tisse. Peu à peu, de la multiplicité des formes, dessin après dessin, l’artiste va résumer le travail de l’intervenant en une forme unique plus simple, contenant en elle-même toute la densité sémantique insufflée par l’intervenant dans l’argile.

3- Daniel Tomassi découpe ensuite cette forme dans du carton et vient la déposer sur une nouvelle surface d’argile vierge de trace afin de la sculpter en bas-relief. Le carton retiré, la forme ainsi réinsufflée dans l’argile va livrer tous ses secrets. L’imagination de l’artiste va réagir à son tour face à cette forme énigmatique en volume et en comprendre le sens caché jusqu’à en révéler un sigle originel.

4- La forme ainsi obtenue est mise au propre : lissée, habillée et interprétée en jouant sur les pleins et les vides, elle est allégée, sublimée. Un travail sur le choix de(s) couleur(s) et typographie(s) d’accompagnement viendront parfaire la création. Le logotype est prêt.

Les étapes de réalisations en vidéo : http://www.biographiclogo.com

Exemple de réalisation

Vincent Cochet, créateur de COS2BIZ société de conseil en optimisation des coûts d'intérim et de recrutement, a compris immédiatement la nécessité d’une identité visuelle forte pour faire vivre sa marque : «  je me suis lancé dans l’aventure du bio-graphic logo car je recherchais un sigle fort, original et loin des standards du marché. Je voulais que ce logo fasse ressortir la personnalité, la créativité et le coté innovant de ma société ».

Sans idée préalable, uniquement porté par sa spontanéité, Vincent Cochet a ainsi laissé parler son inconscient à travers l’argile. Au final, le logo de COS2BIZ correspond à un véritable bijou de significations, un condensé de sens, directement relié à l’activité de l’entreprise : «  en m’investissant ainsi dans la création, je me suis tout de suite approprié ce logo car il correspond parfaitement à l’image que je voulais donner à ma marque. De plus, le retour est très positif. C’est un logo qui a beaucoup de succès auprès des entreprises que je rencontre ».

Daniel Tomassi : «  il s’agit avant tout d’une démarche de création. Je considère ainsi mes intervenants comme des modèles, que je choisi afin de faire leur portrait. De plus, le logo est remis avec un tableau, qui met en scène le bio-graphic logo. L’entreprise peut ainsi bénéficier des mesures fiscales favorables à l’acquisition d’œuvres d’arts originales d'artistes vivants ».

---------------------------------


A propos de Daniel Tomassi :

Artiste scénographe plasticien - Diplômé de la Scala de Milan et de l’ENSATT - Plus d’informations : http://www.danieltomassi.com

Contact : Daniel Tomassi - Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. - Tél : +33(0)6-81-96-48-58

-------------------

(1)Méthode du portrait scénographique à découvrir sur www.danieltomassi.com
(2)Les entreprises peuvent déduire de leur bénéfice taxable le coût d'acquisition d'œuvres originales d'artistes vivants inscrites à l'actif immobilisé et exposées au public. (CGI, article 238 bis AB).


Télécharger le communiqué au format PDF (168 Ko)