Facebook Twitter Newsletter Linkedin RSS

Portail de la presse

Hermann - Trait pour traits

Né en Belgique en 1938, Hermann Huppen se dirige tout d’abord vers le métier d’ébéniste avant de suivre des cours de dessin en architecture et en décoration à l’Académie des Beaux-Arts de Saint-Gilles. C’est en 1964, suite à sa rencontre avec Philippe Vandooren, futur directeur éditorial de Dupuis, qu’Hermann comprend qu’il se destine à la bande dessinée, en illustrant notamment les scénarios de Greg dont Bernard Prince ou Comanche. Dix ans plus tard, Hermann ressent l’envie de créer ses propres histoires et débute sa carrière de dessinateur-scénariste avec la série Jeremiah. Abandonnant momentanément dans les années 80 les thèmes post-atomiques de cet univers, Hermann entame une fresque médiévale qu’il intitulera Les Tours de Bois-Maury.

Exigeant, curieux et enclin à placer la barre toujours plus haut, Hermann signe en 1991 son premier « one-shot », Missié Vandisandi, suivi en 1995 par le cri de révolte Sarajevo-Tango, son premier album réalisé en couleurs directes dont la teneur sociale et historique lui a valu le Prix Oesterheld, du nom d’un scénariste argentin. Tout en continuant à réaliser ses séries, Hermann participe à de nombreuses collaborations avec son fils, Yves H. Ils créent ainsi ensemble des « one-shot » dont Manhattan Beach 1957, Zhong Guo, Liens de sang, ou encore récemment The girl from Ipanema.

L’exposition Trait pour traits, en exposant plus de cent planches, désire avant tout retracer l’évolution graphique d’Hermann en montrant que cet artiste belge ne cesse d’explorer de multiples sujets et poursuit inlassablement sa recherche d’innovations afin d’exprimer ses idées les plus profondes.



Exposition ouverte du 17/02 au 29/04/2007 tous les jours et week-ends de 14h à 17h, sauf les lundis et vendredis.

Entrée libre. Visites guidées sur demande au 02/660.55.97 ou Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser..

Dossier de presse disponible sur le site Internet (www.rouge-cloitre.be).