Facebook Twitter Newsletter Linkedin RSS

Portail de la presse

L’OCIRP choisit le SIRH d’Hardis

L’OCIRP choisit le SIRH d’Hardis


De la gestion externalisée de la paie au reporting social, en passant par la formation, l’intéressement et la participation : avec Saphyr, l’OCIRP gère désormais de manière centralisée l’ensemble de ses données RH.


Grenoble, le 4 avril 2013 – Hardis, société de services, d'édition logicielle métiers et d'infogérance, a été retenue par l’OCIRP (Organisme Commun des Institutions de Rente et de Prévoyance), union d’organismes de prévoyance, pour la mise en œuvre de son SIRH. De la gestion externalisée de la paie au reporting social, en passant par la formation, l’intéressement et la participation, l’ensemble des données RH sont désormais centralisées sur une seule et même plateforme hébergée. Si la solution proposée par Hardis couvrait tous les besoins fonctionnels à un tarif très compétitif, c’est surtout la disponibilité et la compétence de ses consultants qui ont séduit les équipes de l’OCIRP.

Un SIRH pour accompagner une croissance soutenue

Créé en 1967, l’OCIRP est une union de plus de 30 organismes de prévoyance spécialisée dans la protection de la famille face aux risques de la vie (décès, handicap, dépendance). Par le biais de contrats collectifs d’entreprise et d’accords professionnels de branche, cet organisme propose aux salariés (ou à leurs enfants) des garanties complémentaires associées à des actions sociales spécifiques, comme la prise en charge psychologique des veufs, l’éducation des orphelins, l’aide à l’insertion professionnelle ou la protection juridique. Avec 1,2 millions d’entreprises adhérentes et 120 désignations en accords de branche, 5,4 millions de salariés relèvent aujourd’hui des garanties de l’OCIRP.

Ces dernières années, l’OCIRP a connu une croissance soutenue, avec une augmentation significative de ses effectifs (40 % de ses 80 salariés ont été embauchés au cours des quatre dernières années) comme de son activité (+70 % d’entreprises adhérentes et +35 % de contrats salariés entre 2009 et 2011). Dans ce contexte, le département des ressources humaines décide, en octobre 2010, de mettre en place un véritable SIRH. « Nous souhaitions disposer, en complément de notre solution externalisée de gestion de la paie, d’un ensemble de modules qui nous donne une vision globale sur les ressources humaines. », explique Véronique Binet, responsable RH de l’OCIRP.

Une migration, vers la gestion de la paie Saphyr, transparente

Faute d’une réponse satisfaisante de la part de son prestataire en gestion de la paie de l’époque, l’OCIRP s’est rapidement tourné vers Hardis et sa solution Saphyr. « La disponibilité et la compétence de ses consultants ont été des arguments forts en faveur d’Hardis, se souvient Véronique Binet. Dès le départ, ils nous ont accompagnés dans notre réflexion pour paramétrer la solution, en fonction de nos besoins et de nos usages. »

Dans une première phase, l’OCIRP s’est concentré sur la mise en œuvre de la gestion de la paie Saphyr. « Il fallait avoir la certitude que les paies soient justes, avant de pouvoir envisager le déploiement d’autres modules » explique Véronique Binet. Dès janvier 2011, Saphyr est déployé parallèlement à l’ancien système de gestion de la paie. Pendant trois mois, les équipes de l’OCIRP et celles d’Hardis ont travaillé conjointement pour vérifier que les données de la solution de gestion des temps et des activités (Bodet Software) étaient correctement reprises pour le décompte des RTT et des congés payés notamment, contrôler que les bulletins étaient conformes à la législation sociale et aux accords de branche et ajuster les paramétrages… En avril 2011, l’OCIRP bascule totalement sur la solution d’Hardis. « Saphyr est simple et intuitif à prendre en main. Nous disposons d’un interlocuteur dédié, ce qui nous permet de bénéficier d’une assistance rapide en cas de besoin. Désormais, notre paie est entièrement externalisée, y compris la DADS-U, avec garantie de résultat. », indique Véronique Binet.

Un SIRH intégré : centralisation, fiabilisation et historique des données

En juin 2011, c’est au tour du module formation d’être déployé, suivi un an plus tard du module intéressement. Avec le déploiement en 2013 de deux nouveaux modules – reporting social et participation – l’OCIRP aura achevé la mise en œuvre de l’ensemble des briques RH dont il a actuellement besoin.
Suite à la mise en œuvre de Saphyr, les données du SIRH ont été fiabilisées, en particulier grâce à la reprise automatique des données du logiciel de gestion des temps et des activités. En outre, l’historique de l’ensemble des données sociales est désormais centralisé sur une seule et même plateforme, et peut donc être exploité plus facilement par les équipes RH. Des tableaux de bord sociaux vont être mis en place dans les prochains mois pour mieux piloter la politique RH et répondre aux attentes des partenaires sociaux (bilan social, plans de formations…). « Nous pouvons dorénavant nous appuyer sur un seul environnement de travail pour gérer les RH. Cet ensemble de modules nous donne la visibilité qui nous manquait jusqu’à présent. », conclut Véronique Binet.


A propos de Hardis

Créé en 1984, le Groupe Hardis exerce le double métier d'éditeur de logiciels et de société de services informatiques. Résolument différente, la société construit sa croissance, depuis sa création, sur une approche pragmatique et des valeurs de proximité et d'engagement fort tant auprès de ses clients que de ses collaborateurs : dirigeants fondateurs toujours à la tête de l'entreprise, 25  % des salariés actionnaires, 100 % des équipes en France.
Hardis intervient dans sept grands domaines : infrastructure et infogérance Cloud, développement et tierce maintenance applicative (TMA), conseil et aide à la MOA, décisionnel, logistique et transport (suite Reflex), outils de développement (Adelia Studio), externalisation de la paie (logiciel Saphyr).
Dans son rôle d'éditeur, Hardis intègre elle-même ses solutions ou s’appuie sur un réseau de partenaires. Ses consultants maîtrisent les principales méthodologies pour la réalisation de projets informatiques qualitatifs (ITIL, CMMi...).
En 2011, Hardis a réalisé un chiffre d’affaires de 53 M€. Le Groupe compte à ce jour plus de 2500 clients et 620 collaborateurs. Basé à Grenoble, Hardis dispose de cinq autres agences à Lyon, Paris, Lille, Nantes et Rennes.
www.hardis.fr

Contact presse :
Elodie Cassar
Anjuna
Tél. : +33 9 64 15 31 27
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
www.anjuna.fr

Télécharger le communiqué au format pdf (logopdf L’OCIRP choisit le SIRH d’Hardis - 350 Ko)