Facebook Twitter Newsletter Linkedin RSS

Portail de la presse

Horizons Croisés Artistes contemporains du Maghreb / Moussem culturel international d’Assilah, Maroc Du 29 juin au 15 juillet 2012


Dans le cadre de sa 34e édition, le Moussem culturel international d’Assilah organise une série de manifestations culturelles et artistiques pour célébrer « l’Union du Grand Maghreb » qui est l’invité d’honneur de cette année 2012.
A cette occasion, une exposition sur la création contemporaine au Maghreb est organisée du 29 juin au 15 juillet 2012.
Celle-ci présente les œuvres d’une quinzaine d’artistes contemporains du Maghreb. Pour mettre en perspective les enjeux de ce champ de création, un colloque est organisé avec pour thème « Le mouvement des arts plastiques dans les pays de l’Union du Maghreb ».
Organisée par Brahim Alaoui, l’exposition HORIZONS CROISÉS permet d’appréhender le contexte dans lequel les scènes artistiques maghrébines opèrent aujourd’hui leurs mutations, et de s’interroger sur les interactions entre le régional et l’international, le moderne et le contemporain.

Afin d’offrir une vision globale de l’art contemporain du Maghreb, HORIZONS CROISES réunit les œuvres de certains artistes fondateurs de la modernité artistique au Maghreb et les met en résonance avec les travaux d’artistes de la génération actuelle issus de différents pays de cette région.

Les pratiques artistiques qui ont dominé le champ culturel postcolonial au Maghreb, pratiques marquées par l’affirmation de l’identité face à « l’autre », sont ainsi représentées par des artistes tels que Farid Belkahia, Abdallah Benanteur, Mohamed Melehi et Sahli Abderrazak.

A leurs côtés, les œuvres d’artistes de la génération actuelle montrent comment l’art d’aujourd’hui invente de nouvelles images pour rendre compte de son époque, identifier les mouvements en cours et anticiper ceux à venir.
Pour faire face aux enjeux du monde contemporain et aux mutations de notre environnement, les artistes réinventent une nouvelle modernité. Ils s’y emploient en articulant l’individuel et le collectif, le local et l’universel, apportant ainsi leur contribution globalisation qui marque la création artistique contemporaine.

Cette démarche est présente notamment, dans les œuvres des artistes exposés tels qu’Amina Benbouchta, Amel Bennys, Zoulikha Bouabdellah, Meriem Bouderbala, Safaa Erruas, Mohamed El Baz, Mounir Fatmi, Mohamed Mourabiti, Driss Ouadahi et Yazid Oulab.


Cette confrontation de générations et d’expériences, cette rencontre entre des horizons de création convergentes et pourtant différentes permet de déterminer dans quelle mesure la recherche d’une « modernité autre », qui constituait déjà l’un des traits distinctifs de la production artistique des années soixante au Maghreb, reste prégnante chez les artistes contemporains.

Ce questionnement sur la création artistique confère aux œuvres des artistes maghrébins une empreinte particulière, qui demeure un atout pour la construction d’un « Maghreb des cultures » et un des leviers pour l’édification d’un ensemble régional moderne, multiple et ouvert sur le monde.


BRAHIM ALAOUI, CURATEUR D’« HORIZONS CROISES »

Brahim Alaoui, historien d’art et commissaire d’exposition. Tant par son travail d’écriture que par les expositions qu’il a organisées, Brahim Alaoui reste l’un des rares médiateurs établissant un lien vivant entre l’art actuel du monde arabe et la scène artistique européenne et internationale.

On se souvient notamment des manifestations qu’il a organisées à Marrakech, telles que « Résonances, artistes marocains du monde » en 2010 et « Images affranchies » en 2011, mais aussi « Maghreb entre deux rives » à Madrid en 2012 ou encore « Traversées » à Paris et à Rabat en 2009.


COLLOQUE SUR LES ARTS CONTEMPORAINS DU MAGHREB

Pour prolonger la réflexion autour de l’exposition, le Moussem d’Assilah a confié à Nadine Descendre l’organisation de rencontres sur le « mouvement des arts plastiques dans les pays de l'Union du Maghreb : la Transition ».

Celles-ci ont pour ambition de tester, par étapes, sous forme d’un premier laboratoire de confrontation d’idées et d’expériences, les prémisses d’un socle théorique nécessaire à cette transition artistique au Maghreb.


FESTIVAL D’ASSILAH

Le Moussem culturel international d’Assilah se déroule dans le nord du Maroc, à proximité de Tanger. Il fête cet été ses 34 ans d’existence et réunit chaque année un grand nombre de chercheurs, d’académiciens, d’écrivains, de plasticiens, d’intellectuels ainsi que des représentants des médias internationaux. Ainsi, pendant deux semaines, la ville d’Assilah devient un centre actif de création et de réflexion sur le dialogue entre les cultures et les civilisations.

Le Moussem d’Assilah a été initié en 1978 par Mohamed Benaïssa, maire d’Assilah, ancien ministre de la Culture et des Affaires étrangères et de la Coopération, ainsi que par l’artiste plasticien Mohamed Melehi.


--
Contact Presse:

Sylviabeder Communication Culture
Béatrice Martini
+33 1 43 20 51 07

Profil du diffuseur :
http://www.categorynet.com/reseaucategorynet/profile?userid=54839



--

Communiqué envoyé le 10.05.2012 14:58:12 via le site Categorynet.com dans la rubrique Art / Culture

Diffuser votre communiqué de presse : http://www.diffuseruncommuniquedepresse.com

______