Facebook Twitter Newsletter Linkedin RSS

Portail de la presse

Quels changements dans les TPE ?

Stratégie commerciale, management, organisation…
Ça bouge dans les petites entreprises ! Pour la première fois, une enquête inédite de la FCGA mesure la nature et l'importance des changements intervenus dans les TPE au cours des cinq dernières années. Principaux enseignements.

Observatoire de la petite entreprise de la FCGA* n° 35,
en partenariat avec la Banque Populaire

http://www.fcga.fr/pages/espacepresse/linfo.php?t=1

C'est une première ! L'étude exclusive réalisée par la Fédération des centres de gestion agréés analyse la dynamique du changement dans les petites entreprises du commerce, de l'artisanat et des services sur la période 2005-2009.
Résultat : une vision panoramique complète des mutations intervenues dans tous les domaines de la vie des TPE. De la stratégie commerciale au management du personnel. Remises en cause, innova-tions, nouvelles pratiques : l'enquête de la FCGA offre une précieuse approche qualitative sur le thème rarement étudié du changement dans les TPE.

L'activité et les clients d'abord

Les changements les plus importants touchent principalement à l'activité même de l'entreprise et à la composition de la clientèle. Au total, 41,4% des chefs de petites entreprises interrogés déclarent que des changements "importants" ou "assez importants" ont affecté l'activité même de leur exploitation au cours des cinq dernières années.
Selon la même grille d'analyse, 40,2% des dirigeants de TPE questionnés font le même constat à propos de leur clientèle. Deux mouvements à mettre, évidemment, en rapport avec l'évolution du marché et l'intensification de la concurrence au cours de ces dernières années.
Ce qui évolue peu (ou pas), en revanche, dans les petits entreprises, c'est la conduite des équipes et la politique sociale. Style de management, recrutement, licenciement, mode de rémunération… : pratiquement pas de changements intervenus sur dans ces domaines au cours des cinq dernières années.

Sous la pression de la conjoncture

Sans surprise, le principal facteur ayant influencé ces changements dans les TPE, est la conjoncture économique. Plus de 79% des entrepreneurs sondés reconnaissent ("tout à fait" et "plutôt" confondus) que le climat des affaires a exercé une influence importante sur les changements initiés dans leurs structures.
Logiquement, la pression de la concurrence est le deuxième facteur qui a incité les dirigeants de TPE à changer leurs habitudes (57,8% au total). Troisième facteur d'influence le plus cité par les chefs d'entreprise : la situation financière de l'entreprise (52,3% en tout). Les clients (64,4% des suffrages) ont également exercé une grande influence sur les changements qui sont intervenus. Les partenaires et conseils de l'entreprise, les salariés et les nouvelles dispositions réglementaires ont, pour leur part, joué un faible rôle dans le processus de changement.

Le succès des certifications et labels

Le changement se traduit aussi par des décisions économiques. Pour atteindre leurs objectifs, les dirigeants de petites entreprises financent d'abord la modernisation de leur locaux (51,4%) et acquièrent ensuite de nouveaux outils de production (46,2%).
Au troisième poste des investissements, on trouve les dépenses de publicité et de communication (32,5%). Phénomène plutôt inattendu : plus d'un entrepreneur sur cinq (22,6%) s'est engagé dans une démarche qualité (certification, labellisation…) pour doter son entreprise de nouveaux atouts marketing stratégiques.

Sous-traitance et partenariats commerciaux

Le changement conduit à des remises en cause concrètes dans l'organisation et le fonctionnement de l'entreprise. Conséquence de la crise ou recherche d'une souplesse optimale, l'externalisation est en vogue dans les TPE.
Le recours à la sous-traitance (24,3% des cas) s'impose comme un premier effet du changement. Le développement d'un partenariat commercial avec une autre entreprise (dont adhésion à une franchise) constitue le second type de remise en cause le plus fréquent (15,7%). Avant l'arrivée d'un nouvel associé ou partenaire (12,9%) et la cession partielle de l'entreprise à un tiers (10%).

AVIS D'EXPERT
Alexis GOVCIYAN,
Directeur de l'Institut Supérieur des Métiers
« La nécessité et la capacité de s'adapter aux demandes des clients sont centrales dans le fonctionnement des entreprises artisanales et conduisent à de nombreuses innovations. De même, les contraintes imposées par les clients sont parmi les facteurs qui pèsent le plus sur les choix des entreprises arti-sanales, au même titre que la conjoncture économique et les fluctuations de marché ou les contraintes de réglementation».


Méthodologie de l'Observatoire
Tous les mois, près de 70 centres de gestion agréés (CGA), répartis sur l'ensemble du territoire national, transmettent les chiffres d'affaires, rendus anonymes, de leurs adhérents à la Fédération. Les indices d'activité sont calculés chaque trimestre, à partir des chiffres d'affaires d'un échantillon de 15 000 petites entreprises de l'artisanat, du commerce et des services. L'évolution des activités est pondérée par le nombre d'entreprises recensées par l'INSEE dans chaque secteur considéré. Un questionnaire est parallèlement adressé chaque trimestre à plus de 1000 petites entreprises représentatives, permettant d'établir le baromètre du moral des dirigeants et de leurs intentions d'investissement et de recrutement.

* À propos de la Fédération des centres de gestion agréés (FCGA)
Créée en 1978, la Fédération des Centres de Gestion Agréés est une structure associative régie par la loi du 1er juillet 1901. Elle regroupe 114 centres de gestion agréés qui comportent :
- 400 000 entreprises
- 2 000 000 d'emplois salariés et non salariés
- 70 milliards d'euros de chiffre d'affaires
- 6 000 experts-comptables correspondants.
La FCGA forme ainsi le réseau d'information et d'assistance aux petites entreprises le plus dense du territoire national et capitalise une expertise économique et sociale unique de la TPE. Elle dispose d'outils d'observation et d'analyse particulièrement fiables qui alimentent régulièrement une base de données statistiques sans équivalent.

Contact journalistes : Guylaine Bourdouleix
Tél : 01 42 67 80 62 email : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.


--
Contact Presse:
FEDERATION DES CENTRES DE GESTION AGREES
GUYLAINE BOURDOULEIX

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.


--

Communiqué envoyé le 12.02.2010 09:30:47 via le site Categorynet.com dans la rubrique Affaires / Entreprises

Diffuser votre communiqué de presse : http://www.diffuseruncommuniquedepresse.com/

6440192725895772231-6372506976919006641?l=affaires.annuairecommuniques Quels changements dans les TPE ?


Posted: 2010-02-12 09:30:51

Lire article Source