Facebook Twitter Newsletter Linkedin RSS

Portail de la presse

Les entreprises mondiales prévoient de recruter, poussées par la perspective d’un retour à une croissance durable

Paris, le 7 octobre 2010 - Indice de la reprise économique et d’une hausse durable de la croissance : les entreprises mondiales prévoient d’embaucher de nouveaux collaborateurs. C’est ce que confirme l’étude semestrielle « Business Tracker » réalisée par Regus auprès de 10 000 sociétés dans le monde. Ces prévisions d’embauche sont l’indice d’un changement de comportement des entreprises, à nouveau décidées à investir dans leur développement et en particulier dans le recrutement de nouvelles compétences.

L’optimisme des entreprises françaises reste cependant très mesuré

Les ambitions des entreprises françaises restent cependant très en dessous de la moyenne mondiale :
• 34,4% des compagnies françaises interrogées prévoient de recruter en 2011, alors que la moyenne mondiale est de 45%.
• 23,7% des sociétés françaises prévoient de réduire leurs effectifs contre seulement 9% au niveau mondial.

Les pays les plus optimistes sont la Chine, l’Australie et le Japon avec des prévisions d’embauche pour respectivement 66,5%, 57% et 51,1% de leurs entreprises. Dans le même temps, les entreprises chinoises, australiennes et japonaises sont très peu nombreuses à envisager de réduire leurs effectifs (4,4% en Chine, 2,4% en Australie et 6,8% au Japon).

Ces résultats ont une importance particulière en regard des avertissements récemment lancés par le FMI et l’Organisation Internationale du Travail sur l’avancée record du chômage dans le monde ces 3 dernières années (jusqu’à 210 millions de personnes depuis 2007). D’après ces organisations, l’accroissement continu du chômage est susceptible de mettre en péril les économies nationales : le chômage réduit les revenus de l’impôt et pèse sur le budget des états. Les conclusions de l’étude « Business Tracker » indiquent que le chômage mondial pourrait décroître en 2011.

L’étude a interrogé plus de 10 000 managers travaillant dans 78 pays, au sujet de la croissance de leur entreprise, de leur rentabilité, des prévisions de développement et de leurs attentes globales en matière d’évolution de leur économie nationale. Ces indicateurs constituent la base de l’indice d’optimisme économique qui reflète la performance réelle des entreprises ainsi que leur évolution tendancielle à court terme. Globalement, cette étude révèle un optimisme plus marqué qu’il y a 6 mois, un plus grand nombre de pays se révélant confiant en l’avenir. En France en particulier, l’indice d’optimisme est en hausse de 8 points par rapport à la dernière période de 6 mois, s’élevant à 93%*.


Index d’optimisme économique - octobre 2010 :


*L’index d’optimisme économique est une moyenne de 3 indicateurs : le pourcentage d’entreprises ayant enregistré une hausse de leur chiffre d’affaires dans les 6 derniers mois, celui des entreprises ayant enregistré une hausse de leurs profits dans les 6 derniers mois et le pourcentage des entreprises prévoyant le retour à la pleine croissance dans les 6 mois à venir.


Pour Olivier de Lavalette, Directeur Général Europe du Sud de Regus, premier fournisseur mondial d’espaces de travail flexibles, « la volonté d’embaucher de nouveaux collaborateurs indique clairement que les entreprises souhaitent être prêtes à saisir toutes les opportunités offertes par le retour à la croissance. Il est réconfortant de voir qu’en France, où le taux de chômage a atteint les 9,6% en juillet - soit le même niveau qu’aux Etats-Unis - , les entreprises ne sous-estiment pas l’importance de leur management pour mener à bien cette tâche de reconquête des marchés et planifient –même de manière provisoire- l’arrivée de nouveaux collaborateurs ».

« En dépit de cet optimisme, notre étude indique que 41% des sociétés ont toujours pour objectif de réduire leur charges – même si cela doit se faire par d’autres moyens que la réduction de la masse salariale. Ceci confirme que l’optimisme affiché reste prudent. Les entreprises étant à l’affut d’économies dans leur propre organisation, il est probable que de plus en plus de structures proposent des méthodes de travail flexibles à leurs employés actuels et futurs, afin de leur garantir un meilleur équilibre entre leur vie personnelle et leur vie professionnelle et d’améliorer, in fine, l’efficacité des opérations ».


Des perspectives de croissance en hausse pour la France :

Selon les résultats de l’étude, 60,8% des entreprises françaises s’attendent à voir leur chiffre d’affaires augmenter dans l’année à venir (69% au niveau mondial), elles sont à l’inverse 10,9% à craindre une baisse de leurs revenus. Cet optimisme est encore plus marqué dans le secteur du marketing et la communication (73,9%) et celui de la santé/médecine (69,6%).
Les résultats des 6 derniers mois étaient plutôt mitigés : 36,2% des entreprises déclarant avoir connu une hausse de leurs revenus, 31,9% une stagnation et 31,9% une baisse de revenus.




Méthodologie de l’enquête :

Les résultats de l’étude Regus prennent en compte l’avis de 10 000 entreprises de toutes tailles et de tous secteurs, réparties dans 78 pays, issues de la base de contacts Regus et interrogées en août et septembre 2010. La base de contacts Regus est constituée d’un million de professionnels dans le monde et est très représentative dans la catégorie des managers seniors et des entrepreneurs. L’étude a été gérée et administrée par une structure indépendante : MarketingUK.


A propos de Regus :

Regus est le principal fournisseur mondial de solutions innovantes d'espace de travail grâce à des produits et des services qui s’étendent des bureaux entièrement équipés aux salles de réunion professionnelles, aux espaces d'affaires et au plus grand réseau de studios de vidéocommunication. Regus propose une nouvelle manière de travailler, de chez soi, sur la route ou au bureau.
Des clients tels que Google, GlaxoSmithKline et Nokia ont rejoint des milliers de petites et moyennes entreprises en pleine croissance qui profitent de l'externalisation de leurs besoins en bureaux et en espace de travail auprès de Regus, ce qui leur permet de se concentrer sur leurs activités fondamentales.
Plus de 800 000 clients bénéficient chaque jour des installations de Regus, lesquelles sont réparties sur 1 100 sites dans 500 villes et 85 pays, et qui permettent aux personnes et aux sociétés de travailler où, quand et comme elles le souhaitent. Regus a été fondé en Belgique en 1989, et son siège social est situé au Luxembourg. Le groupe Regus est côté à la Bourse de Londres.

Pour plus d’informations, visitez www.regus.fr et la salle de presse Regus pour consulter les anciens communiqués de presse et avoir accès aux visuels et renseignements généraux : http://www.regus.presscentre.com


Lien vers ce communiqué : http://wellcom.fr/presse/regus/?p=137

Contacts presse :

Agence Wellcom
Ghyslaine Clodion / Aurélien Rouby
Tél : 01 46 34 60 60
Email : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. / Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Regus Service Communication
Nathalie Renson
Tél : 01 70 92 39 37
Email : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.



--
Contact Presse:

Regus



Profil du diffuseur :
http://www.categorynet.com/reseaucategorynet/profile?userid=49169



--

communiqué envoyé le 07.10.2010 12:48:58 via le site Categorynet.com dans la rubrique Affaires / Entreprises

Diffuser votre communiqué de presse : http://www.diffuseruncommuniquedepresse.com

______