Facebook Twitter Newsletter Linkedin RSS

Portail de la presse

Parade

Cyrille André est né en 1972 à Tassin-la-Demi-Lune, il vit et travaille à Grenoble et Marseille.
Ayant commencé par la taille directe des troncs d’arbres à la tronçonneuse Cyrille André, diplômé de l’école des Beaux-Arts de Grenoble, ébauche, en une gestuelle minimale, une œuvre monumentale. Le caractère titanesque et brut de chacune de ses sculptures s'accompagne d'une mélancolie et d'une douceur inattendues qui naissent de la finesse tendre des postures qu’il leur donne.
Jusqu’en 1999, Cyrille André réalise essentiellement des formes animales. Puis son bestiaire d’une énergique massivité côtoie des demi-géants hybrides qui prennent forme humaine : femmes provocantes au ventre de résine, bottées de plomb, hommes et bourreaux, raides et compacts au caleçon plombé, suppliciés à l'abandon, pendus désarticulés. « J’aspire à ne pas être dans l’échelle un. Il faut que ce soit plus grand ou plus petit. Ce changement d’échelle permet de prendre une certaine distance vis-à-vis de la réalité quotidienne. Cela favorise une interprétation plus libre des œuvres. De plus, réaliser des sculptures de grande taille nécessite un engagement physique important qui participe au dynamisme des formes. » L’idée de départ, c’est d’être dépassé par la matière. Cette relation avec le matériau trouve son aboutissement dans le choix du bois qui, même une fois coupé et sculpté, vieillit, change de couleur, se fend… Une peau de bois dépecée à la tronçonneuse, quasi à même l'arbre, dans un jeu de billes que le mouvement vivifie.
Pour sa seconde exposition à la galerie PIECE UNIQUE, l’artiste veut toucher à l’essentiel, faire un retour au primitif. Il travaille plutôt sur l’expression d’un sentiment que sur une figuration précise.
A PIECE UNIQUE VARIATIONS, dans une nouvelle solitude, l’homme reste accompagné par le chien, en meute ; référence faite aux chiens des rues, compagnons des SDF. Ils sont en groupe et pourtant seuls. Ils attendent, las, au pied de leur maître, le corps à l'abandon.
A PIECE UNIQUE, Cyrille André prolonge ce dialogue de l'homme et de l'animal dans un univers onirique en employant d’autres matériaux (polystyrène stratifié et résine noire) et en l’installant dans un tout autre univers : cinq molosses, manufacturés comme des produits de consommation, sont présentés dans la galerie, tels des objets design ; ils sont le reflet de la mode. Ces chiens, de race élaborée à partir de dog allemand, de beauceron et de pitbull, sont des frères transgéniques, des clones dont la morphologie est étudiée pour répondre à des critères esthétiques. Ils sont bodybuildés, façonnés par la chirurgie et les croisements génétiques. Ce sont des produits de luxe, exhibés pour afficher le faste de leur maître. Leur nombre, leur grande taille et leur morphologie imposante symbolisent sa puissance.

Galerie Pièce Unique, 4, rue Jacques-Callot, 75006 Paris
Galerie Pièce Unique Variations, 26-28, rue Mazarine, 75006 Paris, tél. 01 43 26 85 93
www.galeriepieceunique.com