Facebook Twitter Newsletter Linkedin RSS

Portail de la presse

[PAF] 5e édition de Banlieue Rythme.

BANLIEUE RYTHME
5ème édition





LES RENCONTRES INTERCULTURELLES DE GUEDIAWAYE







DU 28 AVRIL AU 08 MAI 2005
GUEDIAWAYE - DAKAR
( SENEGAL)






UN MOMENT FORT POUR GUEDIAWAYE

Presque cinq ans après sa première édition, le Festival de Guédiawaye retient aujourd¹hui toute l¹attention des artistes, du public, de la presse et des pouvoirs publics. Cette reconnaissance s¹est traduite, au cours de ces quatre années, par le soutien que lui ont apporté des institutions internationales telles que l¹Agence de la Francophonie, l¹Association française d¹action artistique (Afaa) ou Africalia, et par la présence de la presse spécialisée française lors de l¹édition 2004. A leurs tours, les pouvoirs publics sénégalais se sont rendus à l¹évidence : ils ont apporté une aide importante à l¹organisation de l¹édition 2004, qui a vu plus de trente mille (30 000) personnes assister aux concerts et participé au " carnaval de Guédiawaye ". Pour le ministère de la Culture, " Banlieue Rythme " s¹inscrit en effet parfaitement dans sa politique visant la décentralisation de ses actions culturelles jusque dans les coins les plus reculés du pays.


Pour 2005, dix (10) pays du monde de différentes cultures et de différents horizons, dont la Côte d¹Ivoire, le Mali, le Burkina Faso, le Gabon, Madagascar, la Tunisie, l¹Angola, la Guinée Conakry, la France devraient être invité aux rencontres interculturelles de Guédiawaye. Des artistes viendront d¹horizons très divers pour participer aux concerts et aux ateliers de créations artistiques prévus en prélude du Festival. " Banlieue Rythme " continuera ainsi d¹assumer sa vision artistique basée sur la fusion des styles et des cultures. Le tout au service du public pour lequel il s¹engage à toujours proposer des produits et des services de qualité accessibles à tous. Se faire valoir soi-même et pour soi-même tout en s¹ouvrant aux autres reste la vocation de " Banlieue rythme ".






Du 28 avril au 08 Mai 2005



RESIDENCES ARTISTIQUES




DEROULEMENT :
Cinq étapes dans la résidence :
- composition artistique et écriture musicale (travail de répétition)
- fixation sur un support phonographique
- création d¹un spectacle
- enregistrement sur supports vidéo et DVD
- suivi atelier (retour en France)/ production

ATELIER MUSIQUES FUSION
STUDIO TAHIR CITE ATEPA
- Alioune SECK (Percussions) ­ Sénégal
- Groupe Kantala (Kora, Percussions, Balafon) - Burkina Faso
- Rossy (Accordéon) ­ Madagascar
- Elou FALL (Clavier) - Sénégal)
- DIEYNABA KOITE (Chant) ­ Sénégal
- MAMI KANOUTE (Chant) ­ Sénégal
- Ahmed MEJRI (Chant, Guitare) - Tunisie

ATELIER HIP HOP DIASPORA
STUDIO TAHIR CITE ATEPA
- TALLA SECK (Percussions) ­ Sénégal
- DJALI SISSOKHO (Kora) ­ Sénégal
- BLACK FEKKI KAW (RAP) ­ Sénégal
- COLLECTIF BB (RAP) ­ GABON
- LULENDO (sanza, kalimba) ­ Angola
- LAYE DIAGNE (Piano, Guitare, Réalisation) ­ Sénégal
- GIRLS HIP HOP (Hip Hop) - Guinée Conakry
- BLACK INNOCENTS (Rap) ­ Sénégal



ATELIER MUSIQUES CROISEES
QUARTIERS EN MUSIQUES GUEDIAWAYE
- Fanfare Tarace Boulba de Montreuil : (12 personnes France)
- Ballet percussions et danses Yengouléne (12 percussionnistes de la Ville de Guédiawaye)
- AKIYO percussions (12 personnes Guadeloupe)






RENCONTRES PROFESSIONNELLES




Thème : Quelle harmonisation pour une meilleure politique d¹une circulation des artistes africains en Afrique (prolongement des rencontres professionnelles du Festival Africa Fête sous l¹égide de la CIPEPS. ces rencontres mettront en contribution des :
- Professionnels du secteur de la culture et du social ;
- Les institutions nationales et internationales oeuvrant dans le domaine culturel ;
- Les spécialistes et experts en matières de développement socioculturel ;
- Les pouvoirs publics locaux et nationaux ;
- Le public ;
- Les artistes et musiciens ;







OUVERTURE DU FESTIVAL





VENDREDI 06 MAI 2005




CARNAVAL DE GUEDIAWAYE



DEAMBULATION DE LA CREATION DU CARNAVAL (PERCUSSIONS SENEGALAISES, FANFARE FRANCAISE, AKIYO, DES TROUPES FOLKLORIQUES LOCAUX) ; CE CARNAVAL EST LE CLOTURE DU PROGRAMME DE SEPt JOURS DE QUARTIERS EN MUSIQUES QUI A SILLONNE TOUTES LES COMMUNES D¹ARRONDISSEMENT DE LA VILLE DE GUEDIAWAYE.GRAND MOMENT DE MOBILISATION ET DE PARTICIPATION DES POPULATIONS ;


ESPLANADE DE LA MAIRIE DE GUEDIAWAYE
16H ­ 20H
CARNAVAL DE GUEDIAWAYE
DEAMBULATION ET PARADE DANS LES QUARTIERS
DE NOMBREUSES TROUPES (Guédiawaye)
TARACE BOULBA (France) (sous réserve)
BALLET YENGOULENE (Sénégal)
AKIYO (Guadeloupe)


THEATRE DE L¹INSTITUT CULTUREL ET LINGUSTIQUE FRANÇAIS DE DAKAR
20H ­ 23H30

LURA (Cap vert) (sous réserve)
TARACE BOULBA (sous réserve) & BALLET YENGOULENE (France & Sénégal)
BLACK FEKI KAW (Sénégal)
ROSSI (Madagascar)
BAOBAB DE DAKAR (Sénégal)


CONCERT DECOUVERTES OFF (en partenariat avec le Complexe culturel Yengouléne)

ESPLANADE DE YENGOULENE
22H ­ 02H
ATELIER HIP HOP DIASPORA (Afrique ­ Europe)
ATELIER MUSIQUES FUSION (Afrique ­ Europe)
ATELIER MUSIQUES CROISEES (Afrique ­ Europe)
BLACK FEKI KAW (Sénégal)
TARACE BOULBA (France) (sous réserve)
BALLET YENGOULENE (Sénégal)
FALLOU DIENG (Sénégal)
COLLECTIF BB (Gabon)
KANTALA (Burkina)




SAMEDI 07 MAI 2005


STADE AMADOU BARRY DE GUEDIAWAYE
19H ­ 23 H
KEYTI (Sénégal)
BLACK KEKI KAW (Sénégal)
TARACE BOULBA (France) (sous réserve)
YAPEKE ­DOMBAT (Mali)
AKIYO (Guadeloupe)
TIKEN JAH FAKOLY (Cote d¹ivoire )
OUMAR PENE (Sénégal)



DIMANCHE 08 MAI 2005


ESPLANADE DE LA MAIRIE DE GUEDIAWAYE
21H30 ­ 01H
REPRESENTATION MUSIQUES FUSION (France/ Afrique)
LULENDO (Angola)
COLLECTIF BB (Gabon)
ABDOU GUITE SECK (Sénégal)
BLACK FEKKI KAW (Sénégal)
AKIYO (Guadeloupe)
ALIOUNE NDIAYE (Sénégal)
ABDOU GUITE SECK (Sénégal)
GIRLS HIP HOP (Guinée Conakry)
FREE CONCEPT HIP HOP (Sénégal)
AHMED MEJRI (Tunisie)









SERVICE DE PRESSE - FRANCE
NEFERTITI, CULTURES DU MONDE
PATRICIA MASSOU
TEL : 33 1 48 40 75 27
MOBILE : 33 6 62 64 24 98
email : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.