Facebook Twitter Newsletter Linkedin RSS

Portail de la presse

La galerie Maeght consacre un one-man-show à Marco Del Re

Du 3 avril au 17 mai 08, la Galerie Maeght consacre un one-man-show à Marco Del Re



Du 3 avril au 17 mai 2008, la Galerie Maeght dédie son espace à Marco Del Re, avec lequel elle collabore depuis vingt ans. De l’Italie à l’atelier parisien, les huiles exposées nous révèlent les racines d’un peintre à l’univers imagé, volontiers néo-classique. Gourmand dans la vie, Marco Del Re l’est aussi dans sa pratique et son art se nourrit des différentes techniques qu’il expérimente : peinture bien sûr, mais également gravure, sculpture, dessin, design…

La Galerie Maeght, 42 rue du Bac : une vitrine pour un artiste aux multiples talents

Des toiles aux objets, l’art de Marco Del Re s’invite aussi sur les murs, ou même les peaux ! Tour d’horizon…

Du 3 avril au 17 mai 2008, la Galerie Maeght présente une série d’huiles sur toiles réalisées par Marco Del Re entre 2006 et 2007. Dans le secret de son atelier parisien, il s’adonne à sa passion pour la peinture et rend hommage à un grand maître : Georges Braque. L’exposition présente aussi, pour la première fois, le fruit de ses nouvelles expérimentations : des sculptures bifaciales en bronze patiné.

Polymorphe, l’art de Marco Del Re trouve toute son ampleur dans différentes techniques de gravures qu’il explore avec bonheur à l’imprimerie ARTE, ouverte par Adrien Maeght en 1964 pour permettre aux plus grands artistes contemporains de réaliser leurs lithographies, eaux-fortes, gravures, etc… Maeght Editeur a ainsi récemment publié huit éditions de linogravures, lithographies et monotypes signés Marco Del Re.

La Galerie Maeght propose aux visiteurs de passage au 42 rue du Bac une gamme de bijoux spécialement créée par l’artiste. En argent massif, on y trouve un crocodile, un oiseau et d’autres « tools » qu’il développe dans ses peintures. Marco Del Re dresse ainsi un inventaire à la Prévert des images qu’il emprunte aux maîtres du XXème siècle, le bocal de Matisse ou le singe de Derain.

Marco Del Re a également imaginé des « vidéo vide boxes », œuvres cinétiques lumineuses où des silhouettes et architectures découpées dans des feuilles de tôle se projettent en mouvement sur des toiles. Des objets « low-tech », comme il les qualifie, qui font voyager les époques sur nos murs.

Renouant avec la tradition des artistes éclectiques, Marco Del Re a signé en 2006 la conception de deux pianos, chefs-d’œuvre des arts décoratifs, pour la célèbre manufacture Pleyel. Alors qu’ils combinent qualité technique et innovation artistique, ces pianos-oeuvres d’art intitulé « Erato Humana Est » et « Cariatide » sont entièrement ornés de motifs gravés dans la laque rouge pour le premier, noire pour le second. S’inspirant des plâtres gravés de Braque, Marco Del Re a mis au point une technique d’incision d’immenses fresques murales pour orner la mythique salle Pleyel à Paris, à l’occasion de sa réouverture en 2006. On retrouve aujourd’hui les maquettes de ces fresques sur un foulard en crêpe de soie, bleu, rouge et noir, disponible à la Galerie Maeght.

Fin gourmet, Marco Del Re partage avec Gérard Depardieu le plaisir de la bonne cuisine. Pour orner les grands murs de son restaurant parisien, La Fontaine Gaillon, le comédien a donné carte blanche à l’artiste qui a peint neuf panneaux sur le thème des Muses Gourmandes. De la peinture à la décoration d’intérieur, il n’y a qu’un pas… que Marco Del Re franchit aisément.

Alors qu’il habille des restaurants cosy, Marco Del Re sait aussi donner un supplément d’âme à d’autres types de lieux tels que les locaux d’une entreprise. L’ancien architecte conçoit ainsi de monumentales peintures murales qui agrémenteront au printemps 2008 les six halls de la Société Eiffage à Bordeaux.

L’artiste accompagne également la vie culturelle des Genevois : chaque année, le Grand Théâtre de Genève demande à un artiste de concevoir les affiches et illustrations. En 2008, c’est vers Marco Del Re qu’il s’est tourné.

Du 17 avril au 17 mai, la JZ Art Gallery de Milan, accrochera à ses cimaises les encres sur papier et tableaux de Marco Del Re, illustrant ses variations sur le thème de la figure humaine et du nu.

Un important catalogue enrichi par un texte de Francesco Poli est édité en anglais, français et italien pour ces deux expositions, à Milan et à Paris. Les peintures de 2002 à 2007 et les sculptures récentes nous sont dévoilées dans le catalogue de Paris que l’on doit à Maeght éditeur, tandis que les grands nus sur papier sur papier Népal illustrent le catalogue de Milan, des éditions Prearo.
Prix de vente : 30 €.

Galerie Maeght
42, rue du Bac
75007 Paris
Tel : + 33 1 45 48 45 15
http://www.maeght.com
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Contacts presse : Romane Dargent
227, bd Raspail
75014 Paris
Tel. : +33 1 43 20 51 07 www.sylviabeder.com