Facebook Twitter Newsletter Linkedin RSS

Portail de la presse

GERARD RANCINAN s’expose au PRINTEMPS DE SEPTEMBRE Festival d’art contemporain à Toulouse

Du 28 septembre au 21 octobre 2012, Gérard Rancinan a été invité par le Printemps de Septembre à présenter ses oeuvres au musée des Abattoirs de Toulouse. La direction artistique de l’édition 2012 de cette manifestation, présidée par Marie-Thérèse Perrin et dirigée par Régis Durand, a été confiée à Paul Ardenne, historien et critique d’art ; elle s’intitule « l’Histoire est à
moi ! ».

Elle réunit une quarantaine d’artistes, qui tous à leur manière s’emparent de la question de l’histoire aujourd’hui. Aux côtés de ces artistes internationaux de premier plan, tels que Mounir Fatmi, Mona Hatoum, Anselm Kiefer, Mc Dermott et Mc Gough, Pierre&Gilles, ou encore Wael Shawky, Gérard Rancinan dévoile sa vision de l’« Histoire » à travers certaines de ses photographies les plus marquantes.

« Il était une fois l’Homme de mon époque »

Gérard Rancinan jette un regard historique sur notre temps. « Je fais un travail narratif d’éditorialiste, je raconte une histoire, l’Histoire avec un grand ‘H’, l’histoire de mes contemporains » explique-t-il.

A travers ses photographies grand format, il remet en perspective une histoire qu’il considère banalisée et oubliée et s’attache à révéler les transformations de la société actuelle. Gérard Rancinan construit son travail comme une mise en scène des « simulacres de notre monde ».

« Considéré aujourd'hui, comme un photographe majeur, Gérard Rancinan se définit lui-même comme ‘témoin éveillé des métamorphoses de l'humanité’ » explique Paul Ardenne.

Gérard Rancinan; une épopée artistique.

Anticipant les évolutions de notre époque, Gérard Rancinan recherche sans cesse une nouvelle manière de radiographier les courants de société qui animent notre monde actuel.
Avec ses photographies, il suscite une prise de conscience, une réflexion…

« À la manière d’un metteur en scène, je dirige les figurants. Mais je dois aussi tenir compte du fait que l’action ne saurait masquer les défauts de l’oeuvre : celle-ci doit être parfaite, jusqu’en ses moindres
détails » commente Gérard Rancinan. Pour lui, la photographie est un exercice de pouvoir lourd de responsabilités, dans lequel la qualité des échanges entre photographe et photographié joue un rôle central. Le choix des figurants revêt une importance primordiale : la plupart de ceux de son Radeau des
Illusions sont effectivement des immigrés, ce qui ne saurait être étranger à la qualité de l’alchimie réussie entre l’artiste et ses acteurs.

Pour « L’Histoire est à moi ! », Paul Ardenne a sélectionné plusieurs photographies de Gérard Rancinan, dont notamment la « Liberté dévoilée. ». Cette photo s’approprie le fameux tableau d’Eugène Delacroix « La Liberté guidant le peuple », icône de l’idéal républicain. « Cette oeuvre conserve une
dynamique globale similaire avec des personnages contemporains. La scène est trash, crépusculaire, elle nous parle de combats et semble nous dire elle aussi que, voilée ou non, la liberté nous est indispensable, aujourd’hui comme hier, et que c’est elle qu’il nous faut suivre, encore et encore ».
Cette représentation d’une lutte solidaire contre toutes les formes d’oppression dans le monde a été également, en juin dernier à Bruxelles, intégrée au décor d’une pièce de théâtre de Rahim Elasri intitulée « l’An 01 après Bouazizi ». D’une révolution à l’autre…

Rendez-vous « off »

Une semaine avant l’ouverture, Caroline Gaudriault et Gérard Rancinan organisent une projection en plein air au coeur de la ville rose dévoilant en avant-première, un documentaire réalisé par Vincent Tavernier. Ce film long-métrage montre le processus d’élaboration qui précède la réalisation des
photos et des livres de Gérard Rancinan et Caroline Gaudriault.

Pendant la semaine d’inauguration, les deux auteurs organisent une signature des volumes qui composent la « Trilogie des Modernes » dans une librairie toulousaine ; ce sera l’occasion de présenter pour la première fois en France le troisième volet intitulé « Wonderful World ».

www.rancinan.com

--
Contact Presse:

Communication Cutlure
Sylvia Beder
0142180942
www.sylviabeder.com
Profil du diffuseur :
http://www.categorynet.com/reseaucategorynet/profile?userid=54839



--

Communiqué envoyé le 12.07.2012 16:14:04 via le site Categorynet.com dans la rubrique Art / Culture

Diffuser votre communiqué de presse : http://www.diffuseruncommuniquedepresse.com

______