Facebook Twitter Newsletter Linkedin RSS

Portail de la presse

La Galerie Noortman expose

De l’Affordable Art Fair à la pAn Amsterdam,
de l’art aborigène contemporain aux maîtres anciens,
la galerie NOORTMAN est très présente sur le marché de l’art
au mois de novembre




En novembre 2007,
LA GALERIE NOORTMAN
rayonne à partir d’Amsterdam :

elle participe à l’AAF,
du 8 au 11 novembre

puis à pAn Amsterdam
du 18 au 25 novembre


Après avoir exposé cent tableaux majeurs à Amsterdam en octobre pour son exposition « One Hundred Master Paintings », William Noortman, qui a une prédilection pour la capitale hollandaise, prend part à plusieurs manifestations s’y déroulant. Du 8 au 11 novembre, la galerie participe ainsi à l’Affordable Art Fair, puis à pAn Amsterdam du 18 au 25 novembre.


Noortman présente l’art aborigène contemporain à l’Affordable Art Fair…

Depuis sa création, la galerie Noortman s’est illustrée par son expertise dans le domaine de la peinture ancienne, hollandaise et flamande comme impressionniste. Pour sa première participation à l’Affordable Art Fair, William Noortman joue la carte de la surprise en présentant une collection d’art aborigène australien.

Née il y a huit ans dans le but de rendre l’art accessible à tous, l’A.A.F. est une foire d’art contemporain qui se donne pour mot d’ordre d’offrir à la vente des œuvres comprises entre 100 et 5000 euros. Après Londres, New York, Sidney et Melbourne, l’A.A.F. débarque à Amsterdam. Pour cette première expérience, William Noortman – qui est aussi féru d’art contemporain –, affirme sa volonté d’emmener la galerie vers de nouveaux horizons.







Le jeune galeriste présente en particulier le travail de Nungurrayi Naata, née au début des années 1930, à l’Ouest des Monts Pollock en Australie Occidentale. Naata appartient à l’ethnie des Pintupi qui, jusque dans les années 60, a vécu sans aucun contact avec l’homme blanc. Saluée par la critique, Naata a été élue en 2003 par un jury de professionnels parmi les 50 « most collectable » artistes australiens ; l’une de ses acryliques a d’ailleurs été choisie pour figurer sur les timbres du continent.

C’est Simon Levie, l’ancien directeur du Rijksmuseum, qui avait initié Robert Noortman à l’art aborigène au point de lui transmettre l’envie d’en collectionner les œuvres. Sensibilisé très tôt à ces peintures éminemment modernes, William Noortman les défend aujourd’hui avec plaisir via sa galerie. « Ce qui me fascine dans l’art aborigène, c’est la pureté de cette forme d’expression nullement parasitée par l’art occidental », raconte-t-il.

The Affordable Art Fair
Quand ? 8 – 11 novembre 2007, de 11h à 17h30.
Où ? Gashouder, Westergasfabriek, Amsterdam.
Pour plus d’informations : www.affordableartfair.nl



… avant de défendre les maîtres anciens à pAn Amsterdam


Robert Noortman fut l’un des membres fondateurs de pAn Amsterdam, devenue aujourd’hui la première foire d’arts et d’antiquités des Pays-Bas. En toute logique, la galerie Noortman Master Paintings y tient donc un stand, du 18 au 25 novembre.

Elle y présente notamment une huile d’un illustre Français, Pierre-Auguste Renoir. Il s’agit en l’occurrence de sa « Nature morte aux oignons », réalisée en 1912.

La galerie Noortman offre également à la vue des visiteurs le travail d’un grand peintre hollandais du XVIIème siècle, Edwaert Collier, réputé pour ses vanités et ses trompe-l’oeil. On lui doit aussi une nature morte recensant tous les accessoires du fumeur : pipe, réchaud, tabatière… des objets qui sous-tendent une réflexion plus profonde sur la brièveté de l’existence dont les plaisirs n’empêchent en rien la mort de rôder. Cette œuvre moraliste, l’une des dernières réalisations de Collier, illustre pleinement le courant monochrome de Haarlem.

pAn Amsterdam
Quand ? 18 – 25 Novembre 2007 de 11h à 17h.
Où ? Amsterdam RAI-Parkhal.
Pour plus d’informations : www.affordableartfair.nl








L’histoire de la galerie Noortman contenue en un livre d’art

Cet automne, la galerie Noortman a présenté les cent plus belles œuvres de sa collection, lors d’une exposition nomade, de Maastricht à Amsterdam. C’est l’occasion pour la galerie d’inscrire sa mémoire dans un prestigieux livre d’art à travers l’histoire particulière de ces cent chefs-d’œuvre ayant fait la gloire de la galerie. Sont ainsi convoqués des noms qui parlent d’eux-mêmes : Cézanne, Degas, Delacroix, Gauguin, Rembrandt, Rubens, Ruisdael, Sisley, Steen… L’ouvrage, qui commence par un « Hommage à Robert Noortman », rappelle aussi les liens étroits établis par le marchand avec les musées du monde entier.
Le catalogue est vendu 60 €, frais d’envoi compris. Les commandes sont à envoyer à cette adresse : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.



… Après l’automne, William Noortman portera son regard vers les Etats-Unis puisqu’il participe à Palm Beach | America’s International Fine Art & Antique Fair, du 1er au 10 février 2008.

*****

La galerie Noortman Master Paintings est spécialisée dans la peinture hollandaise et flamande du XVIIème siècle et également les Impressionnistes et les Post-Impressionnistes, français, hollandais et flamands. Robert Noortman a créé sa première galerie, à l’âge de 22 ans ; puis il a ouvert sa galerie à Maastricht en 1968 et a rapidement connu une carrière internationale, en présentant aux musées, aux institutions culturelles et aux collectionneurs les grands maîtres, tels que Rembrandt, Rubens, Brueghel, Van Goyen, Wouters, Cézanne, Degas, Pissarro…
Aujourd’hui dirigée par son fils William, la galerie de Robert Noortman – qui fut l’un des fondateurs de TEFAF et de PAN AMSTERDAM – contribue activement à l’actualité du marché de l’art en participant aux plus grandes manifestations artistiques mondiales : TEFAF à Maastricht, la Biennale des Antiquaires à Paris, ou encore Palm Beach !, le salon d’art et d’antiquités des Etats-Unis.


Noortman Master Paintings
Vrijthof 49, Maastricht, Pays-Bas
Ouverte du lundi au samedi, de 10h à 17h
Tél. : +31 43 321 67 45 ; Fax. : + 31 43 321 38 99
www.noortman.com ; Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.