Facebook Twitter Newsletter Linkedin RSS

Portail de la presse

Exposition Larbi Cherkaoui, œuvres récentes

La galerie NOIR SUR BLANC présente une exposition des travaux récents de l’artiste peintre Larbi Cherkaoui.



Enseignant d’arts plastiques à Marrakech, artiste calligraphe à l’origine, il ne préserve désormais de la lettre que son empreinte. C’est un ouvrier du support toile, papier, tissage, feutre, mais surtout peau qu’il n’a cesse de travailler. Peindre est pour lui "comme une prière" libératrice du coeur et du corps. Certains de ses travaux récents sont composés, tels des puzzles, de petits rectangles recouverts de peau, qu'il teint au henné pour créer d’audacieuses compositions. A propos de son travail, Jean-François Clément écrit dans le catalogue qui accompagne et prolonge cette exposition :



« Larbi Cherkaoui est passé maître dans l’art de mélanger les genres. Il accumule les expériences et augmente sans cesse sa maîtrise des techniques… Il y a une nécessité intérieure qui le pousse à évoluer, à ne jamais utiliser les mêmes « concepts »… Chaque exposition témoigne d’une recherche nouvelle même s’il y a toujours un lien, direct ou indirect, exprimé ou métaphorique avec la calligraphie. »



Sa peinture est loin d’être une simple calligraphie du mot ou de la parole. Elle n’est pas non plus une abstraction : « Elles [ses créations] correspondent, pour moi, à une vision réelle. C’est pour les autres qu’il s’agit d’une abstraction » précise L’artiste. Car, poursuit Clément, « le calligraphe ne peut jamais être écrasé par les mots qu’il écrit. Il garde toujours une liberté qui s’exprime par le geste lorsque celui-ci commence à se distancier par rapport à sa seule mémoire mécanique pour se muer en mémoire créatrice ».



Le vernissage de l’exposition aura lieu le samedi 19 mai 2007 à partir de 18 h.

Elle est ouverte jusqu’au 16 juin.



Galerie Noir sur Blanc

48, rue Yougoslavie, imm. Adam Plaza, 1er étage. Gueliz, Marrakech



Tél. Fax 024 42 24 16 – Mobile : 061 44 06 24

Email : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.