Facebook Twitter Newsletter Linkedin RSS

Portail de la presse

Monceau Assurances vous invite à un petit-déjeuner presse sur la retraite en points le 4 décembre

Suite à l'appel à la grève reconductible lancé par la SNCF à partir du mardi 13 novembre à 20H, à laquelle devrait se joindre les syndicats de la RATP, le petit-déjeuner presse sur le thème de la retraite en points organisé par Monceau Assurances, initialement prévu le jeudi 15 novembre, est reporté au mardi 4 décembre 2007, de 9H30 à 11H.

Mardi 4 décembre 2007, de 9H30 à 11H
Salle du Conseil, 65 rue de Monceau à PARIS

En présence de :

Gilles Dupin, Directeur Général de Monceau Assurances
Pierre Michaud, Directeur du Développement des opérations d’assurance vie
Dominique Davier, Directeur de l’Actuariat Vie


Régimes en points : le mode de gestion le mieux adapté aux besoins de la retraite par capitalisation

Ca bouge au niveau des régimes en points. Même si celui - ci reste toujours l’exception dans le domaine de l’assurance, Monceau Assurances, spécialiste de la rente viagère et précurseur du régime en points en France n’est plus seul sur ce secteur. Il a été rejoint par d’autres acteurs qui ont lancé leurs produits comme la Banque Postale et MACSF. Ces acteurs récents en rejoignent donc d’autres tels que la CNP ou encore Groupama. Pour autant leur nombre reste limité et s’explique par l’obligation d’obtenir un agrément administratif spécial pour développer un produit en points. Agrément que peu d’assureurs obtiennent. Et pour cause les engagements que prend l’assureur auprès des adhérents sont importants. Qu’on en juge : Dans un régime de retraite en points, la valeur du point ne peut pas baisser, c’est un fait depuis 2004 garanti dans le cadre du régime L441, celui des régimes en points. En versant des cotisations, l’adhérent acquiert des points retraite, qui par multiplication de la valeur du point lui donne le montant de sa retraite minimale annuelle. Ces garanties, alliant une totale « visibilité » de sa retraite future à une grande sécurité, aucune autre technique que celle des régimes en points ne les apporte. Plus encore, cette retraite lui sera versée toute sa vie durant, quelle qu’en soit la durée. Et la récente adoption en janvier 2007 de nouvelles tables de mortalité vient conforter l’analyse. Si on peut espérer aujourd’hui toucher une retraite pendant 15 ans, demain, ce sera pendant 20 ans. Celui qui s’inquiète pour sa retraite ne devrait avoir en tête que ce souci : celui de disposer de revenus sa vie durant, aussi longue soit - elle.
Voilà pourquoi les régimes en points sont aujourd’hui le mode de gestion le mieux adapté aux besoins de la retraite par capitalisation.

Nous sommes conscients qu’il reste fort à faire en termes d’informations à donner au grand public. Ce petit déjeuner - presse peut y contribuer.
Sur ce sujet François Fillon a créé, avec sa réforme en 2003, un « droit à une information sur sa retraite ». Le régime L441, qui garantit tant la valeur du point que le nombre de points acquis, s’affirme dés lors en parfaite cohérence avec la finalité de cette nouvelle obligation. Enfin, à un moment où chacun veut des garanties sur ses placements, le régime en points obéit à une comptabilité strictement « cantonnée ». Autrement dit, il y a autant de petites sociétés d’assurance que de L441!

On profitera donc de ce focus sur les régimes en points pour rappeler les fondamentaux de son fonctionnement. On parlera valeur de service du point, valeur d’acquisition, PTS, PMT mais aussi garanties pour ne pas cotiser à fonds perdus… Et nous nous ferons un plaisir de répondre à toutes vos questions.