Facebook Twitter Newsletter Linkedin RSS

Portail de la presse

KAKIEMON, UNE EUROPE SOUS L’INFLUENCE DU JAPON…

VINCENT L’HERROU PRESENTE
DU 5 DECEMBRE 2007 AU 10 FEVRIER 2008
AU LOUVRE DES ANTIQUAIRES
UNE EXPOSITION DE PORCELAINES DU XVIIème et XVIIIème SIECLES

Une exposition inédite

Vincent L’Herrou, commissaire de l’exposition « Kakiemon, une Europe sous l’influence du Japon à travers la porcelaine du XVIIème et XVIIIème siècles » réunit du 5 décembre au 10 février deux étonnantes collections de porcelaines inconnues du grand public. L’une est composée de porcelaines japonaises, l’autre de pièces des grandes manufactures européennes influencées par le style japonais Kakiemon.

Assiettes, vases, figurines, ou verseuses à saké, au total plus de 200 pièces des styles kakiemon, Arita, Imari et de leurs émules occidentales illustrent avec éloquence l’influence du style Japonais Kakiemon dans les arts décoratifs en Europe aux XVII et XVIIIème siècles.


L’apparition du style Kakiemon

Les porcelaines Kakiemon sont fabriquées au Japon à partir de la deuxième moitié du XVIIème siècle pour l’Empereur et le Shôgun. En Occident, elles sont destinées à l’élite des collectionneurs ; les princes et souverains.
« Kakiemon » désigne aussi bien un style spécifique que le nom d’une célèbre dynastie de potiers japonais fondée au XVIIème siècle. La période la plus appréciée de cette production se situe aux alentours des années 1660-1700, période durant lequel elle utilise une technique d’émaux polychromes.
Traités dans une palette de couleurs claires, ces émaux polychromes sont à motifs naturalistes, sobres et élégants.


Le style Kakiemon a influencé les manufactures européennes

C’est grâce aux Hollandais qui ont aux XVII et XVIIIème siècles le monopole du commerce avec le Japon, que le style Kakiemon se répand avec succès en Europe.
Deux collections de toute beauté réunissent des chefs d’oeuvres de cette époque : l’ancienne collection d’Auguste le Fort (électeur de Saxe et roi de Pologne) que l’on peut admirer au Palais de Dresde et celle du Prince de Condé au Château de Chantilly.
Par la suite, ce style est fréquemment copié, on parle alors de pièces de « style Kakiemon ».
Meissen, Saint Cloud, Chantilly, Chealsey sont les principales manufactures à s’en inspirer.




VERNISSAGE LE MARDI 4 DECEMBRE A PARTIR DE 17H AU LOUVRE DES ANTIQUAIRES

SALLE D’EXPOSITION- 1er ETAGE / ACCES LIBRE TOUS LES JOURS DU MARDI AU DIMANCHE INCLUS DE 11H A 19H

Contacts presse
CommunicationCultureSylviaBeder – Sylvia Beder Tel : 01 42 18 09 42 Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Bénédicte Moral Tel : 01 42 18 09 41- Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
www.sylviabeder.com