Facebook Twitter Newsletter Linkedin RSS

Portail de la presse

Oh ! Pays Bas présente « New Orders » autour de l’Atelier van Lieshout

A la frontière de l'art contemporain, de l’architecture et du design néerlandais, les événements présentés par l'Atelier Van Lieshout à la Friche de la Belle de Mai sont les temps forts de cette année capitale. Jusqu’au 31 décembre, l'artiste de Rotterdam Joep van Lieshout, y présente « New Orders », un ensemble de projets qui se croisent et se développent à partir des questions portées par son atelier : l’organisation sociale et ses corolaires, la réinvention de la ville, de son usage et de son organisation. Avec une capacité de production hors norme, Joep et son atelier créent « de toutes pièces » des mondes parallèles présentés comme des alternatives possibles aux sociétés occidentales contemporaines.
Avec en rafale sur « New Orders » : une exposition monographique, deux expositions collectives, des publications en ligne, des éditions mais aussi des débats, des films, des concerts et des performances, Atelier Van Lieshout et les artistes conviés et réunis autour de son œuvre prolifique et protéiforme, interrogent nos modes de vie et la validité d’un possible nouvel ordre.

-Jusqu’au 31 décembre 2013 - The Butcher - Art contemporain
Avec cette première exposition monographique d’importance sur le territoire français, Atelier Van Lieshout (AVL) répond à l’invitation du Cartel en déployant les gros moyens de son unité de production. Inscrit aux rendez-vous incontournables de l’année capitale, il annonce la forme et la couleur des enjeux XXL du Panorama. Après l’écriture de chapitres entiers d’une œuvre prolifique et protéiforme – nommés Autocrat, AVL Ville, The Technocrat, Slave City ou encore Cradle to Cradle – AVL dévoile ici en avant-première les derniers projets et environnements issus d’une trilogie articulée comme une « Gesamtkunstwerk » (une œuvre d’art totale) : « The New Tribal Labyrinth », dont le premier volet est « The Butcher ».
L’exposition « The Butcher » se compose de deux parties distinctes. Slave City occupe le plateau du quatrième étage de la tour de La Friche La Belle de Mai. « The Blast Furnac »e, expression d’un environnement industriel du New Tribal Labyrinth est installé dans le Panorama. Un environnement industriel dont nous ne saurions véritablement définir le statut. Qu’il soit postapocalyptique, issu d’une ère de la survivance ou la représentation d’une nouvelle utopie où cohabiteraient industrie et agriculture, pollution et nature, production durable et recyclage, ce projet à grande échelle pose les fondements d’un univers made in AVL : un nouveau monde où les nations sont gommées au profit d’une réorganisation de la société en tribus imaginaires.

Friche la Belle de Mai, Le Panorama : 41 rue Jobin, F-13003 Marseille
Horaires : du mardi au dimanche de 13h à 19h, nocturne les vendredis jusqu’à 22h
Tarifs : 6 € tarif plein, 3 € tarif réduit

--
Contact Presse:

Clara Moreno Conseil Media
Juliette TREBUCIEN
0613607261
www.ohpaysbas.com
Profil du diffuseur :
http://www.categorynet.com/reseaucategorynet/profile?userid=78136



--

Communiqué envoyé le 30.07.2013 15:45:13 via le site Categorynet.com dans la rubrique Art / Culture

Diffuser votre communiqué de presse : http://www.diffuseruncommuniquedepresse.com

______