Facebook Twitter Newsletter Linkedin RSS

Portail de la presse

Rue libre! Journée nationale des arts de la rue, le 27 octobre partout en France

communiqué de presse
Paris, le 7 septembre 2007

Mobilisation nationale pour les arts de la rue, le samedi 27 octobre 2007
Rue libre ! La journée nationale des arts de la rue
Une journée de 25 heures, plus de 1000 artistes,
300 manifestations libres d’accès et tout public
dans toute la France


Le 27 octobre se tiendra dans toute la France Rue libre ! la journée nationale des arts de la rue. Cette journée à l’initiative des professionnels unis dans une démarche collective à l’échelle nationale, invite à la découverte ainsi qu’à une meilleure [re]connaissance des arts et artistes de la rue et de leurs diversités. Les professionnels de la rue se mobilisent à travers la France et annoncent toujours plus d’initiatives pour cette journée inédite longue de 25 heures. Ils investissent l’espace public dans 21 régions avec des propositions diverses et éclectiques, à l’image de leurs arts, soient près de 300 manifestations sur l’ensemble du territoire.
La programmation, les acteurs et même la radio podcast de Rue libre ! seront bientôt en ligne sur le site www.ruelibre.fr

Au programme de Rue libre ! des actions spontanées et [mani]festives : spectacles, portes ouvertes, performances, démonstrations de savoir-faire, rencontres, prises de paroles, programmations itinérantes... Rassemblés en troupes éphémères, au sein de compagnies ou à titre individuel, les professionnels de la rue font ainsi découvrir la richesse et la diversité de leurs arts et leurs métiers à travers une programmation spontanée et dense où l’on pourra notamment voir, partager, écouter :

Le festival 27-3 à Valbonne, du 27 octobre au 3 novembre : une conférence-spectacle par Michel Crespin, une exposition photo, Les Misérables à Valbonne Sophia Antipolis... Michel Crespin, fondateur du festival d’Aurillac, figure majeure ainsi qu’initiateur des arts de la rue, donne rendez-vous au public pour une conférence spectacle. En parallèle, du 27 octobre au 3 novembre, Alexandre Martin, photographe, livre son regard sur la programmation arts de la rue du mois de mai de la ville. Le public de Valbonne a également rendez-vous, le 3 novembre pour Les Misérables revisités par la Compagnie Annibal et ses éléphants dans le cadre de la tournée du réseau R. I.R. (Réseau inter-régional Rue)... À partir de quelques scènes des Misérables, connues ou méconnues du grand public, d’envolées lyriques, poétiques, comiques ou sociales du grand Hugo... L’histoire qui se raconte est perturbée par la réalité économique de la famille de saltimbanques.
Une exposition, des portes ouvertes ainsi que des actes artistiques dans toute la région PACA et jusqu’à la frontière italienne par une troupe éphémère embarquée dans un train régional.
La compagnie Tout Samba’l, se mobilise pour Rue libre ! dès le 1er octobre avec l’inauguration de la Cimenterie à Forcalquier et l’exposition "mémoire vive au fil des rues" (jusqu’au 29 octobre). Le Citron Jaune, Centre national des arts de la rue, situé à Port Saint Louis du Rhône, ouvre ses portes et invite pour le spectacle avec les compagnies Annibal et ses Eléphants, Kumulus, Ici Même et Emzel Café.
La pose de la première pierre du "Boulon"... Le Festival Les Turbulentes invite le public pour le geste fondateur du nouveau lieu de création à Vieux-Condé dans le Nord-Pas-de-Calais.

Des parcours artistiques entre Nord et Sud dans la région Rhône-Alpes...
Les artistes de la région se fédèrent grâce à la Fédération des arts de la rue Rhône Alpes, en deux pôles, Nord et Sud, pour traverser et parcourir artistiquement l'agglomération Lyonnaise et la Drôme au cours de la journée. Avec notamment Pôle Nord, des interventions commando sur places publiques... La Drôme sera le théâtre d’une itinérance en 10 étapes d'un quart d'heure (Die, Saillans, Aouste sur Sye, Chabrillan, etc.), menée par des artistes et compagnies régionaux. Les deux pôles se rejoignent finalement en soirée pour une rencontre des plus conviviales, Pôle Ouest, en Ardèche avec L’Apsoar. Enfin, La Valentine Compagnie investira la Ville de Romans.

La rébellion de mannequins de vitrines par Royal de Luxe et L’Eternel tournage d’Amoros et Augustin à L'Entresort de Furies, en Champagne Ardenne...
Poursuivant sa logique de « réalisme imaginaire », la compagnie de théâtre de rue, Royal de Luxe, crée un surprenant feuilleton dans les vitrines des magasins du centre-ville de Charleville-Mézières, durant toute une semaine. Lors de cet insolite projet, commande de l’Institut International de la Marionnette, chaque vitrine racontera une histoire différente, basée sur les « émotions » des mannequins. Les scènes imaginées changeront jour après jour, jusqu’à ce que chacun d’entre eux « recouvre la liberté »...
La compagnie Amoros et Augustin entraîne le public de Chalon en Champagne, dans L’Eternel Tournage : sa version du mythe de Tristan et Iseult pour cinq comédiens, deux musiciens, une poignée de figurants, un coin de rue, une façade et quelques caméras.

Les Choses de la rue, le Festival des prix cassés, une rue de rêve en Franche-Comté...
Des artistes Franc-comtois transforment une rue de Lavans les St-Claude (Jura) en une rue de rêve avec son commerce d’utopie, ses visites guidées et ses apparitions... Le public de Lons-le-Saunier est invité à découvrir Les Choses de la rue et le Festival des prix cassés par Théâtre Group’, L'Amuserie, La vache qui rue... Enfin, toujours en Franche-Comté, un "APR", Acte Poétique Radical, pendant l’heure qui n’existe pas dans un lieu resté secret...

L'heure de la rue, parcours d’installations, de spectacles et performances à la poursuite de la trace, des portes ouvertes de lieux de création, des déambulations et interventions artistiques dans toute l’Ile- de- France...
La Compagnie (Les) Souffleurs, Bonheur Intérieur Brut, la compagnie Acidu, Cavaluna, Géométrie Variable, la compagnie K, Label Z, et d’autres proposent "L’Heure de rue", un projet collectif autour de la thématique de la chaise qui verra le jour à Montreuil. C’est le thème de la trace qui rassemble le collectif de compagnies de la Blanchisserie d’Ivry (Hôpital Charles Foix) dans un parcours d'installations, de spectacles et performances. Deuxième Groupe d’Intervention propose une installation interactive sur la place Maire de Malakoff. Le Collectif des compagnies de rue du Val d’Oise propose une parade tournante dans différentes villes du département. L’artiste Serge Hamon, SHAM, organise une Surprise au Bourget...
Aux sorties du métro parisien, une tribu incongrue, formée par la Compagnie Par Has’Arts, déambule à la recherche du chemin qui la mènera au...
… Rendez-vous collectif sur le parvis de l’Hôtel de Ville de Paris*, autour d’une manifestation polyphonique... 50 compagnies des arts de la rue, soient 150 artistes, investissent l’espace public en plein cœur de Paris et invitent les habitants d’Ile-de-France à participer à une grande manifestation polyphonique autour d’un cocktail de rue à partir de 18h. *(Sous réserve des autorisations).

Du hip-hop avec Soupe Sound System et Boum Bap et la découverte du lieu ZAZI (zone artistique en zone industrielle) en Alsace-Lorraine... Le duo de rappeurs de Soupe Sound System ainsi que Boum Bap donnent de la voix pour Rue libre ! avec le Festival RenaissanceS à Bar-le-Duc. Plus au sud, Paule Otter invite à découvrir le lieu qui préfigure ZAZI (zone artistique en zone industrielle) à Wasselone.

L’investissement du Port Nord de Chalon-sur-Saône (Bourgogne) par le Collectif Chalonnais composé de La machine à Machin, l'Abattoir, Centre national des arts de la rue, Faction Mauricette, Théâtre du Soliloque mais aussi un rendez-vous avec les artistes du Pays Nivernais Morvan pour une déambulation puis à La Transverse pour un ensemble de propositions artistiques autour de la création de METALOVOICE, Chemin de fer. Enfin, l’investissement de Nevers par les Z’Accros de ma rue.

Un confessionnal public, une inauguration, des spectacles, installations et performances, des tables-rondes, des expositions et des rencontres, comme celle que L’Avant-Scène Cognac, Centre national des arts de la rue, organise en Poitou Charentes...
Le Collectif Zo prod avec Carabosse, Rémi Polak et la Cie Fero, proposent Fer /enfer où se cotoîent installations, performances et happenings. La Compagnie Aftobouss caractérisée par une identité artistique empruntée au monde forain et/ou rétro, privilégiant la proximité voire l’intimité avec le public, présente son dernier travail de recherche in situ Le Confessionnal public à Vouille.
Les Journaliers présentent leur spectacle Les poissons pierre sur le parvis de Notre-Dame-La-Grande de Poitiers : du théâtre gestuel avec masque. Inspirés de l’art roman, taillés dans la pierre calcaire, sculptés par les vagues salées et les vents marins, les poissons pierre s’animent et racontent le temps minéral. Ces masques étonnants animeront la source du Vivier, un lieu à leur image. Cela tient de l’imaginaire de science-fiction, de la sculpture romane et de la danse butoh.
Toujours à Poitiers, La Maison de l'Architecture projette la vidéo de la compagnie Volubilis pour My System for ladies and Gentleman aussi (chorégraphie Agnès Pelletier) : boniment chorégraphique ou mouvement baratiné. Sous un parasol de marché, coincé entre le banc de potirons et celui des choux, un bonimenteur et son assistante vont présenter un produit épatant, une sorte de méthode à l’ancienne de développement physique et mental spécialement remise au goût du jour à l’occasion du centenaire de la marque.

A La Rochelle, la compagnie Délices Dada, accompagnée d’autres compagnies, inaugurent le Muséum d’Histoire Naturelle. Le public découvrira les dernières années des arts de la rue à St Georges lors d’une exposition au Créa, théâtre municipal de St Georges de Didonne.
L’envahissement artistique du village de Ste Croix Vallée Française en Lozère par les artistes régionaux...

Les Lézards bleus, et la scène nationale, Le Cratère, donnent rendez-vous au public pour Service à tous les étages à la Cathédrale Saint-Jean d’ Alès...

... Des marathons et autres projets itinérants longs de 25 heures...
En Midi-Pyrénées, le spectacle Cirque cynique et maritime de Ronan Tablantec sera accueilli tour à tour dans 7 villages. Une cinquantaine d'artistes fédérés en une troupe éphémère...
... Le ministère de la Ruépublique sillonnent les villes de Normandie en bus.
En Bretagne, une journée portes ouvertes dans les locaux des Schpouki Rolls, à Plougasnou. Une mise en bulle du public Brestois par La Cité des Augustes ; L’investissement du marché hebdomadaire de Carhaix ; Un Banquet Pique-nique Merci La Rue à Rennes ; Réveil Ton Bourg à St Nolff ...

L’émission de webradio en continu et en podcast de Rue libre! : "25 heures sur 24"
La radio « 25 heures sur 24 » fait le relais entre les différentes initiatives en Bretagne et dans toute la France et propose de suivre chacune des 25 heures de cette journée exceptionnelle. La radio de Rue libre ! est une initiative de la Fée des Baies, du Fourneau, Centre national des arts de la rue (mise en oeuvre par l’Espace Culture Multimédia) avec les compagnies de Bretagne.

Rue libre! Une démarche collective et spontanée des professionnels des arts de la rue
Pour la première fois en France des professionnels décident d’unir leurs forces pour présenter leurs métiers et travaux au public. Au-delà d’une manifestation festive nationale, Rue libre! est un moment fort de réaffirmation de la parole des artistes et des techniciens dans l‘espace public.
Rue libre ! est également le point d’orgue d’une démarche en faveur des arts de la rue, menée depuis 2005 par les professionnels : Le Temps des arts de la rue mis en place par le ministère de la Culture et de la Communication-DMDTS, en collaboration avec La Fédération nationale des arts de la rue et HorsLesMurs, Centre national de ressources des arts de la rue et des arts de la piste.

La programmation par région est en ligne dès le 6 septembre sur le site www.ruelibre.fr
Ou auprès des relais régionaux (liste sur demande)
Le Dossier de Presse Rue libre ! et visuels sont disponibles sur demande

Contact Presse
Estelle Reine-Adélaïde
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. - 1 rue de Rocroy Paris 10
Tél. : 01 75 50 70 50 / Mob. : 06 73 16 83 73

MANIFESTE POUR LES ARTS DE LA RUE
« Nous existons parce que c’est nécessaire,
Nous sommes nés il y a 2500 ans,
Les gens nous rencontrent souvent par hasard, parfois sans le savoir,
Nous sommes pour tous les yeux et toutes les oreilles,
Nous investissons toutes sortes de lieux : rues, friches, forêts,
campagnes, cours d’immeubles, villes, villages...
On nous dit de rue,
C’est notre scène, notre ring, notre choix,
Nous cultivons la rue ...
Artistes, auteurs, programmateurs, techniciens... !
En ces jours,
où l’espace marchand prend toute la place,
où la peur est brandie pour nous faire penser bas et dresser nos œillères,
où les bornes, les panneaux, les barrières se multiplient,
où l’on est prié de circuler,
Nous revendiquons haut et fort qu’il y a quelque chose à voir,
à partager,
à rencontrer,
des centaines de fêtes et de rendez-vous, des milliers d’artistes, des millions de spectateurs,
ce quelque chose que nous,
Artistes citoyens inscrits dans la cité nous nous employons à construire
jour après jour !
Nous revendiquons le droit à vivre de nos métiers
Nous croyons que l’art peut sauver le monde,
mais de préférence tout de suite...
Et qu’il doit s’épanouir...
En rue libre... ».
La Fédération des Arts de la Rue