Facebook Twitter Newsletter Linkedin RSS

Portail de la presse

Katia Kameli - Third Space

EXPOSITION | Photographies & Vidéo
Du jeudi 14 novembre au samedi 14 décembre 2013 | Vernissage le jeudi 14 nov. 2013

Nous avons le plaisir de mettre les murs de la galerie Mamia Bretesché à la disposition de Katia Kameli qui présente une série de photographies ainsi qu’une vidéo intitulée ‘’The Storyteller’’.

Ses séjours dans de nombreux pays ne pouvaient qu’influencer une démarche artistique indissociable de son identité plurielle. Protéiformes, son travail exprime l’entre-deux, l’intermédiaire, où le signe d’appartenance est rejeté au profit de la multiplicité.
Son positionnement est donc celui de l’hybridité, le «tiers-espace» qui rend possible l’émergence d’autres visions de positions et de formes. Ce tiers-espace dérange les histoires qui le constituent, il les place en état critique, et permet donc une réécriture des allers retours entre «l’Histoire» et les «narrations». Les formes hétérogènes qu’elle manipule, vidéo, photographie, installation, dessin, participent aussi à ce déplacement.

Katia Kameli fixe le moment et l’espace sans mise en scène préalable. Il en découle des œuvres dépouillées, où flotte un air de no man’s land. Ce sont justement ces endroits désertés qui l’intéressent, ce quelque chose de la présence de l’homme, qui paradoxalement est souvent absent de ses photographies.

The Storyteller est une vidéo de 12mn présentée lors de la biennale 2012 de Marrakech au Maroc. A propos de cette vidéo Katia Kameli précise ‘ La Halqa, ou cercle de spectateurs, est une tradition ancestrale marocaine de la narration et de l’interprétation. J’ai choisi de travailler avec Abderahim Al Azalia, un conteur particulier, il interprète à sa manière des films de Bollywood. Pour « The Storyteller », il intervient dans le théâtre Royal de Marrakech, dans la salle d’un opéra inachevé. Il y interprète « Dosti » de Sayten Bose, un classique du genre en noir et blanc. La boucle est bouclée lorsqu’ Al Azalia nous raconte comment Ramu et Mohan, les deux protagonistes de « Dosti » échappent à leur condition. En effet, alors qu’ils jouent de la musique un cercle se forme autour d’eux. L’installation est montrée à l’intérieure de l’Opéra en question, il y a donc plusieurs mises en abymes dans cette proposition. Propos de Katia Kam
eli, recueillis par le magazine Dyptic 2012.
Katia Kameli est née en 1973, elle vit et travaille à Paris. Après des études à Vienne dans l’atelier de Pistoletto, elle est diplômée de l’Ecole Nationale des Beaux-Arts de Bourges et du post-diplôme des Beaux- Arts de Marseille.
May Mimoun de Maraval

Galerie Mamia Bretesche
Info: +33(0)142715094 Cell +33(0)660870621
66 rue Notre Dame de Nazareth 75003 Paris
www.mamiabreteschegallery.com - Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Du mardi au samedi de 14h à 19h : Entrée gratuite




--
Contact Presse:

Mamia Bretesche Gallery
May Mimoun de Maraval
0660870621
http//:www.mamiabreteschegallery.com
Profil du diffuseur :
http://www.categorynet.com/reseaucategorynet/profile?userid=79271



--

Communiqué envoyé le 26/10/2013 16:08:22 via le site Categorynet.com dans la rubrique Art / Culture

Diffuser votre communiqué de presse : http://www.diffuseruncommuniquedepresse.com

______