Facebook Twitter Newsletter Linkedin RSS

Portail de la presse

Paroles de Masques - Un regard africain sur l'art africain

Les Editions MAISONNEUVE ET LAROSE annoncent la publication du livre "Paroles de Masques - Un regard africain sur l'art africain", par Alphonse TIEROU.


L'OUVRAGE
Pour la première fois, un regard africain est porté, de l’intérieur, sur la culture des Masques et sa production artistique. Tandis que la Côte d’Ivoire renoue avec la paix, ce livre fixe par écrit le patrimoine de la civilisation orale, mis en péril par quatre années de guerre.

Paroles de Masques nous révèle un univers méconnu :
- Le Masque africain : Au-delà de la pièce de bois, œuvre d’art, il s’agit d’une institution dotée de fonctions politiques et juridiques, spirituelles, philosophiques, artistiques et pédagogiques.
- Vocation démocratique : L’institution des Masques renferme la matrice de ce qu’aurait pu être une démocratie véritablement africaine. Elle respecte les débats contradictoires, la liberté d’opinion et de croyance, et octroie, aux femmes, les mêmes responsabilités qu’aux hommes. Aux côtés des hommes et des femmes porteurs de masque, des contre-pouvoirs et des garde-fous préviennent la monopolisation du pouvoir par quelques-uns.
- Dimension spirituelle : Les Masques, qui s’interdisent le prosélytisme, croient en un Dieu unique. L’anonymat des porteurs de masque empêche les dignitaires de s’identifier au divin. Car le Masque est hors propriété humaine.
- Conception africaine de l’art : Les Masques sont associés à une production artistique qui fait la renommée de l’Afrique dans les musées et les galeries d’art. Mais l’interprétation qui est faite de cet art répond, le plus souvent, aux canons du naturalisme, qui vise à imiter la nature. Un concept étranger à la culture africaine. L’artiste africain a pour mission d’enrichir la nature, ce qui lui offre une infinie liberté de création.
- Musée du quai Branly : L’ouvrage porte un regard original sur ce musée et son action pour le dialogue des cultures. Il émet aussi une proposition innovante pour un grand musée des arts africains.


L'AUTEUR
Chercheur-chorégraphe, directeur du Centre Dooplé (www.tierou-doople.com), Alphonse Tierou est issu d’une famille de grands chefs traditionnels, ‘‘héritière’’ des Masques de sagesse de l’Ouest africain. Il est à l’origine de la Danse Dooplé, premier vocabulaire chorégraphique de danse africaine.
Ses travaux ont notamment abouti au lancement, en 1995, des Rencontres de la Création chorégraphique panafricaine, transformées en biennale par CulturesFrance (ex-AFAA), et à la Poétique de la danse africaine, qu’il enseigne à Paris.

Prix : 24 € - Format : 15x24 – 500 pages
ISBN : 978-2-7068-1963-6

Contact presse :
Anaïs de Cautrey
Tél. : +33 (0)6 42 45 45 90
E-mail : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.