Facebook Twitter Newsletter Linkedin RSS

Portail de la presse

EXPOSITION PEINTURE FRANCOIS NEYROUD

DU 19 MARS AU 30 AVRIL 2007
A L’OFFICE DE TOURISME DE MONTELIMAR

thème : Les mains du potier

Avant d’accepter l’invitation qui m’a été faite d'exposer à l'office de tourisme de Montélimar, je me suis posé la question de savoir ce que je pourrais bien accrocher contre les murs, qui puisse vivre en harmonie avec les subtils modelages de Lalita, ma consoeur sculptrice sur terre et pierres semi-précieuses qui exposera en même tempsque moi.
.
La proximité de l’une des manifestations-phares de la vie culturelle montilienne, Montélimar-Terra-Potiers (marché aux potiers 6 28&29 avril 2007), m’a donné la réponse: je vais donc rendre hommage aux mains du potier!

Je me suis aussitôt mis à imaginer une suite de neuf toiles de format carré, sur fond sombre, retraçant les diverses étapes de la création d’une poterie, de la feuille d’argile sortie du laminoir jusqu’à l’objet terminé, prêt à être séché puis cuit. C’est ma contribution à l’hommage à rendre aux potiers et à leur travail.

Mais il me fallait donner du sens au mien, et au-delà de sa contemplation au premier degré, j’ai tenu à lui donner une charge symbolique. Une analyse de ces toiles au deuxième degré devrait donner quelques clés de lecture, qui permettrait de les voir de façon un peu différente.
Ainsi le fait de réaliser 9 toiles m’a paru une évidence, tant il est vrai que ce chiffre représente l’aboutissement, le couronnement d’un effort, le nombre de la plénitude; la neuvième lame du Tarot représente l’Ermite, et montre un homme méditant sur sa vie, après avoir gagné en sagesse. Cela correspond bien à mon âge actuel.
J’ai voulu des fonds noirs, afin de mieux mettre en lumière les mains; le noir est associé aux ténèbres primordiales, c’est la couleur de la materia prima, base de l’univers; comme la nuit, il est la promesse d’une vie renouvelée.
Le carré représente la terre, et le nombre 4 désigne aussi les 4 éléments: la terre, l’eau, l’air et le feu, que va traverser l’argile du potier,
J’ai noté aussi que le potier est l’un des rares créateurs qui ne travaille qu’avec ses mains, sans aucun outil – ou presque. J’ai aimé le fait que ces mains d’homme puisse donner naissance à un objet symboliquement féminin, un réceptacle pouvant contenir un liquide ou des graines, dont surgira la vie. Et ne dit-on pas que la main est le prolongement du cerveau?

Cette suite de peintures marque un tournant dans mes recherches. On m’avait taxé d’impressionniste – beau compliment! On m’avait aussi reproché de ne pas montrer l’homme dans mes peintures; et pourtant, j’ai fait des centaines de croquis selon un modèle vivant, que je n’ai que rarement montrés; l’étude des mains a été pour moi la poursuite du rendu du corps humain, et j’ai été frappé de constater que la main était susceptible de contenir le corps tout entier. Cette suite de peintures que j’ai l’honneur d’exposer pour la première fois, m’a procuré, au cours de son élaboration, un énorme plaisir, et c’est cela que je suis heureux de vous faire partager au cours de cette exposition.

L'artiste, François NEYROUD

EXPOSITION à l'Office de Tourisme de Montélimar - Tel +33 475 010 020
Entrée libre.
Vernissage le 21 mars 2007 à 18h