Facebook Twitter Newsletter Linkedin RSS

Portail de la presse

PHOTOGRAPHIES DE PATRICK HOURCADE - Exposition "Nuit Le pouvoir de l'Obscur" à partir du 28 Novembre 2014

Vernissage Jeudi 27 Novembre, à partir de 18h00

Après le succès de sa première exposition de photographies à la Chapelle Saint- Louis de la Salpêtrière en 2011 intitulée « La Puissance d’aimer » et l’édition de son livre éponyme, Patrick Hourcade revient avec une nouvelle série qu’il présente au Réfectoire des Cordeliers.
A partir du 28 novembre 2014, « Nuit, le pouvoir de l’obscur » dévoile les clichés de Patrick Hourcade. Avec le regard des scientifiques et experts Jean-Didier Vincent, Roberto Casati, Pierre Léna, Pascal Mamassian et José-Alain Sahel, l’exposition questionne, de manière poétique ou scientifique, sur nos conceptions de la beauté, de la vie dans l’obscurité.

« Dans la pénombre, l’œil ne perçoit ni couleurs ni détails sans que la beauté ne s’estompe ! Et si, avec Delacroix, nous admettons que l’exactitude n’est pas la vérité, la perception de formes floues, par la rencontre de la tension du regard et de notre imaginaire, ouvre une trajectoire vers une connaissance nourrie par le désir de voir, qu’aucun éblouissement ne pourra épuiser » explique le Professeur José-Alain Sahel, Directeur du Centre de Recherche de l’Institut de la Vision.

« L’obscurité, l’encrier de la nuit, crée une autre imagerie où danse l’imaginaire des rêves. La nuit mange les lumières. Les sens sont troublés, perturbés, exacerbés. L’homme se raccroche alors aux bribes de sa mémoire, aux lueurs froides de la lune lunatique, aux incandescences qui se consument, aux excentricités électriques.
Et le cerveau, instrument de sa liberté, qui jamais ne s’endort, écrit alors des livres où la raison épouse la folie. L’émotion engendre l’imagination qui donne à l’homme sa vraie dimension. Pourquoi l’homme a-t-il peur de la nuit ? », confie PATRICK HOURCADE

Ce que montre également cette exposition, c’est que la photographie ne cesse d’évoluer au travers de ses techniques. À l’ère du numérique, le travail et les expériences, tant sur le jeu de la captation que sur la fabrication par les nouvelles imprimeries de la « photographie-objet », proposent une exploration des sens, que l’on ne pouvait autrefois, conduire si loin.

Exposition du 28 Novembre 2014 au 10 janvier 2015
Réfectoire des Cordeliers
15, rue de l’Ecole de Médecine 75006 Paris
Entrée libre • de 11h00 à 19h00 • Nocturne le Jeudi jusqu’à 20h30


--
Contact Presse:

CommunicationCulture




--

Communiqué envoyé le 12/11/2014 12:11:04 via le site Categorynet.com dans la rubrique Art / Culture

Diffuser votre communiqué de presse : http://www.diffuseruncommuniquedepresse.com

______