Facebook Twitter Newsletter Linkedin RSS

Portail de la presse

Top 10 des édifices religieux de France

Le portail de voyages www.trivago.fr a identifié les édifices religieux de France préférés des touristes. Faisant partie intégrante du patrimoine, les églises, cathédrales ou encore basiliques contribuent à sa richesse et sont bien souvent des visites incontournables. Si Paris domine le classement notamment avec la Cathédrale Notre-Dame à la première place, les grands édifices religieux de province sont loin d'être oubliés.


Le classement suivant révèle les édifices religieux français les mieux évalués par les voyageurs et ayant été le plus souvent recherchés au mois de mars 2009 par les utilisateurs de trivago.


1. – Cathédrale Notre-Dame de Paris (Paris)
Avec une superficie de 4800 mètres carrés, la Cathédrale est un des édifices phares de l'architecture gothique. Elle est visitée chaque année par plus de 13 millions de personnes et plus de 2000 événements y sont célébrés. Emblématique, parmi les monuments les plus célèbres de la capitale, la Cathédrale se trouve à l'extrémité de l'île de la Cité sur les bords de Seine. Deux siècles furent nécessaires pour construire cet édifice majestueux, situé à l'emplacement d'anciens temples païens. Ses dimensions hors du commun ont longtemps fait d'elle le plus grand édifice religieux du monde occidental.


2. – Cathédrale Notre-Dame de Strasbourg (Strasbourg)
La célèbre cathédrale de la capitale alsacienne a été qualifiée par Victor Hugo de « prodige du gigantesque et du délicat ». Attribuée notamment à Erwin von Steinbach pour sa façade et à Johannes Hültz pour sa flèche, le début de la construction de la Cathédrale date du 11ème siècle, et s'est achevée en 1439. Son horloge astronomique a été construite au 19ème siècle avec la participation de nombreux scientifiques et artistes. Deuxième plus haute cathédrale de France (142 mètres) après Rouen, quatre millions de personnes viennent admirer chaque année ce bijou d'architecture.

3. – La Sainte Chapelle (Paris)
La Sainte-Chapelle a été construite au milieu du 13ème siècle par l'architecte Pierre de Montreuil sous les ordres de Saint Louis. Seul le roi avait accès à la partie supérieure de la chapelle où étaient conservées les reliques. Sa partie basse quant à elle, était fréquentée par le personnel du palais. Située sur l'île de la Cité à Paris, la Chapelle compte parmi les monuments encore existants de l'ancien Palais de la Cité. Chaque année, près de 800 000 visiteurs foulent le parvis de la Sainte Chapelle.

4.- Abbaye du Mont-Saint-Michel (Mont-Saint-Michel)
Suite à une apparition en 708, Aubert, évêque d'Avranches, décida d'édifier une chapelle et d'établir des prêtes sur un rocher alors sauvage, appelé le « Mont Tombe ». La construction s'achèvera au 13ème siècle. Particularité : les marées rendent l'édifice et son rocher inaccessibles deux fois par jour. Aujourd'hui, le Mont Saint-Michel accueille près de 3,5 millions de visiteurs par an, venus en pèlerinage ou par simple intérêt pour le site. La vue sur la baie que l'on aperçoit depuis le « chemin des remparts » ou le « chemin de ronde » jalonné de petits jardins, est à couper le souffle.


5.- Basilique du Sacré-Cœur (Paris)
Le terme « Sacré-Cœur » se traduit par « Mont des Martyrs ». Napoléon III ordonna la construction de la basilique après sa défaite à Sedan : "Un temple doit être placé sur un lieu qui domine Paris pour rappeler la protection divine sur la France et la Capitale". Son Dôme, qui s'élève à plus de 200 mètres, en fait le point culminant de Paris après la Tour Eiffel. L'ascension de 237 marches permet de jouir d'une vue imprenable sur Paris. La Basilique possède la plus grosse cloche de France : « la Savoyarde ».


6.- Basilique de Saint-Denis (Saint-Denis)
La Basilique de Saint-Denis fait partie des édifices d'architecture gothique de France. Sa renommée vient de son statut de « Nécropole des Rois de France ». Elle s'élève à la place d'un ancien cimetière gallo-romain, où repose Saint Denis, martyr en 250. C'est pour répondre à son initiative que la basilique acquit le statut de nécropole royale. Durant les guerres de Religion et la Révolution, les tombeaux, le trésor comme les vitraux ont été fortement endommagés. Une restauration a donc été engagée au 19ème siècle. Aujourd'hui, quarante-deux rois, trente-deux reines, soixante-trois princes et princesses, dix grands du royaume y reposent.


7.- Basilique Notre-Dame de Fourvière (Lyon)
Dominant la ville de Lyon, la Basilique fut construite à la place de l'ancien Forum de Trajan. Depuis sa construction et même avant, à l'époque où n'existait que la statue de la vierge, la vie des Lyonnais n'a cessé d'être rythmée par des événements liés à son histoire. Le 8 décembre 1852, les festivités prévues pour l'inauguration de la statue de la « Vierge de Fabisch » ont du être annulées pour des raisons météorologiques. Ce soir là, les Lyonnais ont tout de même allumé des lampions à leurs fenêtres. Cette tradition perdure encore aujourd'hui chaque 8 décembre, date de la fameuse « Fête des Lumières ». En 1870, les Prussiens tentent d'envahir Lyon, mais grâce aux prières de quelques croyants faites à la Vierge, la ville fut épargnée. La construction d'une basilique sur la colline de Fourvière fut alors décidée.


8. – Cathédrale Notre-Dame de Chartres (Chartres)
La première cathédrale date officiellement du 4ème siècle, mais elle aurait pu être érigée bien plus tôt selon certaines croyances. Symbolisant la ville de Chartres à travers le monde, la Cathédrale Notre-Dame d'aujourd'hui a été construite au 13ème siècle. Cet édifice imposant est classé au patrimoine mondial de l'UNESCO depuis 1979. Les différences de styles des deux tours en font sa spécificité : l'une présente une flèche flamboyante et l'autre une flèche de style plus épuré. La plus haute des deux flèches culmine à 105 mètres.


9. – Notre-Dame de la Garde (Marseille)
La colline de la Garde a toujours été un point culminant stratégique pour la ville de Marseille. De style romano-byzantin, Notre-Dame de la Garde fut construite sur les bases d'un fort du 16ème siècle sur ordre de François Ier pour résister à Charles Quint. Symbole de la ville de Marseille, elle est située à une altitude de 161 mètres. Ses dimensions sont de 52,20 mètres de long et 16,80 mètres de large. Notre-Dame de la Garde accueille aujourd'hui 1,5 millions de visiteurs par an.


10. -Abbaye de Fontfroide (Narbonne)
Abbaye cistercienne fondée au 11ème siècle dans un lieu solitaire, elle fut d'abord une Abbaye bénédictine. La vente aux enchères de l'abbaye fut néanmoins décidée en 1791 par manque d'entretien. Il faudra attendre 1908 pour la voir réhabilitée et restaurée. Plusieurs parties composent l'Abbaye : Le cloître, l'abbatiale, le clocher et la salle capitulaire. Les jardins ont un parfum de Toscane avec leurs oliviers et leurs cyprès de Florence. Glycines, géraniums, et roseraies ou encore buis sont d'autres composantes de ses jardins.


Le classement a été établi d'après les requêtes effectuées au mois de mars 2009 et les opinions déposées par les voyageurs sur le site trivago.


Utilisation libre sous réserve de mention de la source www.trivago.fr


--
Contact Presse:
trivago
Laureen Roesch
01 79 97 46 19
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
http://www.trivago.fr

--

Communiqué envoyé le 05.05.2009 11:50:02 via le site Categorynet.com dans la rubrique Art / Culture

Diffuser votre communiqué de presse : http://www.diffuseruncommuniquedepresse.com/

Le portail de voyages www.trivago.fr a identifié les édifices religieux de France préférés des touristes. Faisant partie intégrante du patrimoine, les églises, cathédrales ou encore basiliques contribuent à sa richesse et sont bien souvent des visites incontournables. Si Paris domine le classement notamment avec la Cathédrale Notre-Dame à la première place, les grands édifices religieux de province sont loin d'être oubliés.


Le classement suivant révèle les édifices religieux français les mieux évalués par les voyageurs et ayant été le plus souvent recherchés au mois de mars 2009 par les utilisateurs de trivago.


1. – Cathédrale Notre-Dame de Paris (Paris)
Avec une superficie de 4800 mètres carrés, la Cathédrale est un des édifices phares de l'architecture gothique. Elle est visitée chaque année par plus de 13 millions de personnes et plus de 2000 événements y sont célébrés. Emblématique, parmi les monuments les plus célèbres de la capitale, la Cathédrale se trouve à l'extrémité de l'île de la Cité sur les bords de Seine. Deux siècles furent nécessaires pour construire cet édifice majestueux, situé à l'emplacement d'anciens temples païens. Ses dimensions hors du commun ont longtemps fait d'elle le plus grand édifice religieux du monde occidental.


2. – Cathédrale Notre-Dame de Strasbourg (Strasbourg)
La célèbre cathédrale de la capitale alsacienne a été qualifiée par Victor Hugo de « prodige du gigantesque et du délicat ». Attribuée notamment à Erwin von Steinbach pour sa façade et à Johannes Hültz pour sa flèche, le début de la construction de la Cathédrale date du 11ème siècle, et s'est achevée en 1439. Son horloge astronomique a été construite au 19ème siècle avec la participation de nombreux scientifiques et artistes. Deuxième plus haute cathédrale de France (142 mètres) après Rouen, quatre millions de personnes viennent admirer chaque année ce bijou d'architecture.

3. – La Sainte Chapelle (Paris)
La Sainte-Chapelle a été construite au milieu du 13ème siècle par l'architecte Pierre de Montreuil sous les ordres de Saint Louis. Seul le roi avait accès à la partie supérieure de la chapelle où étaient conservées les reliques. Sa partie basse quant à elle, était fréquentée par le personnel du palais. Située sur l'île de la Cité à Paris, la Chapelle compte parmi les monuments encore existants de l'ancien Palais de la Cité. Chaque année, près de 800 000 visiteurs foulent le parvis de la Sainte Chapelle.

4.- Abbaye du Mont-Saint-Michel (Mont-Saint-Michel)
Suite à une apparition en 708, Aubert, évêque d'Avranches, décida d'édifier une chapelle et d'établir des prêtes sur un rocher alors sauvage, appelé le « Mont Tombe ». La construction s'achèvera au 13ème siècle. Particularité : les marées rendent l'édifice et son rocher inaccessibles deux fois par jour. Aujourd'hui, le Mont Saint-Michel accueille près de 3,5 millions de visiteurs par an, venus en pèlerinage ou par simple intérêt pour le site. La vue sur la baie que l'on aperçoit depuis le « chemin des remparts » ou le « chemin de ronde » jalonné de petits jardins, est à couper le souffle.


5.- Basilique du Sacré-Cœur (Paris)
Le terme « Sacré-Cœur » se traduit par « Mont des Martyrs ». Napoléon III ordonna la construction de la basilique après sa défaite à Sedan : "Un temple doit être placé sur un lieu qui domine Paris pour rappeler la protection divine sur la France et la Capitale". Son Dôme, qui s'élève à plus de 200 mètres, en fait le point culminant de Paris après la Tour Eiffel. L'ascension de 237 marches permet de jouir d'une vue imprenable sur Paris. La Basilique possède la plus grosse cloche de France : « la Savoyarde ».


6.- Basilique de Saint-Denis (Saint-Denis)
La Basilique de Saint-Denis fait partie des édifices d'architecture gothique de France. Sa renommée vient de son statut de « Nécropole des Rois de France ». Elle s'élève à la place d'un ancien cimetière gallo-romain, où repose Saint Denis, martyr en 250. C'est pour répondre à son initiative que la basilique acquit le statut de nécropole royale. Durant les guerres de Religion et la Révolution, les tombeaux, le trésor comme les vitraux ont été fortement endommagés. Une restauration a donc été engagée au 19ème siècle. Aujourd'hui, quarante-deux rois, trente-deux reines, soixante-trois princes et princesses, dix grands du royaume y reposent.


7.- Basilique Notre-Dame de Fourvière (Lyon)
Dominant la ville de Lyon, la Basilique fut construite à la place de l'ancien Forum de Trajan. Depuis sa construction et même avant, à l'époque où n'existait que la statue de la vierge, la vie des Lyonnais n'a cessé d'être rythmée par des événements liés à son histoire. Le 8 décembre 1852, les festivités prévues pour l'inauguration de la statue de la « Vierge de Fabisch » ont du être annulées pour des raisons météorologiques. Ce soir là, les Lyonnais ont tout de même allumé des lampions à leurs fenêtres. Cette tradition perdure encore aujourd'hui chaque 8 décembre, date de la fameuse « Fête des Lumières ». En 1870, les Prussiens tentent d'envahir Lyon, mais grâce aux prières de quelques croyants faites à la Vierge, la ville fut épargnée. La construction d'une basilique sur la colline de Fourvière fut alors décidée.


8. – Cathédrale Notre-Dame de Chartres (Chartres)
La première cathédrale date officiellement du 4ème siècle, mais elle aurait pu être érigée bien plus tôt selon certaines croyances. Symbolisant la ville de Chartres à travers le monde, la Cathédrale Notre-Dame d'aujourd'hui a été construite au 13ème siècle. Cet édifice imposant est classé au patrimoine mondial de l'UNESCO depuis 1979. Les différences de styles des deux tours en font sa spécificité : l'une présente une flèche flamboyante et l'autre une flèche de style plus épuré. La plus haute des deux flèches culmine à 105 mètres.


9. – Notre-Dame de la Garde (Marseille)
La colline de la Garde a toujours été un point culminant stratégique pour la ville de Marseille. De style romano-byzantin, Notre-Dame de la Garde fut construite sur les bases d'un fort du 16ème siècle sur ordre de François Ier pour résister à Charles Quint. Symbole de la ville de Marseille, elle est située à une altitude de 161 mètres. Ses dimensions sont de 52,20 mètres de long et 16,80 mètres de large. Notre-Dame de la Garde accueille aujourd'hui 1,5 millions de visiteurs par an.


10. -Abbaye de Fontfroide (Narbonne)
Abbaye cistercienne fondée au 11ème siècle dans un lieu solitaire, elle fut d'abord une Abbaye bénédictine. La vente aux enchères de l'abbaye fut néanmoins décidée en 1791 par manque d'entretien. Il faudra attendre 1908 pour la voir réhabilitée et restaurée. Plusieurs parties composent l'Abbaye : Le cloître, l'abbatiale, le clocher et la salle capitulaire. Les jardins ont un parfum de Toscane avec leurs oliviers et leurs cyprès de Florence. Glycines, géraniums, et roseraies ou encore buis sont d'autres composantes de ses jardins.


Le classement a été établi d'après les requêtes effectuées au mois de mars 2009 et les opinions déposées par les voyageurs sur le site trivago.


Utilisation libre sous réserve de mention de la source www.trivago.fr


--
Contact Presse:
trivago
Laureen Roesch
01 79 97 46 19
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
http://www.trivago.fr

--

Communiqué envoyé le 05.05.2009 11:50:02 via le site Categorynet.com dans la rubrique Art / Culture

Diffuser votre communiqué de presse : http://www.diffuseruncommuniquedepresse.com/

Lire plus sur: http://culture.annuairecommuniques.com/2009/05/top-10-des-edifices-religieux-de-france.html