Facebook Twitter Newsletter Linkedin RSS

Portail de la presse

Un visage révèle un caractère

 

Nous ne ressentons pas la même sympathie avec toutes les personnes que nous rencontrons pour la première fois. Et pourtant seul le regard entre en jeu. Bien sûr, un sourire avenant peut rendre l’approche plus agréable. Néanmoins, il est possible d’admettre que, de manière générale, le caractère d’un individu se dévoile derrière son visage et le rende plus ou moins compatible avec le nôtre.

Il existe une science nommée la « morphopsychologie », qui s’intéresse à ce sujet. Loin de vouloir définir une personne dans un cadre figé, d’en faire une caricature, elle cherche à trouver le lien entre la morphologie et la personnalité. L’idée serait que notre biologie façonnerait non seulement nos organes, mais encore notre caractère.

Certaines remarques semblent évidentes. Ainsi, tout le monde sait que, si le visage est rond, le personnage inspire la bonhomie, la tendresse. Mais l’étude plus précise de la forme du nez, du menton, des yeux, de l’inclinaison du visage peut donner des résultats surprenants. C’est d’ailleurs pourquoi les caricaturistes se plaisent à accentuer certains traits. En travaillant sur la forme, ils révèlent souvent le fond de la personne. Une caricature, un portrait, un modelage ou une sculpture laisse le temps à l’artiste de cerner son sujet.

En homéopathie, la médecine distingue plusieurs catégories de patients selon leur morphologie, qui souvent va de pair avec leur personnalité. Les traitements en tiendront compte. Dans certains ouvrages, des personnes sont photographiés, au risque de caricaturer ces profils types. En effet, la plupart du temps, même si telle typologie prédomine chez une personne, elle sera à nuancer.

Lors de la visite du musée Grévin à Paris, on peut admirer des personnages célèbres sculptés en cire. Alfred Grévin était sculpteur, caricaturiste, dessinateur et costumier de théâtre. Avec un journaliste Arthur Meyer, il est à l’origine de ce musée qui porte son nom. Si l’on s’attarde sur un personnage, on ne peut qu’admirer la ressemblance frappante.

Néanmoins, du fait que l’artiste doive figer son personnage dans une posture, une expression, il va exagérer une courbure ou certains de ses traits. Le personnage de Rachida Dati a les dents bien longues et Sarkozy les oreilles bien marquées. Angela Merkel a le visage bien arrondi et Anne Roumanoff le menton pointu. Ces modelages appuyés reflètent mieux les caractères de personnages. Si ce n’est pas le cas, les ressemblances sont moins frappantes. Il y a toujours une part de caricature dans un portrait, du fait du temps de pose qui permet de cerner davantage le sujet. A la limite, une photo rendra mieux le côté naturel de la personne et permettra une plus grande diversité dans les expressions.

Même si le temps modifie le visage, les traits essentiels restent les mêmes. Même si la vie se charge de peaufiner ou d’aigrir quelque peu un caractère, la personnalité reste globalement la même. Dans une photo de classe, on retrouve très vite un enfant désignant la personne qui a maintenant dépassé la cinquantaine. Les rides ont affecté le visage et certains muscles se sont affaissés, le temps a fait son œuvre. Et pourtant, les marques essentielles sont là et le caractère a peu changé la plupart du temps.

Est-ce à dire que, de la même manière qu’il nous est impossible de biffer les traits caractéristiques de notre visage, nous ne puissions pas modifier notre caractère ? Des scientifiques pensent le contraire. Si nous réussissons à cultiver notre personnalité, nous parviendrons à modifier les traits de notre visage.

Et pourquoi pas ? La marque du sourire peut s’imprimer au bord des lèvres et des yeux, celle de l’inquiétude sur le front. La conclusion de cette réflexion serait que si le visage révèle un caractère, le caractère peut transformer un visage…

---Contact Presse: Artmulti ID Diffuseur: 94991

 

-- Communiqué envoyé le 15/01/2017 14:06:53 via le site Categorynet.com dans la rubrique Art / Culture Diffuser votre communiqué de presse : http://www.diffuseruncommuniquedepresse.com/

______