Facebook Twitter Newsletter Linkedin RSS

Portail de la presse

L’Indice de Dissipation de l'Efficacité Collective© (IDEC), nouvelle avancée de l’IBET© dans l’offre de Mozart Consulting

Ou comment objectiver la subjectivité individuelle et collective des organisations
La prise en compte de la performance sociale dans la juste appréciation de la contribution globale des entreprises et des organisations devient incontournable tant pour les actionnaires, que pour les dirigeants ou autres parties prenantes internes et externes.

Pour les actionnaires, la perte d’image à un impact direct sur le cours de bourse et la performance sociale masque souvent une défaillance de gouvernance, donc du mandataire social et de la prise en compte des risques opérationnels liés au capital humain.
Il a alors une vue biaisée de son EBIT(Earnings Before Interest & taxes), sa sacro sainte création de valeur et craint qu’un audit indépendant puisse révéler un BADWILL SOCIAL© caché, venant ruiner sa stratégie strictement basée sur la performance financière. Il en va de sa réputation et de la garantie de passif pour des avocats d’affaires à l’affut du moindre contentieux possible. A l’inverse il pourra valoriser un GOODWILL SOCIAL© pour avoir mis en place une stratégie de performance sociale en complément de sa performance économique.
En effet, en situation « acheteur » et en bon négociateur, on aura tout intérêt à minimiser la performance économique par la non prise en compte des risques cachés et en période de crise l’aspect humain et social est prépondérant en EUROPE et non nul désormais aux USA ou en CHINE.

Comme, de plus, l’actionnariat volatil est aussi souvent « acheteur » que « vendeur » il y a de fait une urgence à établir une socio économie de la valeur des entreprises, c’est en cela une grande avancée de l’IBET©(Indice de Bien Etre au Travail), renforcée par l’apport de l’IDEC© sur la prise en compte de l’état d’esprit des collaborateurs, donc de la globalité des risques psychosociaux en complément du Bien Etre, de la Confiance et de la Qualité de Vie au Travail.

Pour le dirigeant, la priorité est de savoir quel est le niveau de confiance sur la performance en productivité, en qualité et en délais que son équipe de direction et l’ensemble de ses salariés peuvent livrer. Pour cela il a besoin de mesurer l’ENGAGEMENT et la MOTIVATION des employés autrement que par des enquêtes internes et autres sondages aléatoires qui n’ont pas valeur de mesure en euros. La seule dimension d’analyse est l’état d’esprit dans lequel les collaborateurs viennent au travail.
Mozart Consulting après avoir développé l’IBET©, innove en qualifiant et adaptant la méthode de René Rupert (www.rupertconsulting.com ) comme pertinente et compatible avec l’IBET.

Celle ci est fondée sur la quantification de la dissipation économique due à l’écart d’état d’esprit des collaborateurs par rapport à ce qu’on leur demande de faire. Cette dissipation économique traduit une perte de confiance opérationnelle pouvant affecter le climat social, c’est l’IDEC© (indice de Dissipation de l’Efficacité Collective) qui vient compléter harmonieusement l’IBET©. Cette dissipation peut atteindre voire dépasser 20% de la VA suivant les modèles d’organisation souhaités : Transactionnel, Expert, Coordonné, Synergique (zones de 1 à 4 sur le graphe à consulter sur http://mozartconsulting.fr/Documents/Etat%20d%27esprit_René Rupert.pdf).


On peut alors établir que la performance globale est PG = RESOP x IBET X IDEC ou en anglais, Global Performance = EBIT X WBW Index X LOSE Index
• EBIT =Earnings Before Interest & Taxes
• IBET =Indice de Bien Etre au Travail ou WBW Index (Well Being at Work) compris entre 0 et 1
• IDEC = Indice de Dissipation d’Efficacité Collective ou LOSE© (Losses of Organisational & Social Efficiency), compris entre 0 et 1
D’autres études et travaux sur le développement durable pourront compléter cette approche en déterminant la dissipation économique due à la dégradation environnementale, pas incluse ici.


René RUPERT, Consultant et Enseignant, a développé la méthode de la cartographie de l’état d’esprit et de la boussole du management qui en découle. Ces pratiques sont enseignées à l’ENA, Centrale Lyon, SKEMA , elles sont appliquées dans les industries confrontées aux risques et dangers comme la banque, la finance, l’assurance, la sécurité, l’énergie, les transports et l’industrie ainsi que les activités de services .
Il déclare à propos de l’IBET© : « c’est l’indice de mesure que toutes les organisations attendaient , basé sur les désengagements déclarés et non pas sur des enquêtes et questionnaires subjectifs, je suis très heureux de pouvoir contribuer à son extension afin de pouvoir proposer une réponse objective et complète aux interrogations et ressentis des salariés et des directions. »

Victor WAKNINE, associé gérant de MOZART CONSULTING, fondateur du site www.alloboulotbobo.fr et créateur de l ‘IBET© déclare : « L’apport de l’état d’esprit dans la prise en compte des parties prenantes est une avancée majeure de la socio économie, René RUPERT à développé un outil remarquable de la conduite éclairée du changement , qui vient répondre à la question fondamentale du Dirigeant : mes collaborateurs sont ils en phase avec l’organisation et le contenu du travail ? »

Contact Presse :
Julien Tréfeu
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
06 86 80 46 26

Victor Waknine
Cabinet Mozart Consulting
59, Avenue Mozart
75 016 Paris
06 07 06 01 62
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.


--
Contact Presse:
Mozart Consulting
Julien Tréfeu
0686804626
www.mozartconsulting.fr
Profil du diffuseur :
http://www.categorynet.com/reseaucategorynet/profile?userid=47391



--

Communiqué envoyé le 29.09.2010 11:37:09 via le site Categorynet.com dans la rubrique Affaires / Entreprises

Diffuser votre communiqué de presse : http://www.diffuseruncommuniquedepresse.com

______