Facebook Twitter Newsletter Linkedin RSS

Portail de la presse

GL events optimise la gestion de son nouvel entrepôt de Gonesse avec Reflex WMS d’Hardis

GL events optimise la gestion de son nouvel entrepôt de Gonesse avec Reflex WMS d’Hardis


A l'occasion du déménagement de sa plateforme logistique, GL events, leader mondial de l’événementiel, a déployé Reflex WMS d'Hardis. La solution de gestion d’entrepôt a été opérationnelle en moins de 6 mois.


Grenoble, le 6 mars 2012 – Hardis, société de services, d'édition logicielle métiers et d'infogérance, annonce le déploiement de la solution de gestion d'entrepôt Reflex WMS au sein de la toute nouvelle plateforme logistique de GL events, située à Gonesse (95). En service depuis l'été 2011, Reflex WMS a permis à GL events, l’un des leaders mondiaux de l'événementiel, d’améliorer la qualité de service client et la productivité de ses équipes, et d'augmenter la durée de vie des éléments mobiliers, grâce à une optimisation des processus de stockage et des flux logistiques.

Optimiser les processus logistiques pour améliorer la qualité de service

GL events est l’un des leaders mondiaux de la filière événementielle, avec près de 3.500 collaborateurs pour un chiffre d'affaires de 727,2 millions d'euros en 2010. Le groupe intervient dans les trois principaux métiers de l’événement : l’organisation de salons, congrès et événements, la gestion d’espaces réceptifs, et la fourniture de prestations et services aux événements.

Avec un flux logistique de 200 semi-remorques et 2 200 rolls par semaine, sa plateforme logistique de Châtillon (92) devenait sous-dimensionnée. En 2010, l’entreprise décide de faire l’acquisition d'un tout nouveau site, d’une superficie de 23 000 m², situé à Gonesse (95), et de profiter du futur déménagement pour industrialiser et optimiser la gestion du stockage et des flux logistiques liés à la location des éléments de mobiliers (comptoirs, tables, chaises, etc.). A la clé, une amélioration de la qualité de service fournie au client et des gains en productivité sont attendus. L’outil de gestion des stocks utilisé jusque-là à Châtillon ne permettait pas de rationaliser les flux logistiques, de disposer d'une visibilité sur les stocks en temps réel ni d’une traçabilité sur les éléments mobiliers, ou d'optimiser les surfaces de stockage. La décision est prise de s’équiper d’une solution complète de gestion d'entrepôt (WMS).

Reflex WMS d’Hardis : 94 % des besoins couverts en standard

Alors que le déménagement est prévu pour l'été 2011, le projet de déploiement d'un WMS est lancé fin 2010. Les délais sont très courts : le cahier des charges est rédigé en à peine un mois et trois semaines seront nécessaires, en janvier 2011, pour comparer les offres des six éditeurs retenus.

Si le tarif proposé était un critère essentiel de choix pour GL events, d'autres éléments ont été pris en compte. Parmi lesquels la plus grande couverture possible, en standard, des besoins recensés dans le cahier des charges. « Nos délais étaient extrêmement serrés. La prise en charge native d'un maximum de fonctionnalités limitait de facto les besoins en adaptations spécifiques », se souvient Damien Rivoire, Directeur d'Agence Adjoint de l’activité Mobilier de GL events.

Avec un taux de couverture des besoins de 94 %, la solution Reflex WMS d'Hardis est arrivée loin devant les autres, le score du second n'étant que de 83 %... Les équipes de GL events ont notamment été séduites par l’ergonomie, la gestion des flux retour (à la base du métier de la location de mobilier), la gestion des vagues de préparation et la gestion dynamique des priorités, ou encore les outils de pilotage de l'activité de Reflex WMS. « Les jeux d'essai présentés nous ont par ailleurs convaincus que les équipes d'Hardis avaient parfaitement cerné nos besoins », ajoute Damien Rivoire.

Un WMS opérationnel en moins de 6 mois

En février 2011, Reflex WMS est retenue, avec deux adaptations spécifiques : l’interfaçage de la solution à Sigma-Gescom, l'ERP de l’activité Mobilier de GL events, ainsi que le développement d’une nouvelle fonctionnalité de réception des retours de mobiliers sur tablettes tactiles (visualisation des références par salon, famille de produit, puis sous-famille/couleur), pour faciliter la tâche des opérateurs.

Les délais sont tenus. Le 19 juillet, le Go est lancé en réception, et le déménagement peut commencer. Au total, plus de 500 semi-remorques seront chargées à Châtillon et réceptionnées, via le nouvel outil, sur la nouvelle plateforme de Gonesse. Moins d'un mois plus tard, le 16 août, le Go Expéditions est donné : les premières expéditions utilisant Reflex WMS sont lancées à l'approche de l'une des périodes les plus chargées de l'année.

Entre la dématérialisation des processus, la mise en place de la radio-fréquence ou encore la containérisation facilitant le chargement/déchargement, des gains de productivité ont été immédiatement constatés. La mise en œuvre de Reflex WMS a également permis d’optimiser les surfaces de stockage, avec une affectation dynamique des espaces, alors que ces derniers étaient alloués en fonction des références dans l’ancien entrepôt. La qualité de service est aussi au rendez-vous avec une visibilité en temps réel sur les stocks (dans l’entrepôt, en cours de réception, en cours d’expédition) et la possibilité de livrer les mobiliers en une seule vague lors des événements. Enfin, la traçabilité des éléments est désormais assurée à 100 %, tandis que leur stockage en palettier ou en container (et non plus élément par élément) permet de mieux les protéger et ainsi d'augmenter leur durée de vie.

« Hardis a parfaitement tenu ses promesses », souligne Damien Rivoire. « Ses équipes ont réussi la mise en œuvre d’un WMS en à peine 6 mois, alors que 18 mois peuvent être nécessaires pour ce type de projets. Et ce n'est pas tout : les gains de productivité escomptés, de 30 %, sur l'activité dépôt en situation cible, ont été atteints début 2012, soit en à peine 4 mois, contre plus de 6 habituellement ».

Au regard du succès de l'implémentation de Reflex WMS au sein de l’activité Mobilier de GL events et des gains obtenus, d'autres filiales du Groupe sont en pleine réflexion et envisagent de s'équiper d'une solution de gestion d'entrepôt, prochainement.


A propos de Hardis

Créé en 1984, le Groupe Hardis exerce le double métier d'éditeur de logiciels et de société de services informatiques. Résolument différente, la société construit sa croissance, depuis sa création, sur une approche pragmatique et des valeurs de proximité et d'engagement fort tant auprès de ses clients que de ses collaborateurs : dirigeants fondateurs toujours à la tête de l'entreprise, 25 % des salariés actionnaires, 100 % des équipes en France.
Hardis intervient dans sept grands domaines : infrastructure et infogérance Cloud, développement et tierce maintenance applicative (TMA), conseil et aide à la MOA, décisionnel, logistique et transport (suite Reflex), outils de développement (Adelia Studio), externalisation de la paie (logiciel Saphyr).
Dans son rôle d'éditeur, Hardis intègre elle-même ses solutions ou s’appuie sur un réseau de partenaires. Ses consultants maîtrisent les principales méthodologies pour la réalisation de projets informatiques qualitatifs (ITIL, CMMi...).
En 2010, Hardis a réalisé un chiffre d’affaires de 47,3 M€. Le Groupe compte à ce jour plus de 2500 clients et 620 collaborateurs. Basé à Grenoble, Hardis dispose de 5 autres agences à Lyon, Paris, Lille, Nantes et Rennes.
www.hardis.fr

Contact presse :
Elodie Cassar
Anjuna
Tél. : +33 9 65 24 97 58
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
www.anjuna.fr

Télécharger le communiqué au format pdf
(logopdf GL events optimise la gestion de son nouvel entrepôt de Gonesse avec Reflex WMS d’Hardis - 300 Ko)