Facebook Twitter Newsletter Linkedin RSS

Portail de la presse

FRONTIERES / 3 octobre 2006 - 4 février 2007 / MUSEUM, LYON

FRONTIERES 3 octobre 2006 – 4 février 2007 MUSEUM, LYON Construite à la lisière de la photographie, de la cartographie et des sciences politiques, l’exposition Frontières se tiendra sur une surface de 700 m2 du 3 octobre 2006 au 4 février 2007 au Muséum à Lyon, avant de prendre place au Centre de Culture contemporaine, à Barcelone, dès l’automne 2007. HUIT LIGNES, HUIT ZONES, HUIT COULEURS, HUIT MUSEOGRAPHIES, HUIT CABANES, HUIT PORTES, HUIT FRONTIERES A Lyon et avec Frontières, le Muséum propose à nouveau une exposition de sciences et de sociétés préfigurant celles du futur Musée des Confluences : cette particularité en constitue l’identité même du projet culturel et scientifique. Le musée s’installera à la confluence de deux fleuves, le Rhône et la Saône, et ouvrira au public en 2009. Le concept architectural est réalisé par Coop Himmelb(I)au, architecte de renommée internationale. L’EXPOSITION Alors que la mondialisation tend à atténuer les frontières, le XXe siècle aura connu un accroissement du nombre d’états : d’une soixantaine, il est passé à plus de deux cents. De manière thématique et pluridisciplinaire, la frontière, notion à la fois concrète et abstraite, enjeu contemporain et fondamental sera explorée. Suivant une logique du dedans et du dehors propre à la frontière, l’exposition entraîne le visiteur à cheminer à travers 8 mondes autour des problématiques suivantes : les frontières de l’Europe, les politiques migratoires, les frontières fermées, les conflits ouverts ou latents, le conflit entre israéliens et palestiniens, la sanctuarisation pays du nord/pays du sud, les populations sans territoires compacts en Europe et les réfugiés. Des textes de Michel Foucher et de Henri Dorion traitent des problématiques géopolitiques retenues et soulevées dans le projet. Huit reportages photographiques ont été sélectionnés (deux ne relevant pas du photo-journalisme). Entre science et art, la cartographie témoigne, de l’histoire en marche. Philippe Rekacewitz, cartographe au Monde diplomatique a réalisé des cartes proches de l’ébauche, rendant compte des événements et bouleversements géopolitiques contemporains. Des salons accueillent des textes de personnalités qui livrent également leurs réflexions sur la frontière, enregistrées lors de conférences au Centre de Culture contemporaine de Barcelone. Le visiteur pourra s’exprimer en enregistrant un témoignage audio. RELATIONS AVEC LA PRESSE Presse régionale Muséum / Service Communication Tél. : 04 72 69 05 00 - presse.museum ( a ) rhone.fr www.museum-lyon.org (documents téléchargeables) Presse nationale Heymann, Renoult Associées Tél. : 01 44 61 76 76 - info ( a ) heymann-renoult.com www.heymann-renoult.com (documents téléchargeables) LE PARCOURS DE L’EXPOSITION Le voyage commence en Europe, et plus précisément à Berlin, lorsque le mur tombe en 1989. Le monde 1 / Bleu Monde emmène le visiteur aux frontières de l’Union Européenne : loin d’être replié à l’abri d’une forteresse, le projet européen est un mouvement, un mouvement qui affecte ses limites et qui rend vaine la quête d’une frontière idéale et éternelle de l’Europe. Photo reportage : Lisières d’Europe, De le mer Egée à la mer de Barents, voyage en frontières orientales, Frédéric Sautereau – photo reporter - l’OEil public et Guy-Pierre Chomette, journaliste ,( Editions Autrement). Point de vue : La problématique des frontières de l’Union européenne, par Gilles Lepesant, géographe, chargé de recherches au CNRS (TIDE, Bordeaux). Témoignage : 9 personnes rencontrées aux lisières de l’Europe, par Guy-Pierre Chomette, journaliste. L’Europe, terre d’eldorado souvent, connaît des flux et des contextes migratoires importants qui évoluent. Le monde 2 / Chair Monde traite de l’immigration : les déplacements se multiplient alors que les frontières se ferment au plus grand nombre soumis à des visas et à des politiques d’immigration dissuasives et répressives. Photo reportage : Kingsley, Itinéraire clandestin, Olivier Jobarb pour Sipa Press (Editions Marval). Point de vue : La problématique de l’immigration européenne, par Catherine Wihtol de Wenden (Directeur de recherche au CNRS - CERI). Témoignage : Kingsley, carnet de route d’un immigrant clandestin, sujet du reportage d’Olivier Jobard. Le monde 3 / Vert Monde fait passer au visiteur la frontière la plus fermée au monde, celle de la Corée du Nord. Ce pays se crée, pour le dehors, une image. Communisme, le rouge a cédé la place au vert de la Corée du Nord, vert acide. Photo reportage : Le dernier paradis : Corée du Nord, Nicolas Righetti pour Rezo – Editions Olizane. Point de vue : Corée du Nord, la frontière la plus fermée du Monde, par Marc Epstein, Reporter Monde de l’Express. En de nombreux territoires, des conflits géopolitiques perdurent. Entre bleu et gris, le monde 4 / Gris Monde témoigne de ces conflits géopolitiques au Cachemire, des rivalités structurelles entre nations, cristallisées autour d’un territoire. Photo reportage : Cachemire, le paradis oublié, Marie Dorigny / Editing. Un livre paru aux éditions du Chêne et dont les textes ont été confiés à Marc Epstein, Reporter Monde de l’Express. Point de vue : La problématique du conflit cachemiri, par Jean-Luc Racine, directeur de recherche à l’EHESS. Cas unique au monde la clôture de béton entre Israéliens et Palestiniens prélude à l’établissement d’une frontière entre un état et une entité à vocation d’état. Le monde 5 / Rouge Monde soulève les questions du lieu et de la manière de tracer cette frontière ; de part et d’autre, la même ocre recouvre le sol. Photo reportage : La vie au pied du mur, Olivier Coret Point de vue : La problématique du mur et de la frontière israélo-palestinienne, par Eyal Sivan, réalisateur et producteur (Momento – www.momento-production.com) + Elie Barnavi, Directeur du Musée de l’Europe de Bruxelles. Témoignage : le murmure du mur, témoignage d’une frontière en marche, Elie Sivan, Momento Productions. La frontière entre le Mexique et les Etats-Unis paraît comme la limite entre deux pays mais aussi comme un espace de vie offrant deux options. Le monde 6 / Argent Monde fait entrer le visiteur dans ce troisième pays qu’est la frontière entre le Mexique et les Etats-Unis, où se cristallisent les enjeux du capitalisme économique. Photo reportage : El norte, frontière américano-mexicaine, Patrick Bard / Editing. Un livre aux Editions Marval. Point de vue : La problématique de la frontière américano-mexicaine, par Jorge Santibanez Romellon, Président de El Colegio de la Frontera Norte. Témoignage : commentaires de Patrick Bard sur ses propres images. Il est des peuples proclamés nations sans territoire compact. Partis du Nord de l’Inde il y a 1000 ans, les Rroms parvinrent au seuil de l’Europe 100 ans plus tard, puis en France, il y 600 ans. Le monde 7 / Or Monde accueille ce peuple sans frontières, qui les dépasse par son omniprésence et la puissance de ses relais familiaux et humains défiant les distances. Pour lui, le territoire où il n’arrive jamais se teinte d’or. Photo reportage : Rromano Than, par Eric Roux-Fontaine, Editions Transbordeurs. Point de vue : La problématique des Rroms, population sans territoire compact, par Marcel Courthiade, linguiste, directeur de recherche à l’INALCO. Le monde 8 / Transparent Monde ne connaît plus de couleur. Il ne reconnaît plus les identités, si nombreuses, perdues. Il interroge le monde des exils et des exilés. Les frontières les enferment dedans et les protègent dehors une fois franchie. Photo reportage : Exil, de Michel Séméniako (Editing). Editions Trans Photographic Press, textes confiés à Louise L. Lambrichs, écrivain. Regard complémentaire : La problématique de l’exil, par Olivier Brachet, directeur de Forum Réfugiés (Villeurbanne). Témoignage : personnes réfugiées actuellement à Lyon en regard de trois temporalités : l’avant, le pendant et l’après de l’exil. Recueil réalisé par Dominique Belkis (anthropologue) et Spiros Franguidakis (sociologue). RENSEIGNEMENTS PRATIQUES ET CONTACTS Frontières est une exposition coproduite par le Département du Rhône/Muséum et le Centre de Culture Contemporaine de Barcelone (Espagne). Muséum de Lyon Direction : Michel Côté Responsable des expositions : Martine Millet Chargé de Projet : Hervé Groscarret Chargée de Production : Edith Joseph Commissaires scientifiques : Michel Foucher et Henri Dorion Photographes, auteurs et journalistes invités : Patrick Bard, Marie Dorigny et Michel Séméniako, collaborateurs de l’agence Editing, Olivier Coret, Olivier Jobard, collaborateur de l’agence Sipa press, Nicolas Righetti, collaborateur de l’agence Rezo, Eric Roux-Fontaine, Frédéric Sautereau, directeur de l’agence l’OEil public, Guy-Pierre Chomette, journaliste et Louise L. Lambrichs, écrivain Personnalités invitées : Roger Bartra, Zygmunt Bauman, Olivier Brachet, Fernandez Buey, Georges Corm, Marcel Courthiade, Manuel Cruz, Marc Epstein, Davis Landes, Gilles Lepesant, Jean-Luc Racine, Jorge Santibáñez Romellón, Eyal Sivan, Tzvetan Todorov, Eyal Weizman, Catherine Wihtol de Wenden Scénographie et graphisme : Une Journée Particulière, Lyon (Clarisse Garcia), François-Xavier Tachet, Rodolphe Montet et Jean-Christophe Bouvier Réalisations audiovisuelles : Pierre Jouishomme, Thierry Cottin-Bizonne et Jean-Michel Borne (musiciens et designers sonores), Jean-François Santoni (réalisateur), Jean-Michel Vinay (chef de projet) Cartographie : Philippe Rekacewicz Recueil de témoignages des personnes réfugiées : Dominique Belkis (anthropologue) et Spiros Franguiadakis (sociologue) Le Muséum est ouvert du mardi au dimanche de 10h à 18h Entrée gratuite pour tous, le jeudi. Fermeture exceptionnelle de l’exposition le 1er novembre 2006. Seules les expositions temporaires sont actuellement accessibles au public. Pour des raisons de sécurité, les autres salles, notamment la grande salle des mammifères, ne se visitent plus. Les collections du Muséum sont conservées au Centre de Conservation et d’Etude des Collections (CCEC) dans l’attente de l’ouverture du Musée des Confluences en 2009. Tarif unique : 2,30 € Gratuit pour les moins de 18 ans. Gratuit pour tous, le jeudi Parcours et activités culturels offerts avec le billet d’entrée Renseignements / Réservations Tel. : 04 72 69 05 05. Lundi, mardi, jeudi et vendredi de 9h à 12h30 et de 13h30 à 17h, reservations.museum ( a ) rhone.fr Visite accompagnée par un médiateur culturel Accueil des groupes à partir de 9h15 le mardi et jeudi, 10h le mercredi et vendredi Tarif : 1,50 € par personne, gratuit pour les accompagnateurs. Visite autonome Accueil des groupes à partir de 10h, Tarif : gratuit avec le billet d’entrée Publication Ædelsa / Glénat sortie le 30 septembre 2006.