Facebook Twitter Newsletter Linkedin RSS

Portail de la presse

Résultats du troisième baromètre voyageurs d’affaires de Mondial Assistance et DeplacementsPros.com

Résultats du troisième baromètre voyageurs d’affaires de Mondial Assistance et DeplacementsPros.com

Après la crise, de nouvelles tendances et de nouveaux voyageurs


(Paris 24 septembre 2010) Pour sa troisième édition, le Baromètre Mondial Assistance - Déplacements Pros constate que si la reprise économique signe la relance des déplacements professionnels, elle a cependant profondément modifié les habitudes des voyageurs en développant des contraintes et en imposant des économies souvent préjudiciables à la qualité du voyage.

Devenu mensuel, depuis septembre 2009, le Baromètre annuel confirme l'ensemble des indicateurs économiques constatés dans les entreprises. Le volume des voyages d'affaires entre septembre 2009 et juin 2010 reste en baisse d'environ 22 %, même si depuis le premier semestre 2010 on constate une nette reprise des déplacements (+38 %).

Parmi les données les plus significatives de l'étude, notons la hausse régulière depuis deux ans des voyages d'un jour, économes en matière d'hôtellerie. Ils représenteraient aujourd'hui entre 23 et 25 % du volume des voyages d'affaires. La durée moyenne de vol pour un déplacement, qui était de 2h30 en 2008, passe en 2010 à 3 heures 15 en moyenne.

Le Baromètre constate également un net optimisme pour les mois à venir : 24 % des personnes interrogées considèrent que la crise est quasiment finie et 56 % affirment qu'elle est stabilisée et qu'elles en voient le bout. Seuls 10 % de pessimistes estiment que "les marchés n'ont pas retrouvé les niveaux d'avant la crise et qu'ils restent attentifs à leur budget voyage". Malgré ce sentiment de reprise, 21 % des voyageurs affirment que leur entreprise « reste très frileuse pour donner son accord pour la mise en place de nouveau voyage », alors que 13 % d'entre eux constatent, au contraire, que le nombre de déplacements augmente. Globalement, 47 % des voyageurs considèrent que, dans leur entreprise, le voyage d'affaires est une dépense et non un investissement.

L'un des points noirs du Baromètre concerne principalement la qualité des voyages. 2009/2010 marque incontestablement une nette frontière entre "le luxe d'avant" et la réalité actuelle. Le besoin d'économies, manifesté dès l'automne 2008, a conduit les voyageurs à accepter des contraintes qu'ils ne connaissaient pas forcément. Contraintes en matière de classes aériennes (pour 52%), pour le respect de la politique voyage mise en place dans l'entreprise (71%) ou pour la diminution du montant journalier des notes de frais (78 %). L'augmentation des voyages en classe éco ou le choix d'hôtels plus économiques est désormais une habitude dans beaucoup de PME/PMI.
Autant de contraintes qui conduisent 69 % des voyageurs à affirmer qu'ils "voyagent moins bien qu'avant". Seuls 29 % considèrent que pour eux, rien n'a changé en termes de qualité du déplacement.

Côté sécurité, la crise du volcan islandais n'a que peu d'impact sur les voyageurs d’affaires. Globalement, 66 % des voyageurs interrogés trouvent que leur entreprise a parfaitement géré la crise. 32 % se sont reposés sur leur agence de voyage et affirment "avoir été aidé pour leur rapatriement". Seuls 2% se sont sentis "abandonnés". 66% d'entre eux ont pris conscience du besoin d'être couvert lors d'un déplacement professionnel. Plus de la moitié (54%) a interrogé son DRH ou son chargé de voyages pour connaître les couvertures prises par l'entreprise en cas de problèmes.

La technologie est jugée primordiale pour ne pas dire indispensable aux voyages d'affaires, 82 % pensent qu'elle va bousculer et bouleverser le monde du voyage. La vision sociale du voyage d'affaires, comme l'an dernier, reste l'une des préoccupations évoquées dans l'étude. Face aux contraintes et à la fatigue, 62 % des voyageurs affirment "qu'ils veulent bien se déplacer mais qu'ils aimeraient, à leur retour, disposer d'une ou deux journées de récupération". 72 % préféreraient des compensations financières. 69 % se contenteraient de maîtriser les dates et les horaires du voyage.

En clair, le Baromètre Mondial Assistance/Déplacements Pros, démontre très clairement que 2010 est une année charnière. Il y aura un avant et un après crise. Pour les PME/PMI, très courtisées par les grandes agences de voyages, la prise de conscience qu'une maitrise de son budget "déplacements" est facile à mettre en œuvre est une "petite découverte" qui devrait sensiblement modifier les process d'achat et l'organisation des déplacements. Pour le voyageur, il faudra par contre s'habituer à moins de qualité et à des choix souvent pilotés par le prix. La génération "internet" (baptisé Y) s'en accommode parfaitement. Pour les vieux routiers, c'est une découverte dont ils se seraient bien passés.

Contact
Stéphanie Muthelet | RUMEUR PUBLIQUE | T: +33 1 55 74 52 28 | M: +33 6 18 05 12 70 | e-mail : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.


--
Contact Presse:
Ecriteo
Marc Dandreau
09 51 89 40 85
http://www.deplacementspros.com
Profil du diffuseur :
http://www.categorynet.com/reseaucategorynet/profile?userid=54781



--

Communiqué envoyé le 25.09.2010 15:30:21 via le site Categorynet.com dans la rubrique Affaires / Entreprises

Diffuser votre communiqué de presse : http://www.diffuseruncommuniquedepresse.com

______