Facebook Twitter Newsletter Linkedin RSS

Portail de la presse

Expositions à La Convi

Les Artistes
Expositions accessibles en dehors des activités
Sur rendez-vous à La Convi : tel 04/ 377 52 44
Du 01 au 28 MARS 2005
Camille Brochart & Fanny Masereel

Vernissage le 11 mars à 19 h
Camille Brochart, A étudié 6 ans à l’Académie des Beaux-Arts de Liège pour ensuite laisser place à la créativité pure. Camille travaille la couleur pour la couleur et ne choisit pas ses sujets. Elle les voit arriver dans la matière. Ceux-ci se révèlent suivant la manière dont se diffusent les pigments utilisés. Sa méthode consiste, à partir de l’arc en ciel, à équilibrer les couleurs entre elles, à en approfondir une seule ou de travailler le clair obscur à partir de 3 couleurs.
Fanny Masereel
Après avoir fait 6 années à l’Académie des Beaux-Arts de Liège, Fanny suis régulièrement des cours de sculpture. Elle nous présentera quelques-unes de ses œuvres picturales.
Du 01 Au 30 AVRIL 2005
Yves Onoma

Le but de la photographie est de montrer, sans effet, sans pathos, que le réel est imaginaire, et donc que l’imaginaire est réel : que la nature est peintre avant le peintre et que la poésie est en tout lieu, parce qu’elle est en tout homme ; que la beauté est inséparable du fait d’exister, que l’art façonne tout objet de perception selon la nature humaine, c’est à dire la construction perpétuelle de l’esprit de chacun. Le but est de donner un sens : la nature ne sait rien et ne veut rien d’elle-même, de manifester la nécessaire harmonie entre l’homme et le monde, d’exprimer une sérénité : s’abstraire de soi. Photographier : c’est restituer aux yeux de tous et louer la lumière, les couleurs, les formes, la pulsion, le souffle de vie qui habite chaque être, en reconnaissant à chaque prise de vue l’universalité de notre être.
Yves Onoma : photographe
Du 01 au 31 MAI 2005
Josette Radermecker.

Un regard, un évènement, une rencontre... naissent des impressions, sensations, sentiments. Un trait jaillit, s'enroule, s'épanouit dans le mouvement, s'élargit dans des formes qui s'assemblent en couleurs sur la feuille blanche.
Le tableau paraît abstrait, il exprime un vécu, permet de rendre visible l'invisible.
Chacun peut y entendre la résonance de sa propre histoire et de son ressenti.
Cet élan est une autre façon d'exprimer le profond, l'inconscient, tout comme peuvent le faire les images oniriques, dont je peux découvrir la puissance récurrente dans l'accompagnement psychothérapeutique que j'exerce professionnellement.
La peinture est un registre complémentaire à mon travail.
En tant qu'artiste peintre, Josette Radermercker a fait un an d'Académie et un cycle de cours privés avec J-M. Lejeune, l'évolution fût ensuite autodidacte.