Facebook Twitter Newsletter Linkedin RSS

Portail de la presse

Restauration des fresques de Primatice à l'abbaye royale de Chaalis (Oise)

On connaît enfin avec certitude l'auteur de la « Sixtine du Valois », comme Le Parisien a surnommé la chapelle de Chaalis.
On le savait italien, mais un doute subsistait sur son identité réelle. L'attribution vient d'être reconnue.
Francesco Primaticcio, dit le Primatice, (1504-1570) est bien le peintre des fresques de la chapelle royale de Chaalis qui, construite vers 1250, recèle un exceptionnel décor de la Renaissance.
Cette affirmation de M. Jean-Pierre Babelon, président de la Fondation Jacquemart-André, est appuyée sur l'examen des meilleurs historiens d'art, comme Sylvie Béguin et Dominique Cordellier, spécialistes incontestés de l'École de Fontainebleau.
La date d'exécution doit se situer vers 1543-1545, époque à laquelle un prince de l'Église romaine en mission diplomatique en France, le cardinal Hippolyte d'Este, venait d'être nommé par François 1er abbé commendataire de Chaalis. À l'évidence, le cardinal de Ferrare est à l'origine de ces peintures murales qui s'inspirent de la décoration des plafonds de la chapelle Sixtine, commandée à Michel-Ange en 1508 par le pape Jules II.
Cet ensemble décoratif représente un exemple unique dans l'histoire de celui qui fut le successeur de Rosso à Fontainebleau et avec qui il partagea la maîtrise stylistique de la première École de Fontainebleau.
En effet, les fresques de la chapelle de Chaalis sont une des rares interventions connues de Primatice dans le domaine de la peinture religieuse, et le seul ensemble conservé.
Avec cette nouvelle attribution, Primatice - artiste méconnu en France jusqu'à l'hommage rendu par le musée du Louvre lors de la grande exposition monographique de l'automne 2004 - voit, avec ces fresques exceptionnelles, éclairer son art d'un jour nouveau.
Ce magnifique exemple de l'art de la Renaissance en France va retrouver tout son éclat grâce à une importante campagne de restauration, menée de décembre 2005 à juin 2006.

Cette campagne de restauration bénéficie du concours de la DRAC Picardie et du soutien du Groupe d'assurances Generali et du World Monuments Fund (WMF).


Nathalie Darzac : chargée de la communication - Institut de France
23, quai Conti - 75270 Paris cedex 06 - Téléphone : 01 44 41 43 40 - Télécopie : 01 44 41 44 50
Courriel : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. - http://www.institut-de-france.fr