Facebook Twitter Newsletter Linkedin RSS

Portail de la presse

Concentrations: la Commission approuve le projet d’acquisition de Winterthur par AXA

IP/06/1131

Bruxelles, le 28 août 2006
Concentrations: la Commission approuve le projet d’acquisition de Winterthur par AXA
La Commission européenne a autorisé, en application du règlement sur les concentrations de l’UE, le projet d’acquisition de la compagnie d’assurance suisse Winterthur par le groupe français d’assurance AXA. Après examen de l’opération envisagée, la Commission a conclu que celle-ci n’entraverait pas de manière significative l’exercice d’une concurrence effective dans l’espace économique européen (EEE) ou une partie substantielle de celui-ci.

AXA est un groupe international qui fournit des assurances vie et non-vie et des services financiers connexes principalement en Europe occidentale, en Amérique du Nord, dans la région Asie-Pacifique, au Moyen-Orient et en Afrique.

Winterthur est un groupe international qui offre des produits et des services d’assurance non-vie, essentiellement en Europe et aux États-Unis, ainsi que des produits et des services d’assurance vie et de retraite en Europe et sur certains marchés asiatiques.

Les activités des parties se chevauchent sur les marchés de l’assurance vie et non-vie en Belgique, en Allemagne, au Luxembourg, en Espagne et aux Pays-Bas. Au Royaume-Uni, on observe un chevauchement uniquement sur le marché de l’assurance vie. La présente concentration toutefois ne donne lieu à aucun chevauchement significatif sur un marché quelconque de l’EEE, si ce n’est sur plusieurs marchés de l’assurance non-vie en Belgique et sur le marché de l’assurance automobile au Luxembourg.

Compte tenu de la position qu’occupent les parties sur le segment de l’assurance automobile au Luxembourg et de la présence de concurrents puissants, il est peu probable que la présente opération entrave de manière significative l’exercice d’une concurrence effective sur ce marché.

S’agissant du marché belge de l’assurance non-vie, la présente opération donnera naissance au plus gros fournisseur de ce type de produits d’assurance. L’enquête de la Commission toutefois a montré que les barrières à l’entrée n’étaient pas significatives et que l’accès au réseau de distribution était ouvert (essentiellement par l’intermédiaire des courtiers).
Un complément d’information sur cette affaire pourra être obtenu à l’adresse suivante:

http://ec.europa.eu/comm/competition/mergers/cases/index/m85.html#m_4284