Facebook Twitter Newsletter Linkedin RSS

Portail de la presse

TECHNOLOGIES NUMÉRIQUES ET COMPÉTITIVITÉ, OÙ EN EST LA FRANCE ?

Une tribune de Jean-Marc Vauguier, Directeur général du pôle de compétitivité dédié aux Transactions Électroniques Sécurisées (TES)

TECHNOLOGIES NUMERIQUES MOBILES AU SERVICE DE LA COMPETITIVITE
Cette question récurrente de la compétitivité et des nouvelles technologies prend régulièrement une importance particulière. Nous sommes dans un moment où il devient vital de se la poser à nouveau et de prendre un peu de temps pour en imaginer les conséquences.

Parmi ces technologies qui auront très vite des effets sur la compétitivité des entreprises, les technologies mobiles occupent une place de choix.

Une technologie seule n’a pas forcément beaucoup d’effets sur l’optimisation de processus ou sur le développement de nouveaux territoires d’usages. Les effets majeurs se produisent toujours lorsqu’il y a une combinatoire de facteurs.

Prenons par exemple les moyens de paiement. Les nouvelles technologies (Paiements mobiles), associés à des changements réglementaires et à de nouveaux comportements sociologiques, peut produire potentiellement de nombreuses ruptures. Dans ce cas, nous sommes d’ores et déjà confrontés à une compétition mondiale dont l’intensité est en train de décupler. Non seulement l’industrie française des paiements est en risque, mais d’autres secteurs comme la distribution ou le secteur marchand dans sa globalité sont confrontés à ces nouveaux enjeux.

Ces ruptures de modèles économiques se caractérisent toujours par des modifications d’usages de la part des consommateurs, qui sont sous tendus la plupart du temps par des désintermédiations de modèles existants.

Au plus près du client, lors d’un usage, il devient possible de capter son attention mais aussi d’échanger de précieuses données. C’est la valeur créée par les entreprises déjà positionnées qui est alors en jeu. Des modèles innovants, souvent anglo saxon, l’ont très bien compris.

La grande majorité des secteurs économiques est ou sera confrontée à de forts impacts liés à ces nouvelles technologies mobiles. La puissance de calcul qui était jusqu’alors réservée à l’optimisation des processus des entreprises est mise aujourd’hui au service des consommateurs.

Une voiture embarque aujourd’hui une puissance de calcul équivalente à celle nécessaire pour envoyer sur la Lune les premiers hommes. Entre deux téléphones équipés de technologies sans contact NFC, vous pouvez aujourd’hui échanger des informations ou réaliser un échange d’argent sans mobiliser des infrastructures et des équipes conséquentes.

Ces technologies vous permettent d’accéder partout, au moment ou vous le désirez, aux informations dont vous avez besoin quand vous en avez besoin.

Les collectivités sont elles aussi, comme les entreprises, fortement concernées par ces technologies. Leurs relations aux citoyens et le positionnement de leurs fournisseurs de services seront bouleversés par ces technologies mobiles.

Le consommateur ou le citoyen, environné par une informatique qui devient ubiquitaire, le devient lui aussi.


OÙ EN EST LA FRANCE ?
Le CREDOC situe la France au 31ème rang mondial en termes d’usage de l’internet, 21ème en termes d’usages par les entreprises, 20ème en termes de contribution au PIB, légèrement en dessous de la moyenne de l’OCDE en matière de PIB numérique, mais loin des 10% de PIB d’origine numérique qu’atteignent de nombreux pays.

À échéance de deux ou trois ans, soit nous sommes capables de concrétiser en France et en Europe des projets innovants, soit la nouvelle vague attendue avec les technologies mobiles nous fera perdre encore un peu plus de terrain.

Si nous prenons l’exemple de la technologie sans contact NFC, dont de très nombreux brevets ont été déposés par des entreprises françaises, la création de valeur risque fort d’être produite dans d’autres pays que la France. Manque d’investissement dans les usages et manque de soutien aux projets d’innovation de nos entreprises nationales font qu’aujourd’hui le monde entier s’approprie ces technologies pour les transformer en usages. Ces mêmes usages sont pourtant un important moteur de créations d’emplois.

Encore une fois, nous savons faire de la R&D et développer des innovations technologiques, mais nous sommes difficilement capables d’imaginer et de mettre en œuvre le business qui se déploie à travers de nouveaux usages.

La compétitivité des entreprises et la création d’emplois se gagneront si nous décidons de changer de paradigme; prendre des risques n’est pas incompatible avec l’optimisation de l’existant.

Le plus grand risque est de ne pas en prendre ! Surtout dans cette période de mutation des comportements de consommation engendrés par l’arrivée de nouvelles technologies mobiles combinées à de nombreux autres facteurs sectoriels.

Nous avons perdu en grande partiel perdu la bataille des terminaux mobiles et des OS mobiles, ne perdons pas celle des usages et de leurs nouveaux business à conquérir.

***
CONTACTS PRESSE :

Pôle TES
Corinne Cauville
Tél 02 31 53 12 50
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Green Lemon Communication
Laurence Le Masle
Tél 06 13 56 23 98
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

À propos du Pôle de compétitivité Transactions Électroniques Sécurisées
En animant son réseau de plus d’une centaine d'acteurs : grandes entreprises d’envergure internationale, PME innovantes, laboratoires de recherche et centres de formation reconnus, le pôle TES favorise et développe la dynamique d'innovation collaborative.
En six ans, le pôle TES a permis le montage de 103 projets dans les domaines des services sans contact, du e-citoyen et de l’administration électronique.
Le pôle TES est implanté en région Basse-Normandie, au cœur d’un territoire d’innovation reconnu comme leader des services sans contact.
Le pôle TES est installé sur le campus technologique « Effiscience » à Colombelles, près de Caen.


--
Contact Presse:

GREEN LEMON COMMUNICATION
Laurence LE MASLE
0613562398
http://www.greenlemoncommunication.com
Profil du diffuseur :
http://www.categorynet.com/reseaucategorynet/profile?userid=69531



--

Communiqué envoyé le 17.04.2012 13:12:12 via le site Categorynet.com dans la rubrique Affaires / Entreprises

Diffuser votre communiqué de presse : http://www.diffuseruncommuniquedepresse.com

______