Facebook Twitter Newsletter Linkedin RSS

Portail de la presse

URB'ART 2009: la recette anti-crise du groupe IGS

Pour la deuxième année consécutive, le groupe IGS lance l'opération URB'ART qui débute dès le 23 mars sur le campus de Toulouse. Quand l’art urbain nous enseigne l’esprit d’entreprise… C’est le message d’optimisme que nous envoie le Groupe IGS, premier groupe privé d’enseignement supérieur français, en reconduisant l’opération URB’ART. En partenariat avec le collectif d’art urbain le M.U.R, un concours inter campus réunissant plus de 200 étudiants se déroulera sur les sites de Toulouse, Lyon et Paris. Encadrés par neuf artistes de la scène urbaine, ils réaliseront en live des œuvres qui seront sélectionnées par un jury régional, composé de professionnels. Les œuvres lauréates seront présentées lors d’une finale le 7 avril à Paris.
Pour rendre hommage à la bombe aérosol -objet culte du grafiti-, chaque campus ouvrira ses portes au public pour une découverte en exclusivité de l’exposition 400ML Project qui présente 400 bombes customisées par 400 artistes internationaux . A voir absolument !
Alors que le climat général incite au repli sur soi, le Groupe IGS, acteur majeur de l’enseignement supérieur privé français avec 8 écoles et 10 000 personnes formées chaque année sur trois campus, regarde l’avenir avec confiance et prône l’ingéniosité, la créativité et l’esprit d’entreprise. Pour illustrer sa philosophie de l’énergie et de l’innovation dans laquelle le développement des projets personnels est au coeur de la vie, le Groupe IGS n’hésite pas à placer l’artiste comme modèle pour tous ses jeunes entrepreneurs. Depuis 1975, Roger Serre, fondateur du groupe, place la pratique artistique en écho aux valeurs de la formation, convaincu « que tout chef d’entreprise est un créateur ». Faire « œuvre » d’entreprendre, goûter à l’esprit d’entreprise ou « chercher le beau geste » comme le fait un artiste, voilà le credo des écoles du groupe.
Centré sur le tertiaire du BEP au bac + 6, le Groupe IGS qui se présente comme « accompagnateur de réussite », conjugue humanisme et professionnalisme, développement économique, social et sociétal. L’art urbain, expression artistique libre, généreuse et ouverte sur le monde, cristallise ces valeurs et symbolise une forme de créativité débridée et accessible à tous.

URB’ART : un dialogue vivant entre artistes urbains et étudiants
Des fresques monumentales seront réalisées par les « street artists » devant des centaines d’étudiants, prenant la place des professeurs pour parler de leur expérience artistique et de leur vie de créateur.
Par séance de demi-journées, pendant une semaine sur chaque site, 200 étudiants participeront au concours graphique inter campus, épaulés par les neuf artistes de 400 ML Project. A Toulouse, l’Atlas, Jean Faucheur et Siker, à Lyon, Lime, Manola et Reso, à Paris, Native et Zentwo, Teurk et Voodoo guideront les étudiants dans la réalisation de leur oeuvre en forme de bombe de 1,40m x 0,50m.

400ML Project met en scène le graffiti artistique comme langage universel
Première du genre, cette exposition met en exergue l’extraordinaire richesse créative qu’expriment les artistes urbains. Véritable kaléidoscope de couleurs et espace d’expression où les idées se juxtaposent, parfois humoristiques ou politiques, 400 ML Project est un concentré d’art urbain. Parmi les Français qui ont participé à cette exposition, on citera Speedy Graphito, Miss Tic, Jean Faucheur, Gérard Zlotykamien, Jeff Aérosol, Jerôme Mesnager… Des artistes plus récents appartenant au mouvement du post graffiti, comme Alëxone, Zevs, l’Atlas, Mambo, Tanc, Sun7, Teurk sont également présents, mais aussi de nombreux étrangers dont Faith 47 (Afrique du Sud), Cope2 et Abe Lincoln Junior (USA), A1one (Iran), Tenga (Japon)…

URB‘ART et 400 ML Project : les dates à retenir
Le coup d’envoi de l’opération URB’ART 2009 aura lieu à Toulouse le lundi 16 mars et se tiendra jusqu’au samedi 21 mars. Le public pourra se rendre sur le campus le samedi toute la journée où il découvrira les œuvres des étudiants et des artistes, ainsi que l’exposition 400 ML Project. L’entrée est gratuite.
A Lyon, URB‘ART débutera le lundi 23 mars et se terminera le samedi 28 mars par une journée portes ouvertes qui présentera les œuvres des étudiants et l’exposition 400 ML Project.
A Paris, l’opération URB‘ART débutera le lundi 30 mars. Le public parisien pourra découvrir les réalisations des étudiants et l’exposition 400 ML Project le dimanche 5 avril. URB’ART s’achèvera par une soirée de gala et de remise de prix le mardi 7 avril au campus Parodi dans le dixième arrondissement.
Une preview presse de l’exposition 400ML Project est programmée sur chaque site : lundi 16 mars à Toulouse, lundi 23 mars à Lyon, et lundi 30 mars à Paris. Les adresses et horaires seront précisés ultérieurement.

A propos du groupe IGS
∑ Le Groupe IGS est une fédération d’écoles, de centres de formation d’apprentis et alternants, de centres d’insertion et d’orientation et d’organismes de formation, réunis autour du concept d’Université Professionnelle Internationale. Présent dans tous les secteurs de l’éducation, le Groupe IGS bénéficie d’une triple implantation à Paris, Lyon et Toulouse.
∑ Les écoles du groupe : IGS (Management des ressources humaines), ICD (Institut International de Commerce et de Distribution), ESAM (Ecole européenne de management opérationnel), ISCPA (Institut des Médias), The American Business School de Paris, IMIS (Institut de management des industries de la santé), IMSI (Institut de management des services immobiliers), IPI (Filière informatique)
∑ Quatre CFA : CFA GROUPE IGS, CFA CODIS Commerce, Distribution, Service, CFA Bureautique et Métiers Tertiaires, CFA Campus IGS
∑ Le CIEFA : les écoles de l’alternance.
∑ L’ADIP, l’acteur majeur de l’insertion.
∑ 4 000 entreprises partenaires
∑ 138 programmes de BEP à bac +6
∑ 64 universités partenaires
∑ 30 ans d’expérience
A propos du MUR
∑ Cible systématique des artistes urbains, seuls ou en collectif, le panneau situé à l’angle de la rue St Maur et de la rue Oberkampf a peu à peu été dérobé de sa fonction publicitaire, offrant aux habitants du quartier un espace culturel unique dans Paris. De ce putsch artistique est née l’association le MUR sous l’impulsion de Jean Faucheur, artiste plasticien, et de Malite Matta. Depuis 2 ans, la Ville de Paris soutient cette initiative en permettant aux artistes de réaliser une œuvre éphémère. De plus en plus connu, l’accrochage donne lieu à un événement qui relie art et territoire et pérennise une relation de proximité entre un quartier et des œuvres contemporaines. Parmi les nombreux artistes qui se produisent au MUR, il en est un, exposé récemment par le Centre Georges Pompidou, l’affichiste Jacques Villeglé qui y fit une performance très remarquée.
Pour en savoir plus : www.myspace.com/associationlemur

Contact presse :
Agence Résonance Médiatique
Véronique Richez-Lerouge au 06 14 63 90 00 ou Ingrid Fribourg au 04 72 00 04 04.
Visuels de la précédente édition libres de droit disponibles.





Contact Presse :
Personne de contact pour les journalistes :
Fribourg Ingrid
attachée de presse

04 72 00 04 04
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
http://


Ce communiqué a été diffusé par et sur Categorynet.com (http://www.categorynet.com).
Ce communiqué de presse porte la référence TTMDOA5L