Facebook Twitter Newsletter Linkedin RSS

Portail de la presse

La Banque des arts veut rendre aux artistes leur liberté de créer

communiqué de Presse
Provenance : Art-Access – art Culture – Communication – Recherche et développement
lundi Mercredi 02 / 07 /  2008 - Bon pour publication immédiate – rédactionnel libre de droits.

CONTACTS : < Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. >

Un Scoop ! Un Evénement

Un nouveau concept bancaire est né : La « Banque des Arts »

Accroche :
La Banque des Arts veut rendre aux artistes leur liberté de créer !

A cet effet les artistes de toutes disciplines sont invités à féconder la « Banque des arts », dont le site vient d’être mis en ligne, en faisant une promesse d’ouverture de compte, (comme au téléthon), selon une stratégie de partage et d’éthique des affaires.

Rédactionnel :
Cette idée est née en  partant de plusieurs constats :
1) Les artistes, les professionnels du spectacle, les producteurs de biens culturels, les inventeurs et créateurs de tous horizons sont mal-aimés par le système bancaire. Ils sont le plus souvent regardés comme des gens à risques, voir suspects…

2) Or, les artistes sont des créateurs de richesses, les musées, les ondes, les écrans, les  musées regorgent de leurs œuvres. Le patrimoine, ainsi que de nombreuses applications sociales démontrent  qu’ils sont indispensables à l’évolution de la société. De plus le monde artistique représente un marché financier colossal.

3) Les artistes, les créateurs, les inventeurs ont tous de beaux projets qu’ils souhaitent pouvoir réaliser. Que leur manque-t-il pour cela ? Un producteur… Un mécène… Un sponsor… En un mot : des moyens ? Aucune aide existante ne peut financer entièrement  un projet… Qui pourrait  leur procurer les moyens dont ils manquent ?   

La réponse est simple : eux-mêmes ! Comment ? En créant une banque accueillante et gérée par des artistes. La banque des arts aura donc pour « vocation » celle d’ouvrir des crédits pour le montage de projets artistiques.

4) Par ailleurs, et traditionnellement, lorsqu’un artiste obtient une aide pour le montage d’un projet, il lui est souvent demandé de se conformer à un certain nombre de règles et doit subir le formatage de son œuvre. Sa création lui échappe donc quant elle n’est pas purement et simplement dénaturée.
Le concept de la Banque des Arts, au contraire, a pour éthique celle de permettre aux artistes et créateurs d’œuvrer en restant libres artistiquement ; dans le plus grand respect de leur authenticité.

Le challenge est donc triple : rendre aux artistes leur liberté, créer des richesses à partir d’œuvres authentiques, et à terme : influencer les lois de marchés, qui obligent depuis trop longtemps, à produire du suranné !

5) Aujourd’hui, la nouvelle stratégie est celle du PARTAGE SELON L ETHIQUE DES AFFAIRES. Il s’agit d’une attitude prônée depuis longtemps déjà par « Comunethic » par exemple.  La responsabilité sociale (RSE) ou : responsabilité sociétale / environnementale des entreprises est devenue une thématique et un sujet récurrent de débats entre praticiens, professionnels, hommes d'entreprises et de la finance. C’est selon ce principe que la B.A entend développer ses activités.
 
Une carrière vaut bien une « pro’Messe » !
Art-Access (Organe détenteur du concept), lancent donc à tous les créateurs et producteurs de biens culturels, un véritable appel à l’union artistique, dont l’ojet est la recherche et le développement.
Cet appel propose à toutes et à tous de se rendre sur le site www.banquedesarts.com, de prendre connaissance du concept, en comprendre les enjeux et de faire une promesse d’ouverture de compte (de 10 € - 100 € - 1000 €) à travers le formulaire installé en ligne.
Ce concept bancaire concerne les professionnels du spectacle, et les artistes.  Mais pas seulement… En effet, il fait appel à de multiples compétences.  Dans les domaines, juridique, de la finance, de la communication, consulting, conseil, etc.
Que vous soyez à la recherche d’un emploi, artiste ou investisseur, vous trouverez sur le site de La « B.A », matière à réussite.
La condition sine qua non étant celle de vous sentir en affinité avec le monde des arts.

Enfin, si vous êtes à la recherche d'une grande et magnifique aventure artistique, humaine et financière ; réagissez en utilisant les outils de communication qui sont installés en ligne pour recherche et développement. Ce que les bengalais ont réussi, ne pouvons-nous le réussir ?

http://www.banquedesarts.com

Fin communiqué 1 feuillet




Contact Presse :
Personne de contact pour les journalistes :
Mathias Ollivier
président art-access
art-access
0254782745
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
http://www.banquedesarts.com





Ce communiqué a été diffusé par et sur Categorynet.com (http://www.categorynet.com).
Ce communiqué de presse porte la référence FJO3S5GS