Facebook Twitter Newsletter Linkedin RSS

Portail de la presse

PRESSE NEWS INFOS > JUIN 2011 PATRIMONIA La convention annuelle des professionnels du Patrimoine 29-30 septembre 2011 Centre de Congrès de Lyon www.patrimonia.fr

Contact presse : Agence Cathy BURG
Tél : 01 46 03 55 01 • Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.


>> Edito
« Penser en homme d’action, agir en homme de pensée », Henri Bergson

Près de 6 000 congressistes attendus à la 18e édition de PATRIMONIA

Nous avons conçu une nouvelle fois, et cela avec l’ensemble de la profession, cette plate-forme unique de formation, d’information et de communication au service de la gestion de patrimoine que constitue PATRIMONIA.

Devant les projets de réforme (fiscalité, réglementations, nouvelles normes européennes...), la profession de conseil, qui obstinément s’est transformée au fil des ans, grâce à des formations de haut niveau, à la mise en place de codes éthiques rigoureux et au développement d’une relation de confiance clients-conseillers sans équivalent, recueille aujourd’hui les fruits de ses efforts. (Bien faire attention aux gras de ce paragraphe qui ont changé)

En effet, le professionnel de la gestion de patrimoine est bien l’interlocuteur référent dont le client a tant besoin.

Pour souligner cette montée en puissance et accompagner l’évolution et la réussite du métier de conseil, toute l’équipe d’INFOPRO Communications s’est mobilisée pour offrir à l’occasion de cette 18e édition de PATRIMONIA, un plateau de conférenciers de haut niveau traitant de thèmes d’avenir, ouvrant ainsi de nouvelles perspectives pour dépasser les difficultés que nous vivons aujourd’hui. Un ensemble d’ateliers tables-rondes animés par les partenaires de la Convention vient compléter le contenu pédagogique de cette 18e édition.

Nous savons déjà par le nombre des demandes de pré-inscription, que le rendez-vous de 2011, les 29 et 30 septembre à la Cité Centre de Congrès de Lyon, sera l’un des moments phares de l’année pour la profession du conseil patrimonial.


Sandrine RAMPONT, Directeur Général Délégué
Jean-Marc BOURMAULT, Directeur des Partenariats




>> PATRIMONIA 2011 : toutes les clés du conseil en gestion de patrimoine

Face à la complexité croissante des marchés, aux turbulences économiques internationales, aux réformes fiscales, à la nouvelle donne pour la retraite, le conseil patrimonial s’impose de plus en plus aux Français souhaitant optimiser la gestion de leur patrimoine.

Assurance vie, bourse, pierre-papier, épargne salariale… Comment se repérer dans la jungle des placements sans les conseils personnalisés d’un professionnel de la gestion de patrimoine ?

Chaque année, ces professionnels se réunissent dans le cadre d’un événement point d’orgue, PATRIMONIA, organisé par INFOPRO Communications, afin :

• d’actualiser leurs connaissances,
• d’échanger avec leurs confrères,
• de créer des synergies interprofessionnelles,
• et de s’informer sur les produits les plus adaptés à leurs clients.

Ainsi, environ 6000 d’entre eux se rendront les jeudi 29 et vendredi 30 septembre 2011 à PATRIMONIA, la Convention annuelle des professionnels du Patrimoine, à la Cité Centre de Congrès de Lyon.

Pendant 2 jours, ils pourront écouter et dialoguer avec les meilleurs experts du moment dans le cadre d’un programme pédagogique de haut vol constitué de 4 conférences plénières et 55 ateliers tables-rondes.

L’espace d’exposition réunira plus de 210 partenaires-exposants qui présenteront les stratégies et les produits à fort potentiel.

Avec pour toile de fond les grandes mutations économiques & financières et les réformes fiscales & réglementaires en préparation, nul doute que les attentes des professionnels, soucieux de guider et d’apporter des conseils sur mesure à leurs clients, seront fortes lors de cette 18e édition.


>> 4 conférences plénières pour décrypter les grandes thématiques d’actualité

JEUDI 29 SEPTEMBRE 2011

> 9h30 - 11h00
Les marchés financiers sous pression : entre crises politiques et réglementations plus contraignantes.


Dans un environnement économique et géopolitique toujours plus instable, les marchés financiers nous surprennent de plus en plus par leur rapidité à absorber les flux d’informations bonnes ou mauvaises !

Le surendettement des Etats, l’inflation sous-jacente ainsi que la fragilité du système bancaire des pays occidentaux restent les préoccupations majeures des investisseurs, alors même que les pouvoirs publics semblent bien plus concernés sur leur devenir politique.

Contre toute attente, les politiques de relance massives nourrissent le leadership économique des pays émergents en attirant les capitaux de toutes parts sans aucune distinction de leur provenance.

Immobilier, devises, matières premières… Les prix flambent alors que les actions européennes restent massivement sous représentées dans les portefeuilles avec une sous valorisation historiquement faible.

Dans cet environnement, les professionnels du patrimoine sont les mieux à même pour sensibiliser leurs clients au besoin impératif de fonds propres des entreprises par l’investissement action.


> 15h30 - 17h00
Immobilier : la pierre angulaire du patrimoine.


L’immobilier est l’investissement préféré des Français. La détention d’un bien physique rassure son détenteur mais c’est aussi une protection sensée le protéger contre l’inflation.

L’emprise des marchés financiers sur les pouvoirs publics creuse les déficits. Ils n’ont d’autres choix que d’augmenter la pression fiscale et notamment sur l’immobilier, la seule classe d’actif ayant surperformé depuis plus de 15 ans.

L’immobilier, financé par une politique de taux très bas, ne fait-il pas oublier certaines règles de bonne gestion entre : le prix d’acquisition, l’identification des risques, la solvabilité des ménages et la protection des locataires ?

De nombreuses solutions s’offrent à l’investisseur pour profiter des mérites actuels de l’investissement immobilier, du fonds de placement à l’investissement direct en passant par les actions de sociétés immobilières et les produits d’outils collectifs (SCPI et OPCI). D’ailleurs, ces derniers peuvent-ils confirmer leur statut de placement de diversification : moins volatil que les actions, plus rentable que les obligations ?

Malgré un besoin impérieux de logements une question demeure malgré tout : que se passera-t-il en cas de hausse des taux et quelles en seront les conséquences sur l’investissement immobilier ?


VENDREDI 30 SEPTEMBRE 2011
> 9h30 - 11h00
La fiscalité et régulation en plein débat.


Le poids de la dette des pays européens adossé à une révision de la croissance à 2,25% en 2012 et au maintien du déficit public à 4,6% du PIB, replace « urgemment » la fiscalité au cœur des programmes politiques tout en évitant, encore, une convergence fiscale européenne tant attendue !

La fiscalité est l’unique moyen d’équilibrer à court terme l’équation : croissance faible, marché de l’emploi atone, déficits publics et dettes abyssales.

Plusieurs modifications sur la fiscalité du patrimoine sont en cours : ISF, successions, taxation des non résidents et suppression du bouclier fiscal.

En revanche, concernant l’impôt sur le revenu, l’assurance vie, la taxation des dividendes et la taxation des plus-values, il n’y aura pas de changement sur l’année en cours.

Même si les pouvoirs publics semblent vouloir encourager et privilégier l’épargne longue afin de financer l’économie, les nouvelles contraintes réglementaires imposées aux investisseurs institutionnels vont à contre sens des objectifs fixés.

Pour autant, nous sommes face à un dilemme entre les besoins impératifs de stabiliser les investissements à long terme et celui de réduire l’impact budgétaire des niches fiscales sensées favoriser l’investissement dans des secteurs économiques défavorisé.

> 15h15 - 16h45
Peut-on croire à un renouveau économique de la zone euro ?


Au dynamisme économique des BRICS - 61% de la croissance mondiale - leurs dirigeants s’accordent et s’organisent pour prendre le pouvoir au sein des organisations internationales.

Mais malgré tout, leur l’image se fragilise : démocraties hésitantes, inflation, crises sociales… La hausse des matières premières fait apparaître la forte corrélation négative entre la rareté des matières premières et les conséquences sur les perspectives de croissance.

Les Etats de la Zone Euro semblent incapables de s’entendre sur une stratégie commune et perdent de leur aura passée sur la scène internationale.

Même les européens considèrent leur « zone » comme vieillissante, peu réactive et sans avenir.

Dans cette période de transition que vit la Zone Euro, elle doit se redonner confiance pour se créer un avenir. Cette construction passe sans doute par la mise en place d’une politique budgétaire dédiée à l’investissement dans les secteurs prioritaires que sont l’éducation, la recherche et l’innovation.

Nous ne pouvons ignorer que l’écologie va devenir incontournable et sera sans doute le moteur de notre nouveau modèle économique.

Il faut redonner envie et espoir aux acteurs économiques de cette zone. Un sentiment MADE IN EUROPE !

>> 55 ateliers pour débattre des stratégies patrimoniales entre professionnels

6 thématiques à la pointe de l’actualité : de l’évolution de la réglementation au nouvel environnement fiscal en passant par les meilleures stratégies patrimoniales.

> Economie
• Restructuration de la dette : quelles conséquences pour l’économie européenne ?
• Les effets de la hausse des matières premières sur la marge des entreprises.

> Investissements, placements financiers
• Small et Midcaps : quels horizons d’investissements ?
• 2012 : est-elle encore l’année des stocks pickers ?

> Immobilier
• Perspectives 2012 pour l’investissement immobilier : y a t-il une bulle ?
• Pierre-papier (SCPI, OPCI) : valeur de rendement et valeur refuge.

> Assurance
• Financement de la dépendance. Quels scénarios de partenariat public / privé envisager ?
• SOLVENCY II : les conséquences de l’application de cette norme sur les rendements des actifs généraux et des fonds euros des compagnies d’assurance.

> Fiscalité
• 2012 : suppression du bouclier fiscal.
• Comment adapter une nouvelle stratégie patrimoniale ?
• Quelles sont les nouvelles règles fiscales pour les expatriés ?

> Métier
• Inter professionnalité : la loi de modernisation des professions judiciaires et juridiques.
• Quels périmètres d’activité pour les professions du droit et du chiffre ?


>> Dynamique de toute une profession

Le point sur la profession avec deux experts…

> Aïda SADFI, Directeur Général Aprédia


• Quelle valorisation des cabinets pouvez-vous faire aujourd’hui ?
La dernière crise financière n’a ni minoré, ni augmenté la valeur des cabinets CGPI, qui restent très courtisés. Le critère de base reste un multiple de 3 fois les commissions sur encours d’assurance, même si la possible suppression des rétrocessions sur OPCVM fait peser des incertitudes sur son maintien. Mais la valorisation comprend deux aspects : le portefeuille de clients et l’organisation ; elle ne doit pas se cantonner aux données comptables mais examiner surtout les métiers exercés (30 différents sont possibles) et les qualités de la structure. Pour notre part, nous analysons une cinquantaine de données qualitatives. Il faut toujours garder à l’esprit que l’évaluation est une indication sur l’avenir, plus que la récompense d’un passé.

• Quelles ont été les principales évolutions de la profession, ses nouveaux enjeux et défis ?
La réglementation et la formation ont structuré rapidement et très fortement la profession. Aujourd’hui, la situation des CGPI est plutôt bonne. Le nombre de cabinets augmente et ils arrivent parfaitement à pérenniser leur activité. Mieux, en 2010, ils ont vu progresser légèrement leur part de marché. Mais dans un contexte de baisse tendancielle des rémunérations, l’avenir de la profession ne va pas sans questionnement sur la capacité des Indépendants à structurer leurs cabinets. Cela passe par un marketing adapté et son prolongement commercial. Le développement des cabinets sera également subordonné à leur aptitude à répondre aux besoins de leurs clients. La palette d’investissements sur laquelle les CGPI seront conduits à travailler devra nécessairement s’élargir.


> Roger POMMELET, Président Wealth Patrimoine

• Face à la nouvelle donne économique et financière, comment s’opère la maîtrise des risques ?
Les marchés changent de structure continuellement, parfois avec des phases d’accélération. Face à des données économiques et financières changeantes, les acteurs du marché que sont les gérants, les traders, les arbitragistes, modifient leur vision de l’économie et leur comportement ; ces changements se traduisent par de nouvelles structures de prix des actifs cotés. Les prix relatifs des actifs sont les réponses que donnent les acteurs ; ils contiennent, en concentré, l’ensemble de leurs préoccupations et anticipations. Il convient de disposer d’un outil qui étudie comment les prix relatifs de tous les actifs s’organisent pour révéler la structure du marché du moment et de disposer ainsi d’une base fiable de prévision à quelques mois.

• Quels outils d’analyse proposez-vous pour mieux les maîtriser ?
Notre recommandation est d‘éviter les outils qui proposent des indicateurs historiques ou ex post, qui ne font que décrire le comportement des portefeuilles au travers de la seule histoire qui s’est écrite, mais de s’appuyer sur un modèle qui, partant de l’identification de la structure du marché présente, donne une mesure de risque ex ante fine et riche, décomposant pour chaque actif son risque systématique (qui le relie aux autres titres) et son risque spécifique (qui lui est propre) ; le modèle doit évidemment s’appliquer à toutes les classes d’actifs (actions, obligations, devises, matières premières…). Le modèle APT répond à ces exigences ; l’identification de la structure du marché est recalculée entièrement tous les mois pour incorporer les changements économiques. Il s’est révélé très robuste dans les périodes très agitées (1999/2000, 2007/2009). (www.aptimum.fr)


> Chiffres clés Conseils en Gestion de Patrimoine Indépendants (CGPI)

2 250 cabinets… 74 millions d’euros d’actifs en moyenne… 8,9 millions d’euros de collecte moyenne… 87% des CGPI ont été satisfaits de leur activité en 2010. 55% d’entre eux ont vu leur collecte augmenter. Une reprise de confiance se fait ressentir du côté des investisseurs. La collecte des CGPI a augmenté de 11% et les actifs de 13%.

Répartition en 2010 des actifs et de la collecte

> Assurance vie en Euros :
Actifs confiés : 43%
Collecte : 46%

> Assurance vie en UC :
Actifs confiés : 38%
Collecte : 36%

> Bancaires (PEA, titres vifs, trésorerie…) :
Actifs confiés : 12%
Collecte : 11%
> FCPI, PME, ISF... :
Actifs confiés : 2%
Collecte : 2%

> Epargne salariale :
Actifs confiés : 1%
Collecte : 1%

> Autres :
Actifs confiés : 1%
Collecte : 1%

Ventilation du chiffre d’affaires total de la profession

> Stratégie patrimoniale : 15%

> Conseil en investissement : 63%

> Conseil en vente immobilière : 20%

> Autres activités : 2%

« La ventilation du chiffre d’affaires fait ressortir :
• Le conseil en investissement qui passe de 65,5 % en 2009 à 62,6% en 2010,
• L’immobilier (+4%) qui représente pour 2010, en moyenne, 19,6% du chiffre d’affaires des cabinets,
• Le conseil en stratégie patrimonial qui génère en moyenne, comme en 2009, 15,4% du chiffre d’affaires des cabinets. »

Source : Livre Blanc 2011 APREDIA.


>> Infos pratiques

VENIR

Dates
Jeudi 29 septembre 2011 : de 9h00 à 19h30
Vendredi 30 septembre 2011 : de 9h00 à 17h30

Lieu
A la Cité Centre de Congrès
50, quai Charles de Gaulle • 69006 Lyon

PARTICIPER

Pour qui
PATRIMONIA accueille les professionnels du patrimoine préalablement inscrits
ainsi que les journalistes munis d’une carte de presse valide

Tarifs
Accès gratuit pour les adhérents à une association professionnelle partenaire de PATRIMONIA 2011
750,00 euros HT pour les autres professionnels, imputables au budget formation

Tout savoir
www.patrimonia.fr

>> Patrimoine Infos : le nouveau magazine à découvrir lors de la 18e Convention

INFOPRO Communications lance un nouveau magazine, Patrimoine Infos, dont le numéro 1 sera à découvrir lors de PATRIMONIA 2011.
Dédié à l’ensemble des professionnels de la gestion du patrimoine, ce trimestriel, tiré à 8000 exemplaires, fera la part belle aux placements, à la macroéconomie, à l’évolution juridique et fiscale, la réglementation en cours… afin d’apporter tous les éclairages d’actualité. « Loin d’être de simples lecteurs, les professionnels seront véritablement les acteurs du magazine. Nous les solliciterons beaucoup pour recueillir leur précieux avis », précise Françoise REY, rédactrice en chef de ce nouveau magazine.

>> PATRIMONIA : un événement du groupe…

INFO PRO COMMUNICATIONS
800 collaborateurs
30 magazines
33 salons et congrès
120 millions d'euros de CA présent dans 5 univers : automobile, industrie, assurance et finance, distribution, tourisme


>> Soutien et participation des grandes associations professionnelles à PATRIMONIA

> Chambre des indépendants du patrimoine
> Compagnie des Conseils et Experts Financiers
> Compagnie des Conseillers en Investissements Financiers
> CGPC
> CNCEF
> CNCIF Chambre Nationale des Conseillers en Investissements Financiers
> Chambre Nationale des Conseils Intermédiaires en Opérations de Banque
> Fédération Européenne des Conseils et Intermédiaires Financiers
> Association nationale des conseils financiers
> Anacofi-cif
> Office National Indépendant de l’Immobilier et du Patrimoine,
> ANCDGP
> La Compagnie des CGPI
> Association des Gérants de Patrimoines Privés
> Agpc
> CSCA Chambre Syndicale des Courtiers d’Assurances
> Centre des Professions Financières
> AAE






--
Contact Presse:

Agence cathy burg



Profil du diffuseur :
http://www.categorynet.com/reseaucategorynet/profile?userid=8706



--

Communiqué envoyé le 16.06.2011 11:52:58 via le site Categorynet.com dans la rubrique Affaires / Entreprises

Diffuser votre communiqué de presse : http://www.diffuseruncommuniquedepresse.com

______