Facebook Twitter Newsletter Linkedin RSS

Portail de la presse

Le Small Business Act européen manque encore de réalisme

par Jean-Pierre Le Couédic, Président du Pôle de Compétitivité dédié aux Transactions Electroniques Sécurisées (TES)

Pour paraître séduisantes et volontaires, les mesures annoncées par M.BARROSO (qui engagent l’Union Européenne dans un nouveau plan de soutien aux PME inspiré par le Small Business Act Américain) ne seront pas à la hauteur de leurs ambitions.
Une fois de plus, ces mesures nécessaires ne permettront pas de rendre possiblement opérationnels ni une sortie de crise, ni un développement des Petites et Moyennes Entreprises vers une activité industrielle d’Entreprises à Taille Intermédiaire (ETI). En se limitant essentiellement à l’aide à la création d’entreprise ou à un accès à des prêts financiers, elles comportent le risque d’accroître les situations de précarité qui grèvent, de nos jours, toute la dynamique entrepreneuriale. C’est tout particulièrement vrai pour les TPE et PME agissant dans le domaine des technologies innovantes, dont, une fois encore, il est urgent de soutenir après la phase de Recherche & Développement, celle majeure du développement industriel.
En se lançant dans la dynamique du Small Business Act (SBA), les Etats-Unis avaient fortement contribué au développement industriel des PME pour la simple raison, basique et déterminante, qu’ils encourageaient l’accès obligatoire aux marchés publics de ces mêmes PME; les Grands Donneurs d’Ordre et les grands groupes prenant part à cet élan, ce fut la clé d’une dynamique de croissance. Le résultat, notamment le développement de PME en ETI, ne se fit pas attendre.
Le récent développement des technologies de l’information nous a démontré comment cette politique du SBA à l’américaine a permis la création des géants de l’internet. Pour les plus anciens de ce monde (1998 déjà !), l’histoire comparée du champion Français de l’internet entreprise, Oléane, et du champion américain, UUNET, est des plus instructives. Le premier sera racheté par un opérateur historique français, l’autre acquerra des opérateurs historiques américains (MCI/Worldcom). On le voit, la capacité de développement d’UUNET résida largement dans sa capacité de croissance accrue sur le sol américain, dans un marché dynamique.
Cette forme d’accès au marché, encouragé et réservé, voilà bien ce qui fait cruellement défaut dans le SBA à l’européenne.
Or, ce que souhaitent les TPE et PME innovantes, c’est, fort justement, de passer à la phase industrielle le plus rapidement possible, de se développer en ETI, de répondre à des appels d’offres importants pour des marchés réels et en évitant tous les freins et les barrières actuelles! Tout l’intérêt de la démarche du Pôle TES est d’encourager, parmi nos membres, les liens structurels entre les grands groupes, les donneurs d’ordre publics et les PME. Et d’attirer l’attention des instances politiques sur cet enjeu crucial.








*A propos du Pôle de compétitivité Transactions Électroniques Sécurisées

Les Transactions Électroniques Sécurisées (TES) représentent un enjeu fondamental et stratégique pour la société d’aujourd’hui et de demain.
Le nombre d'objets communicants (ordinateurs, téléphones, cartes à puce,...) augmente chaque jour. Les échanges sont de plus en plus dématérialisés, entrainant un besoin accru de confiance de la part des utilisateurs.
Le pôle de compétitivité Transactions Electroniques Sécurisées a choisi de relever ce défi de la confiance et de la sécurité.

Un réseau d’adhérents
En animant son réseau de plus d’une centaine d'acteurs : grandes entreprises d’envergure internationale, PME innovantes, laboratoires de recherche et centres de formation reconnus, le pôle TES favorise et développe la dynamique d'innovation collaborative.

Des projets innovants collaboratifs
En 5 ans, le pôle TES a permis le montage de 95 projets représentant un effort de plus de 300 millions d’euros d’investissement R&D. La plupart des solutions innovantes proposées s’orientent vers le grand public : services sans contact (paiement, billetique, fidélité) , e-citoyen (transport, tourisme, ville) , administration électronique (dématérialisation, interopérabilité).

Berceau du sans contact
Le pôle TES est installé sur le campus technologique « Effiscience » à Colombelles, près de Caen en Basse-Normandie. Une région considérée comme le "berceau du sans contact" notamment pour ses expérimentations inédites "Caen ville NFC" lancé en 2005, ou "Payez mobile", le paiement via un téléphone mobile en 2008.


--
Contact Presse:

Green Lemon Communication
Laurence Le Masle
06 13 56 23 98
http://www.greenlemoncommunication.com/
Profil du diffuseur :
http://www.categorynet.com/reseaucategorynet/profile?userid=69531



--

Communiqué envoyé le 26.09.2011 12:41:18 via le site Categorynet.com dans la rubrique Affaires / Entreprises

Diffuser votre communiqué de presse : http://www.diffuseruncommuniquedepresse.com

______