Facebook Twitter Newsletter Linkedin RSS

Portail de la presse

L’un des plus beaux ateliers de dessin et d’aquarelle de Paris : l’Atelier 100

Atelier 100


L’un des plus beaux ateliers de dessin et d’aquarelle de Paris : l’Atelier 100


Pour ses 12 ans, l’atelier 100 propose des nouvelles formules de dessin, d’aquarelle et de carnet de voyage au cœur de Paris dans une atmosphère exceptionnelle.

L’esprit de l’Atelier 100 repose sur trois principes : l’émulation, la stimulation et la personnalisation.

La création artistique requiert une ambiance propice à l’échange et à la réflexion dans un climat de sérénité.

Nos cours fonctionnent donc tout naturellement sur le principe du dialogue entre l’intervenant et les participants, ce qui favorise l’épanouissement des personnalités aussi diverses que variées.

Chacun reçoit ainsi des conseils individuels et adaptés par rapport aux objectifs fixés, sans jamais oublier, avant tout, de se faire plaisir.

La rentrée 2008-2009 de l’Atelier 100 aura lieu le mercredi 17 septembre à 9h30.


Témoignage d’une élève de l’Atelier 100
« Nous découvrons la consigne, inscrite sur un tableau blanc. Parfois elle est limpide, parfois elle est de prime abord obscure. Il y a cette fois où Alain nous a dit : vous êtes sur une île déserte et vous n’avez pu emporter qu’un seul outil… Ou cette autre : ROUGE ! vous pouvez décliner un camaïeux de rouge, utiliser un seul objet rouge et sa complémentaire, ou….

Une autre fois, il nous a regroupé autour d’une table vide. Chacun notre tour, nous avons été invités à déposer un objet que tous dessinaient. Puis on le retirait et on en posait un autre. Tout devait figurer sur la même page et constituer à la fin un tableau… Une autre fois où le thème était l’automne, il nous a tous envoyé dehors : parce qu’il fallait sentir le froid dans notre dessin !

Enfin je ne résiste pas à citer cette autre fois où nous avons fait entrer un scooter dans l’atelier (à la grande surprise de Nicole) et où nous avons posés à tour de rôle dessus… A la fin de l’atelier, on regroupe tous nos dessins pour une exposition générale. A chaque fois nous sommes émerveillés de la diversité des réalisations à partir d’une même consigne de départ : elle reflète la diversité de nos individualités et c’est grâce à l’ensemble du groupe que l’exposition est si belle !

On peut participer, apprendre et s’amuser quel que soit notre niveau, notre âge aussi. Les derniers arrivants sont portés par l’enthousiasme et la bienveillance des anciens. Alain est partout à la fois (impossible de le dessiner, il bouge trop, j’ai essayé…). Chacun et chacune de nous a l’impression d’avoir un cours particulier.

Nous faisons toujours une pose à mis atelier : il y a du thé, du café et des gâteaux (souvent apportés par notre doyenne Mina !). On parle des expos intéressantes, on regarde des livres sur la peinture, on discute de tout et de rien. Parfois Nicole (ou Amandine ou Myriam, les autres profs de l’Atelier 100) nous rendent visite et se joignent à nous. Nous travaillons dans la bonne humeur générale, mais ne croyez pas qu’on ne fait que s’amuser : on apprend, on progresse, on travaille…

En début de cours Alain nous fait un petit cours théorique. Il nous interroge, on a souvent tout oublié mais petit à petit ça rentre : la perspective, la composition, les couleurs, les ombres, les plans, la profondeur… On peut toucher à tout ou se spécialiser : crayon, fusain, feutres, pastels, aquarelle, acrylique… Alain réussit le tour de force de permettre à chacun autour d’un thème commun de s’exprimer avec ses outils, ses envies, son niveau. Très observateur et attentif, il trouve un mode d’entrée en relation avec chacun d’entre nous. Et il nous pousse aussi : c’est un excellent détecteur de potentiel qui nous emmène toujours plus loin. Parfois ça râle, ça grogne, ça boude un peu dans l’atelier. Mais il arrive toujours à la rescousse, trouve toujours quelque chose à sauver (quel magicien !) dans le désastre d’un dessin qui nous semble raté… Il prend volontiers le crayon pour nous montrer : c’est un passionné qui adore dessiner et ça se sent bien ! Mais il ne touche jamais à nos dessins sans nous demander au préalable notre accord. Il s’amuse autant que nous et nous oublions souvent l’heure malgré les tentatives de la pendule oiseau de Nicole de nous la rappeler ! Et les trois heures de cours sont souvent trois heures et demie. On se sépare presque à regret, épuisés et ravis 
».
Isabelle.A., Paris, Février 2008


Contact Presse
Nicole Gawsewitch
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Atelier 100 - 100, avenue Kléber 75016 Paris
Tél : 01 45 05 15 15
Site : www.atelier100.fr