Facebook Twitter Newsletter Linkedin RSS

Portail de la presse

83% des entreprises du SBF 120 sont désormais dotées d’une Direction du Développement Durable

Le Groupe Adecco France et l’IAE Gustave Eiffel (Université Paris-Est Créteil), publient la 3ème édition du baromètre(*) consacré à la fonction Développement Durable dans les entreprises du SBF 120. Réalisé en partenariat la Fédération Nationale des CREPI et la Fédération Nationale des Caisses d’Epargne, ce baromètre a pour objectif d’observer les étapes de construction de cette fonction instituée dans les grandes entreprises depuis les années 2000 et d’analyser ses évolutions, le profil des acteurs et son ancrage dans les organisations.

Une institutionnalisation de la fonction Développement Durable dans les entreprises

10 ans après l’apparition des premiers Directeurs du Développement Durable, 83% des entreprises du SBF 120 sont désormais dotées d’une Direction du Développement Durable, dont l’ensemble des entreprises du CAC 40. Ce mouvement confirme la volonté des entreprises d’institutionnaliser leur démarche de développement durable en nommant notamment des responsables pour l’incarner.

Des profils qui évoluent et se renouvellent

La fonction tend à se féminiser (+7 points) mais reste une profession majoritairement masculine (53%). Si les femmes dominent dans les services (58%), elles sont en effet toujours moins présentes dans les entreprises du CAC 40 (43%).Avec un âge moyen de 48 ans, la tendance confirme un rajeunissement de la profession. La part des plus de 50 ans recule au profit des quadragénaires. Bien que minoritaires, les moins de 40 ans progressent (+ 6 points).

En moyenne, les répondants ont 4 ans d’ancienneté à leur poste. La majorité d’entre eux (62%) ont participé aux prémices de la démarche de développement durable initiée dans leur entreprise mais un renouvellement a déjà eu lieu dans les directions les plus anciennes : près de la moitié des répondants du CAC 40 sont des successeurs.

Si les formations initiales restent variées, le profil économie-gestion gagne du terrain et représente 40% des effectifs (+9 points), suivi des profils scientifique (34%) et sciences-politiques (28%). Les formations spécifiques Développement Durable ne représentent que 4%.

Des effectifs en constante progression

Les directions en charge du développement durable comptent en moyenne 6,1 postes (ETP). Cet effectif a progressé ces dernières années bien qu’il tende à se stabiliser : il a été multiplié par 2 depuis 2007 et il progresse légèrement, de 0,4 points par rapport à 2010.
La taille de l’entreprise influence l’effectif de la direction, le secteur aussi : on dénombre 6,8 postes ETP dans l’énergie / industrie contre 5,4 postes ETP en moyenne dans les services.

Stratégie d'entreprise et développement durable : vers une approche intégrée ?

Le développement durable s’intègre dans la stratégie des entreprises selon des modes propres à chaque organisation. Quand certaines continuent d’avoir une approche défensive liée à une logique de conformité, d’autres considèrent le développement durable comme un moyen de gagner des parts de marché. Mais toutes s’accordent sur le caractère progressif de cette intégration stratégique.

Quand bien même, dans 78% des entreprises interrogées, le développement durable apparaît comme un axe important de la stratégie, il existe des nuances dans leur approche en fonction de leur type d’organisation, de leur culture et de leur secteur.

A l’aide d’un outil statistique, nous avons ainsi pu identifier quatre groupes parmi les cinquante entreprises interrogées qui témoignent de l’intégration différenciée du développement durable dans leur stratégie.

• Dans 30% des entreprises le développement durable apparait stratégique et intégré de manière centralisée
• Dans 26% des entreprises le développement durable apparait stratégique et intégré de manière non centralisée
• Dans 22% des entreprises le développement durable est limité à sa dimension environnementale qui apparait stratégique et organisé de façon non centralisée
• Dans 22% des entreprises le développement durable apparait non stratégique

Si ce baromètre nous montre que les directions du développement durable semblent s’être installées durablement dans les entreprises, la prochaine édition sera l’occasion de mesurer l’approfondissement de l’intégration du développement durable à leur stratégie.


* Etude réalisée auprès de 50 entreprises du SBF 120, en deux phases :
- Enquête par questionnaire administré par téléphone auprès de 47 entreprises du SBF 120
- Enquête par entretien en face à face auprès de 24 directeurs du Développement Durable


--
Contact Presse:

Ketchum
Raphael Soudan


Profil du diffuseur :
http://www.categorynet.com/reseaucategorynet/profile?userid=75923



--

Communiqué envoyé le 08.04.2013 18:59:50 via le site Categorynet.com dans la rubrique Affaires / Entreprises

Diffuser votre communiqué de presse : http://www.diffuseruncommuniquedepresse.com

______