Facebook Twitter Newsletter Linkedin RSS

Portail de la presse

Venise magique

Entrez dans la magie du carnaval de Venise…

Venise magique - Agenda 2008 - Français/Italien
Prix public : 16 euros


À l’image de la minutie et de la patience nécessaires à la réalisation des costumes du carnaval, c’est un véritable travail d’orfèvre qu’a réalisé Gérard Ledig. Comment sélectionner les meilleurs clichés parmi des centaines et des centaines d’images, pour les adapter aux 12 mois de l’année ?

Bien plus qu’un agenda Venise Magique, ouvrage bilingue français-italien, réunit une multitude de talents artistiques. La photographie, domaine de prédilection de l’auteur, se met ici au service d’autres domaines artistiques : gros plans sur les masques qui rendent hommage aux artisans, peintres et costumiers, clin d’œil aussi aux couturiers, bijoutiers qui confectionnent les costumes et accessoires. Parfois la photographie dépasse ses limites et nous transporte dans l’univers vivant et sonore du jongleur ou du musicien. Enfin, en toile de fond, Venise Magique sublime l’architecture vénitienne, ses palais, ses églises, son Rialto…

Cet agenda est en fait une œuvre complète, qui métamorphose un outil de travail en chapeau de magicien.

Quelques questions à l’auteur…

D’où vient cette passion pour le carnaval de Venise ?

Gérard Ledig : Je suis avant tout passionné de photographie. Le thème du Carnaval de Venise s’est naturellement associé à cette passion puisque c’est un événement très riche en couleurs, en beauté. Il y aussi un échange avec les costumés qui sont là pour « se montrer », ils posent et se prêtent volontiers à la mise en scène photographique. Enfin, l’architecture vénitienne sublime le tout. Pendant le carnaval, tout est à photographier, les costumés sont un peu des bijoux présentés dans un magnifique écrin, celui de la Cité des Doges.

Quels ont été les critères de sélection pour choisir les photos présentes dans l’agenda ?

Gérard Ledig : C’est un long travail puisque les photos ont été prises sur 3 années. Cela représente environ 12000 clichés. Le format de l’agenda a déjà imposé une première sélection puisqu’il ne fallait que des photos horizontales. Ensuite, parmi mes « coups de cœur », j’ai essayé de trouver un équilibre entre toutes les images : varier les échelles de plan, trier les dominantes de couleurs…

Comment avez-vous travaillé avec les costumés ?

Gérard Ledig : Étant acteur du carnaval, j’ai acquis au fil des ans une certaine complicité avec beaucoup de costumés. La difficulté pendant le carnaval est la très forte affluence du public. Mon travail a donc consisté dans un premier temps à observer les costumés, a capter leurs gestes, leurs regards et à attendre le bon moment. Ensuite, je leur ai demandé de reproduire ces attitudes sans faire de poses traditionnelles. Parfois je leur ai donné rendez-vous hors du centre-ville pour pouvoir nous isoler de la foule.

Renseignements: www.leseditionsdesriaux.com
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.