Facebook Twitter Newsletter Linkedin RSS

Portail de la presse

La galerie petits papiers Sablon présente Libert’in, exposition collective!

Cet été, la galerie Petits Papiers Sablon succombe à la déferlante galante et plonge dans l’univers sensuel des Grands Maîtres du 9ème Art érotique. Elle dévoile, du 28 juin au 26 août 2012, les dernières œuvres d’Alex Varenne, de Milo Manara et du plasticien Eric Liot. Une exposition qui joue la carte du déshabillé et révèle des femmes sublimées, aux fantasmes assumés.
Depuis son ouverture en mars dernier, la galerie Petits Papiers Sablon poursuit la mise en perspective de l’univers de la Bande-Dessinée et de l’art contemporain. Après le coup d’envoi en solo de Philippe Geluck, c’est au tour des monstres sacrés de la Bande-Dessinée érotique de se prêter à l’exercice. Dans l’espace d’exposition du Sablon, Alex Varenne dévoilent une vingtaine d’œuvres nouvelles en noir & blanc, commencées en 2011. A ses côtés, sont présentées 12 illustrations inédites de Milo Manara revisitant les « Contes Libertins » de Jean de La Fontaine ainsi qu’une série de dessins au fusain des héroïnes du génie italien. Enfin, les tableaux-sculptures d’Eric Liot, clé-de-voûte du dialogue entre Bande-Dessinée et création contemporaine, viennent clore le parcours de cette exposition, qui livre une vision kaléidoscopique de la Femme à travers le regard de ce trio éphémère d’artistes.
Alex VARENNE : Le Noir, La Femme et Le Blanc


« Il y a le noir du chaos primordial,
Le noir, encre de Chine du Yin,
De la femme la vallée obscure,
De la femme séductrice et nourricière,
Aphrodite et Demeter. »
Alex Varenne

Maitre incontesté de la Bande-Dessinée érotique Noir & Blanc, Alex Varenne s’en est écarté depuis les années 2000. Attiré par le grand format, il s’est affranchi de la case pour composer sur la toile. Le support change, le texte s’évanouie mais Alex Varenne n’en oublie pas moins sa quête. Erudit, amoureux des textes, de l’histoire et des arts, ses toiles rendent hommage aux femmes et aux déesses des temps anciens. Explorateur insatiable des territoires féminins, Varenne capte l’onde sensuelle qui parcourt les corps.

Pour cette exposition, il renoue avec le Noir & Blanc. « La femme c’est la tâche noire, l’ombre qui sculpte les formes dans la lumière, qui donne le souffle et l’âme des chose. Elle est le trait noir qui ondule et coule pour dessiner les apparences ». Tour à tour femme fatale, sulfureuse, fantasque, magnifique et toujours magnifiée, Varenne cerne sur la toile leur corps d’albâtre d’un trait noir et sensuel. Ligne pure, contour net, aplats travaillés. A demi dévêtue ou totalement dénudée, chacune des 20 œuvres exposées est le prétexte sans cesse réinventé d’une femme sublimée, à mi-chemin entre fantasme et la réalité.

Milo MANARA: Visions libertines

Figure emblématique du dessin libertin, Milo Manara est passé maître dans l’art des mises en scène coquines. Sous les traits du génie italien naissent des créatures plantureuses, aux courbes chaloupées. Sublimes, provocantes, insolentes, sensuelles, les muses de Manara sont un éternel hymne à la sensualité et à la beauté féminine. Pour cette exposition, l’artiste rend hommage aux femmes qui peuplent les récits des grands noms du 9ème art. Il offre une série de portraits au fusain osés des héroïnes de papier d’Hugo Pratt, Moebius, Forest, Crepax , Liberatore, Magnus, Giardino, Frazetta, Robert Crumb… Il revisite également les icones de Marvel et des DC Comics pour lesquelles il livre une interprétation personnelle de Catwoman ou encore Elektra.

Parallèlement, Manara dévoile, pour la première fois au public, les illustrations originales des « Contes Libertins » de Jean de Lafontaine, publiés en 2011 aux Editions Zampano. De "Comment l'esprit vient aux filles" à la "Vénus callipyge", Manara révèle, à travers 12 dessins inédits, une interprétation savoureuses de ces fables licencieuses.

« Il est un jeu divertissant sur tous,
Jeu dont l’ardeur souvent se renouvelle ;
Ce qui m’en plaît, c’est que tant de cervelle
N’y fait besoin, et ne sert de deux clous.
Or, devinez comment ce jeu s’appelle.
Vous y jouez, comme aussi faisons-nous :
Il divertit et la laide et la belle :
Soit jour, soit nuit, à toute heure il est doux ;
Car on y voit assez clair sans chandelle.
Or, devinez comment ce jeu s’appelle.
Le beau du jeu n’est connu de l’époux ;
C’est chez l’amant que ce plaisir excelle :
De regardants, pour y juger des coups,
Il n’en faut point, jamais on n’y querelle.
Or devinez comment ce jeu s’appelle »

« Comment l’esprit vient au Filles »
Extrait - Contes Libertins - Jean De la Fontaine
Eric LIOT : Sampleur d’Icônes

Héritier de la Figuration Narrative et du Pop Art, Eric Liot est un « Enlumineur, assembleur, pourvoyeur de mythes contemporains, humoriste tour à tour effronté et amusé». Depuis plus de 20 ans, il use et abuse des images populaires, de la publicité et des mythes contemporains qu’il détourne et met en scène dans une composition savamment orchestrée. Pour cette exposition au Sablon, il rend hommage aux femmes, muses des grands peintres ou égéries du 9ème art, qui nourrissent sans cesse son imagination. A travers une série de dessins-collages et de bas-reliefs colorés, l’artiste effeuille pin-up, héroïnes de Manga et de Bande-Dessinée. Sur papier ou sur plaques de bois qui lui servent de toile, il assemble, superpose, détourne ces icônes sacrées ou sulfureuses qu’il associe dans une composition complètement décalée. Chacune de ses peinture-sculptures offre une vision kaléidoscopique d’une féminité démultipliée mais jamais vulgarisée.
Du 28 juin au 26 aout, la galerie Petits Papiers invite le spectateur à une visite coquine, à la découverte l’univers de ce trio d’artistes où la femme se livre sans jamais lever le voile sur le mystère qui l’entoure.
VERNISSAGE JEUDI 28 JUIN A PARTIR DE 18H30 EN PRESENCE DES ARTISTES


--
Contact Presse:

Galerie Petits Papiers Sablon



Profil du diffuseur :
http://www.categorynet.com/reseaucategorynet/profile?userid=70406



--

Communiqué envoyé le 28.06.2012 10:55:53 via le site Categorynet.com dans la rubrique Bande dessinée

Diffuser votre communiqué de presse : http://www.diffuseruncommuniquedepresse.com

______