Facebook Twitter Newsletter Linkedin RSS

Portail de la presse

Crise automobile : Porsche victime de ses qualités ?

En annonçant des aides colossales pour soutenir des constructeurs américains au bord de la faillite, l'administration américaine n'est plus à une contradiction prêt. Article rédigé par www.froggycar.com, portail de référence spécialisé dans les Porsche d'occasions.

En annonçant des aides colossales pour soutenir des constructeurs américains au bord de la faillite, l'administration américaine n'est plus à une contradiction prêt. Chantre de l'ultra-libéralisme qui a mené à la perte de centaines de milliards de Dollars, l'interventionisme outrancier ne fait plus peur à l'Etat américain, d'autant qu'il s'agit d'aider dans le secteur automobile des industries "dinausoresques" qui depuis plus de 20 ans ont accumulées les retards technologiques, sans que les actionnaires en patissent pour autant...

Les 2 constructeurs concernés, General Motors et Chrysler, maintenant tous les 2 en faillite virtuelle, sont les exemples même de la perversion du système économique qu'ils ont toujours soutenu : au mépris de l'évolution des esprits et des nécessités nouvelles, ils ont continué à produire des automobiles dont plus personne ne veut, énergivores et inutilement encombrantes, qu'ils vendent depuis des années à coup d'opérations marketing sauvages, incluant crédit gratuit, reprises des véhicules d'occasion à conditions très avantageuses pour le client, etc...

Tout comme le système financier, les constructeurs américains semblaient déconnectés de la réalité, mais ils ont continué à défendre contre vents et marais le "way of life" américain, tandis que Toyota, Honda et autres fabricants asiatiques installaient des usines "transplants" ultra moderne qui produisent des voitures nettement moins gourmandes en pétrole, plus adaptées aux conditions de circulation actuelles, et dont le taux de recyclage est beaucoup plus élevé.

Pendant ce temps, les actionnaires de ces constructeurs américains, ainsi que leurs dirigeants, les banques qui ont soutenu ce système d'octroie de crédit, tous les organes de contrôle de gestion, tout le système a laissé tourner la machine à vide, comme une sorte de vis sans fin creusant son propre trou, sans qu'à aucun moment il n'y ait de réactions. Et aujourd'hui les principaux vendeurs du principe de la concurrence saine et indispensable, concurrence qui est mère de tout progrès, implore pitié au nom de la sauvegarde de l'emploi, pour qu'on les mette sous perfusion ! Alors que d'après ces mêmes règles de la concurrence, ils auraient dûs disparaitre !!

Et Porsche dans tout ça, me dirait-vous ? Et bien, le lien est direct, puisque Porsche est l'exact contraire de ces constructeurs : innovations permanentes, stratégie aux long termes, diversification de la gamme, voilà déjà trois éléments de différenciations majeures. Porsche n'a jamais cédé à la tentation du discount, fausse bonne idée s'il en est, et a toujours su conserver ses marges, condition sine qua non pour assurer ne serait-ce que le fnancement de la recherche et du développement, les deux clefs de l'avenir de toute entreprise sérieuse !

Aujourd'hui frappé de plein fouet par la crise américaine, Porsche continue malgré tout d'avancer, même si l'usine a stoppé sa production quelques jours au mois de Janvier, pour cause de chute des ventes outre-atlantique. D'autres marchés voient le jour qui compenseront cette baisse à terme, comme si on assistait en observant ce micro-phénomène à un transfert de l'hégémonie américaine vers d'autres civilisations. Porsche a surement déjà anticipé tout cela, et ne sera de fait surement pas victime de ses qualités !





Contact Presse :
Personne de contact pour les journalistes :
lacomblez hugues
webmaster
froggycar

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
http://www.froggycar.com


Ce communiqué a été diffusé par et sur Categorynet.com (http://www.categorynet.com).
Ce communiqué de presse porte la référence A592Y8P7