Facebook Twitter Newsletter Linkedin RSS

Portail de la presse

COMMUNIQUE DE PRESSE /Les artistes plasticiens disent Non au démantèlement de la Maisons des Artiste

COMMUNIQUE DE PRESSE -

Les artistes plasticiens disent NON au DEMANTELEMENT DE la Maison des Artistes

Créée en 1952, La Maison des Artistes est une association Loi de 1901. Il n'y a pas d'un côté, comme le prédentent certains syndicats, la Maison des Artistes association et de l'autre la Maison des Artistes sécurité sociale, mais une seule entité dont le siège est situé 11 rue Berryer et les services administratifs chargés des assurances sociales, 90 avenue de Flandre à Paris.

Aujourd'hui, La Maison des Artistes représente 15 000 artistes professionnels à jour de leur cotisation, sans exclusive politique, idéologique, ou esthétique.

Depuis maintenant trois ans, elle est victime, d'une violente campagne de dénigrement et de déstabilisation menée par des syndicats très peu représentatifs. Face à cette situation, plus de 150 artistes réunis au siège de La Maison des Artistes en janvier et quelque 300 réunis à Lyon en février, des centaines lors de réunions publiques ont demandé au bureau d'organiser une manifestation nationale le mardi 21 mars a 11 heures place du palais-royal a Paris pour informer et refuser le démantèlement de La Maison des Artistes comme le souhaite ces syndicats.

Ce climat de malveillance est prétexte, au travers d'une enquête administrative, de relancer un projet de réforme de la sécurité sociale des artistes auquel l'administration n'a jamais renoncé. Dans cette agression, certains fonctionnaires du ministère ce sont assurés la complicité de ces syndicats par le biais de subventions. Ce lien financier est mis en évidence à de nombreuses reprises. Dans un éventuel démantèlement, ces syndicats prendraient le contrôle de la gestion de notre Régime d'Assurance Maladie.

Nous nous y opposons.

L'Association a été investie depuis 1965 d'une mission d'intérêt public définie aux articles L 382-1, R 382-1, D 381-1 et suivant du code de la sécurité sociale, son agrément a été renouvelé par arrêté du 30 mars 1998. Cet agrément et le régime de Sécurité Sociale de La Maison des Artistes, tel qu'il est, constituent notre survie sociale en tant qu'artistes. C'est la raison pour laquelle nous nous opposons à son démantèlement.

Par ailleurs, il faut noter, fait suffisamment rare pour être souligné, que notre régime n'est pas déficitaire !

L'administration, au mépris des règles élémentaires de la démocratie, négocie donc avec des syndicats en rupture avec la collectivité et refuse de prendre en considération les représentants élus de La Maison des Artistes. Cette même administration n'a toujours pas agréé les nouveaux statuts votés en assemblée générale à l'unanimité (25 voix contre, sur 1 349 voix pour). Nous exigeons le respect dû à la représentativité démocratique. Nous voulons être entendus dans les réunions et commissions administratives tant à Paris qu'en régions concernant les artistes professionnels et le rôle de l'Association dans la gestion de leur Régime. Nous voulons que les représentants choisis par l'administration, sans légitimité élective, sortent des tables de négociations !

La Maison des Artistes constitue pour les artistes plasticiens un lieu d'identité professionnelle, 60 % des artistes affiliés au régime d'assurances sociales à Paris, ont choisi d'adhérer à l'association. Ce nombre est en constante progression.

La Maison des Artistes est le futur des élèves de nos professions, c'est pourquoi nous serons le mardi 21 mars a 11 heures place du Palais-Royal à Paris.

Rémy Aron,
Président de la Maison des Artistes



Renseignements sur le site de la Maison des Artistes :
http://www.lamaisondesartistes.fr
Par téléphone : 01 42 25 06 53
Par courriel : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.