Facebook Twitter Newsletter Linkedin RSS

Portail de la presse

Succès total pour la vente Collection Isucher Ber Frydman Total : 2.3 millions € 100% DES LOTS VENDUS

Le Mardi 23 juin 2015, Pierre Bergé & associés proposait aux enchères la collection Isucher Ber Frydman, jamais dévoilée en vente publique.

Sous le marteau d’Antoine Godeau, commissaire-priseur et Vice-président de Pierre Bergé & associés, la vente a totalisé un montant de 2 335 063 € frais inclus, multipliant plus de 3 fois l’estimation basse annoncée de 700 000 €.

Cette vente exceptionnelle donne le coup d’envoi d’un nouveau département chez Pierre Bergé & associés, dédié à l’art hérité du judaïsme. La maison de ventes parisienne développe ainsi son expertise et s’installe plus fortement au cœur du marché de l’objet de collection et de l’univers culturel et traditionnel du Judaïca.
Fabien Béjean-Leibenson, expert chez Pierre Bergé & associés, souligne que « cette collection réunit un mélange rare d’objets et de manuscrits qui mettent en lumière le raffinement de la culture juive, du XVIIe au XXe siècle. Ils sont les ‘témoins muets’ d’une culture et d’un ensemble de coutumes liées à la plus ancienne religion monothéiste, mais ils montrent également l’extraordinaire talent des orfèvres et des joailliers. Ils appartiennent à un patrimoine, qui a été soumis à de nombreuses destructions, dont il reste néanmoins quelques vestiges ».

Avec plus de 150 lots, « Ces objets illustrent avec fierté la culture juive en Europe et en Afrique du Nord. Chaque pièce nous ouvre une fenêtre qui nous permet de voir des scènes de la vie imaginée des Juifs de leur époque » ajoute l’expert Michael Scheinowitz.
Beaucoup de collectionneurs américains, au téléphone ou dans la salle de l’Atelier Richelieu, ont participé à la vente. Certains d’entre eux n’ont pas hésité à multiplier par 10 les estimations pour repartir avec un « témoin » exceptionnel lié à la culture du Judaïca.

Dès le premier coup de marteau, l’important manuscrit de prières sur parchemin de 1769 (n°1), a su attirer l’attention des passionnés qui ont enchéri jusqu’à 81 844€ pour l’acquérir.
Le manuscrit avec reliure en argent finement travaillé datant du 18e siècle (n°31), a vu son prix s’envoler plus de 15 fois son estimation, pour atteindre 126 700€.
Une très importante plaque ornementale de torah en argent Breslau (n°10) de 1777 réalisée par le maître orfèvre Johann Ernst Braungart a rejoint les collections d’un passionné pour 120 470€.

De nombreux acheteurs internationaux ont enchéri jusqu’à 89 320€ pour une plaque de torah en argent et vermeil, Galicie, vers 1775 (n°14).
Parmi les adjudications, une lampe de hanoukka en argent à décor de lions et de guirlandes (n°62) a été vendue à 54 096€.

Une rare tour d'épices en argent décorée d'une horloge (n°38) a également trouvé acquéreur pour 66 892€.
Une couronne de Torah en argent et vermeil (n°6) datant du début du 19e siècle a été acquise pour 79 352€.

Notons également de très beaux résultats, parmi lesquels ; une tour d'épices en argent (n°5) vendue à 51 520€, un modèle rare de lampe de hanoukka en argent (n°25) partie pour 48 944€ et aussi une importante plaque ornementale de torah en argent et vermeil (n°32) vendue à 64 400€.

*Tous les résultats sont annoncés avec frais.




--
Contact Presse:

Sylviabeder CommunicationCulture
Béatrice Martini
+33 (0)1 43 20 51 07

Identifiant Diffuseur : 54839
--

Communiqué envoyé le 29/06/2015 13:55:24 via le site Categorynet.com dans la rubrique Art / Culture

Diffuser votre communiqué de presse : http://www.diffuseruncommuniquedepresse.com

______