Facebook Twitter Newsletter Linkedin RSS

Portail de la presse

Vente aux Enchères Pierre Bergé & Associés | Collections de Régine Desforges

La vente des collections de Régine Deforges est à l’image de la personnalité
aux multiples facettes de cette femme passionnée, insoumise, qui a défendu
la liberté de création contre toutes les idéologies et toutes les formes
d’oppression et de censure.
Elle fut écrivain, mais aussi libraire, éditeur, membre du jury du prix Femina,
présidente de la Société des Gens de Lettres, journaliste pour l’Humanité,
scénariste.... et une lectrice ardente, sans oeillères, curieuse de tout.
L’essentiel de sa bibliothèque est composé de littérature du XXe siècle, mais
aussi de livres des XVIIIe et XIXe siècles, avec un goût marqué pour les livres
interdits, libertins ou les romans noirs. Elle réunit aussi de nombreux
ouvrages curieux sur les femmes, la vie quotidienne, la littérature
populaire, les relations sociales, des facéties, etc. Son intérêt pour le
romantisme se double d’une curiosité pour les phénomènes inconnus,
inexpliqués, voire occultes.
Dans sa bibliothèque se dessine une histoire particulière de la littérature
et de l’édition au XXe siècle, la plupart des ouvrages étant enrichie
d’envois autographes signés des écrivains à la femme de Lettres.
On y croise Louis Aragon, Dominique Aury, Georges Bataille, Marguerite
Duras, Jean Genet, Hervé Guibert (dont Régine Deforges fut le premier
éditeur), Nelly Kaplan, Annie Le Brun, Patrick Modiano, François Mitterrand,
Jean-Jacques Pauvert évidemment ou Sonia Rykiel. Certains de ces
auteurs ayant adressé un exemplaire de leur livre en service de presse
à Régine Deforges, cette dernière s’est ingéniée à se procurer par la
suite un exemplaire en tirage de luxe, sur grand papier, de ceux qu’elle
appréciait. Parfois même, elle en reliait certains pour sa bibliothèque
personnelle – ainsi l’Histoire d’O que Dominique Aury alias Pauline
Réage lui a dédicacée.
Elle a gardé toute sa vie le goût des mots de patois qu’employaient ses
grands-mères dans son Poitou natal. Cet héritage se traduit à travers sa
passion pour les tabliers d’autrefois et l’amour de la broderie et du point
de croix. Elle a non seulement publié plusieurs ouvrages sur ce thème,
mais également réuni une collection fameuse de broderies des XIXe et XXe
siècles.
Enfin, la vente propose également quelques tableaux qui appartenaient
à son décor familier, représentant principalement la figure féminine à
travers les époques.
On y relève également des Scènes de Paris, série de 12 tableaux, petites scènes populaires.

VENTE Mardi 10 février et Mercredi 11 février 2015 – 14h00
EXPOSITION PUBLIQUE Lundi 9 février de 11h à 18h / Mardi 10 février de 11h à 12h / Mercredi 11 février de 11h à 12h


--
Contact Presse:

CommunicationCulture




--

Communiqué envoyé le 14/01/2015 14:34:11 via le site Categorynet.com dans la rubrique Art / Culture

Diffuser votre communiqué de presse : http://www.diffuseruncommuniquedepresse.com

______