Facebook Twitter Newsletter Linkedin RSS

Portail de la presse

Bang Hai Ja

Dès le 7 février 2013, Guillaume Sébastien présente les nouvelles œuvres de l’artiste coréenne Bang Hai Ja dans une exposition intitulée « Lumière du Cœur».

Reconnue internationalement, Bang Hai Ja expose en France, en Corée, en Suisse, en Belgique, aux États-Unis, au Japon et au Canada et fait partie de la première génération de peintres contemporains coréens.

Avec dix expositions qu’elle a organisées en quelques années seulement (dont ArtParis au Grand Palais et le Palais Bénédictine de Fécamp en 2011), la Galerie Guillaume poursuit son engagement auprès de Bang Hai Ja.

Elle expose ici les oeuvres inédites de l’artiste, fruits d’une vision sans cesse renouvelée où se mêlent Orient et Occident, et d’une perception lumineuse et contemplative du monde.

Entre Orient et Occident : passerel le de lumières

Entre la Corée de son enfance et sa vie à Paris, Bang Hai Ja a tracé un trait d’union de l’Orient à l’Occident, et son œuvre se caractérise par la tradition calligraphique et la révélation de l’abstraction. Finesse, douceur et spiritualité sont les maitres mots de son œuvre.

Le mélange des deux cultures se reflète aussi dans le choix de ses matériaux, toujours naturels. Ces matières qu’elle ne cesse d’expérimenter lui permettent de capter l’énergie lumineuse du cosmos.

« Elle se sert de papier coréen fabriqué avec des feuilles et des plantes selon des traditions millénaires, par des moniales bouddhistes. On peut le froisser avec les doigts, le modeler. Elle emploie aussi du textile non tissé dit géotextile dont elle apprécie la transparence. Bang Hai Ja qui travaille à plat, sur le sol, peint avec la matière, non sur elle. Les couleurs se juxtaposent, se marient, créent des nuances subtiles et naissent sur fond de rêve ces visions imaginaires ou informelles qu’elle évoque aussi dans ses poèmes… car Bang Hai Ja est aussi naturellement poète qu’elle est peintre », explique Pierre Cabanne, critique d’art.

Quand la mat ière devient lumière

Son énergie, forte et sereine à la fois, Bang Hai Ja la transmet aussi bien par les couleurs que par les mots entre lesquels elle crée des correspondances. Puisant sa force dans l’acte de création, Bang Hai Ja nous livre un travail très intime qui, en même temps, parle de tout l’univers dans ce qu’il a de plus
harmonieux.
Et tandis qu’elle écrit dans l’un de ses poèmes ; « la lumière peint avec moi, elle devient mon coeur, je deviens lumière. Toutes les deux nous entrons dans le tableau », elle intitule ses oeuvres « Terre de Lumière », « Lumière de l’Univers », « Aurore », « Vibration de l’Univers »…
« L’art de Bang Hai Ja n’est ni une aventure ni un exploit, mais une quête. Sa peinture, d’où se dégage une intense poésie, est un organisme vivant, indépendant, qui produit de rayonnants effets lumineux » écrit encore Pierre Cabanne.

--
Contact Presse:

SylviaBeder CommunciationCulture



Profil du diffuseur :
http://www.categorynet.com/reseaucategorynet/profile?userid=54839



--

Communiqué envoyé le 21.01.2013 06:30:13 via le site Categorynet.com dans la rubrique Art / Culture

Diffuser votre communiqué de presse : http://www.diffuseruncommuniquedepresse.com

______