Facebook Twitter Newsletter Linkedin RSS

Portail de la presse

TECHNOPOL-TECHNO PARADE MENE L’ENQUETE : QUELLES SONT LES REALITES DE L’ORGANISATION D’EVENEMENTS DANS LES MUSIQUES ELECTRONIQUES ?

LUNDI 17 MARS 2014

Technopol – Techno Parade a lancé en novembre 2013 une enquête auprès des organisateurs d’évènements électroniques français. Le réseau national de défense et de promotion des acteurs des musiques, arts et cultures électroniques cherche ainsi à produire un premier état des lieux d’un secteur largement dominé par le milieu associatif et les pratiques amateurs, où gratuité et bénévolat prennent le dessus sur les pratiques marchandes, et dont les acteurs sont souvent confrontés à un cadre juridique très stricte et à un blocage de la part des collectivités. Les organisateurs concernés ont jusqu’au 30 avril 2014 pour participer à l’enquête, qui sera restituée en juin.

L’organisation d’évènements électroniques

Les connaissances actuelles sur le secteur de l’organisation d’évènements électroniques reposent sur les impressions et observations des acteurs du terrain. Les études sur les musiques actuelles sont pourtant nombreuses mais ne se sont jusqu’ici pas intéressées à cette spécificité.

Les premières observations de l’Enquête Organisateurs se basent sur plus d’une centaine de premières réponses :
- Un secteur majoritairement associatif,
- 72% d’amateurs,
- Très peu de subventions : 16% des répondants subventionnés, contre 40% dans le secteur culturel en général,
- L’accès aux salles est rendu plus difficile par le caractère électronique de l’événement selon 80% des répondants,
- Refus de location ou d’autorisation municipale et/ou préfectorale qui peuvent être attribués à une discrimination envers les musiques électroniques et leur public,
- La réglementation en vigueur est jugée floue et complexe voire incompréhensible par 94% des participants à l’enquête, ce qui cause des pratiques involontairement contraires à la loi,
- Une volonté de professionnalisation et de formation : près de la moitié des organisateurs ont organisé des free-parties ou des raves sauvages avant de passer dans le légal,
- Plus de 4 millions d’euros en 2012 de chiffre d’affaire cumulé par une centaine d’organisateurs, dont un grand nombre organise des évènements gratuits ou sur donation,
- Les musiques électroniques génèrent de l’emploi : 415 personnes salariées par une cinquantaine d’organisateurs en 2012, jusqu’à 20 salariés à plein temps pour certains.

Ces données ne sont pas représentatives du résultat final de l’enquête qui sera basé sur un plus grand nombre de répondants.

Cibles et objectifs :
- Dresser un état des lieux des événements en lien avec les cultures électroniques grâce à un panel de 500 organisateurs d’évènements électroniques répartis dans toute la France, amateurs ou professionnels, de toute forme et de toute taille, dans tous les styles de musiques électroniques,
- Connaître les problématiques rencontrées par les organisateurs de soirées électroniques,
- Avoir des données statistiques fiables pour favoriser et défendre la diffusion des cultures électroniques,
- Négocier des formalités simplifiées avec les partenaires sociaux,
- Négocier des avantages pour nos adhérents,
- Suivre l’évolution globale du réseau,
- Réaliser un annuaire des organisateurs électroniques dans toute la France.

Comment participer à l’enquête ?

Le formulaire d’inscription est disponible sur le site www.technopol.net, ou directement par le lien suivant : http://tinyurl.com/enquete-organisateurs

Rejoignez-les :

1001 Bass, Bass Jump, Beat Crushers, Beat’s Kick, Bebop Swing, Collectif des hérétiques utopistes, Cosmopolizm, Le Citron Vert, Dancefloor Concept, Deviations Sonores, Doop Events, Electro Léo, Electro News, l’Electrobeach Music Festival de Port-Bacarès, Electrobotik Invasion, Electrodidact, Fairfax, Feeling & Sound, Freesson, Find Out, Goatrax, Ghetto Art, Hadra, Interzone, La Mangouste, Livraison Sonore, Logistik Sound, Marvellous Festival, Module Records, Musact, Music Makes Me Dance, One One Six, PME, RISK, les Siestes Electroniques, StereOrganic, Subtronic, Transubtil, Trip & Teuf, Urban Nation, Wazacrew…

A propos de Technopol-Techno Parade

Depuis 1996, Technopol – Techno Parade est le réseau national de défense et de promotion des acteurs des musiques, arts et cultures électroniques. L’association comptait en 2013 plus de 300 adhérents avec qui et pour qui sont menées plusieurs actions : structuration du réseau (intérêt général), lobbying, coaching électro (actions pédagogiques) et événements (Techno Parade, Paris Electronic Week). L’association est ouverte à tous, professionnels du milieu ou simples amateurs.



Contacts

Contact presse : Aude BADUEL – Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Contact enquête : Théo JACQUET – Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Téléphone : 01.53.36.04.19


WWW.TECHNOPOL.NET A Propos de Technopol-Techno Parade

Depuis 1996, Technopol – Techno Parade est le réseau national de défense et de promotion des acteurs des musiques, arts et cultures électroniques. L’association comptait en 2013 plus de 300 adhérents avec qui et pour qui sont menées plusieurs actions : structuration du réseau (intérêt général), lobbying, coaching électro (actions pédagogiques) et événements (Techno Parade, Paris Electronic Week). L’association est ouverte à tous, professionnels du milieu ou simples amateurs.



Contacts

Contact presse : Aude BADUEL – Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Contact enquête : Théo JACQUET – Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Téléphone : 01.53.36.04.19


WWW.TECHNOPOL.NET - WWW.TECHNOPARADE.FR





--
Contact Presse:

Technopol - Techno Parade
Aude Baduel
0153360419
www.technopol.net
Profil du diffuseur :
http://www.categorynet.com/reseaucategorynet/profile?userid=81134



--

Communiqué envoyé le 17/03/2014 15:26:12 via le site Categorynet.com dans la rubrique Art / Culture

Diffuser votre communiqué de presse : http://www.diffuseruncommuniquedepresse.com

______