Facebook Twitter Newsletter Linkedin RSS

Portail de la presse

L'épargne des Belges serait volontiers utilisée par le secteur financier

2013 ne suivra décidément pas la jolie courbe descendante qu'avait entamé 2011. Au contraire, c'est plutôt au pic de 2012 que l'année à venir risque de ressembler. Et malheureusement, "montée" n'est synonyme de "bonne nouvelle" qu'aux Jeux Olympiques. Le Bureau du Plan a donc annoncé que les créations d'emploi ne suffiraient pas, en 2013, à compenser la hausse du chômage. Une bien mauvaise nouvelle pour de nombreux Belges qui, bien entendu, doivent s'acquitter de l'un ou l'autre prêt à tempérament.
Une nouvelle qui explique peut-être aussi pourquoi l'épargne des Belges navigue à hauteur de 229 milliards d'euros, un plus haut historique. Des sommes mises de côtés afin de pouvoir parer à l'imprévu sans avoir à souscrire urgemment à un prêt quelconque.
"Compte tenu de la faible conjonct ure en 2012, l'emploi s'est contracté au premier trimestre 2012 et il ne devrait repartir à la hausse qu'au début 2013, sous l'impulsion d'une reprise de l'activité économique", estimait le Bureau du Plan.
Mais cette hausse annoncée pour 2013 n'est pas merveilleuse: l'emploi intérieur devrait passer de 11 000 unités en 2012 à 13 700 unités en 2013. En 2011, l'emploi intérieur bénéficiait d'un sympathique 62 000 unités.
En ré-assemblant toutes les données, que constate-t-on? Que le taux de chômage harmonisé devrait passer, en Belgique, de 7,2% à 7,4% en 2013.
Heureusement que l'épargne est là donc, bien que le secteur financier la regarde d'un oeil particulièrement envieux, désirant s'en servir pour financer les entreprises n'ayant plus accès au crédit bancaire.

--

Contact Presse:
Referenceur.be

3219677116
http://www.referenceur.be/
Profil du diffuseur : http://www.categorynet.com/reseaucategorynet/profile?userid=72074

 

--

Communiqué envoyé le 18.09.2012 11:55:02 via le site Categorynet.com dans la rubrique Affaires / Entreprises
Diffuser votre communiqué de presse : http://www.diffuseruncommuniquedepresse.com/

______