Facebook Twitter Newsletter Linkedin RSS

Portail de la presse

La galerie Petits Papiers Paris / Illustration présente URBAN Dessins de Tom SCHAMP Du 4 au 26 mai 2012

Du 4 au 26 mai 2012, la Galerie Petits Papiers consacre un solo show à l’illustrateur belge Tom Schamp. Maître de la couleur affirmée sur papier et carton, cet artiste polyvalent se confronte à la question de la ville et explore les concepts luxuriants de l’urbanité et de la citadinité. A travers une soixantaine d’œuvres colorées, l’exposition URBAN dévoile des dessins aux motifs graphiques et aborde des notions de société contemporaine comme le fourmillement de la ville ou l’agitation des familles.


Né en 1970 en Belgique, Tom Schamp est un homme de la périphérie de Bruxelles, près de laquelle il a grandi et vit encore aujourd’hui. La ville, source de son inspiration, est celle de son quotidien, celle où il a suivi ses études à l’Académie Sint-Lukas puis à l’Académie d’art de Poznan en Pologne. Ce nouvel horizon le mène alors vers le domaine infini de l’illustration et notamment vers le monde des enfants. L’illustration est son moyen de communication et Tom Schamp est un communicant : ses dessins sont des ponts entre le monde des enfants et celui des adultes. Il allie très justement son regard d’enfant et sa maturité d’adulte dans une technique personnelle sur des sujets puisés dans un quotidien parfois sombre et sérieux. Cette accessibilité a fait de lui un collaborateur vivace du monde foisonnant des médias. La nature énergique de Tom Schamp lui permet d’être un touche-à-tout dans l’illustration : il crée pour des magazines, com
me Humo, Enjeux les Echos ou Télérama, des sites internet, des emballages, des brochures, pochettes de CD, affiches, calendriers, cartes postales ou encore des timbres…

Ses œuvres sont colorées, toujours fraîches, parfois effrayantes. La ville est cet univers angoissant mais aussi cette source d’humour et de références quasi unanimement partagées. Les lecteurs et spectateurs s’y retrouvent, se reconnaissent, sourient et repartent finalement intrigués. Tom Schamp puise cette énergie et ce style entre son monde intérieur et intellectuel – sa capacité à absorber le réel qui l’entoure - et son monde extérieur et plastique qui l’aide à retranscrire son idée, à communiquer. Cependant, ce travail d’illustrateur pour les médias n’est pas l’objet d’une simple commande : « Quand un projet m’a été offert, tel un manuscrit de livre ou autre, quelques idées de contenus, formes et couleurs mûrissent pendant la lecture. La méditation continue le matin au lit, suivie par le vrai travail […] Il faut que je décide moi-même sur le passage à illustrer. ». L’illustration pour les médias est pour l’artiste un
travail intimement lié à sa liberté. « Il sait apprécier la liberté qu’offrent les contraintes du sujet imposé. La marge d’expression y est plus grande qu’on ne pouvait le penser de prime abord. Le jardin est clôturé, c’est vrai, mais l’artiste peut y déployer ses ailes en toute liberté pour ensuite faire des loopings. »*. Tom Schamp fait ses loopings dans le ciel urbain et trace des portraits éclectiques, sains mais acérés de nos citadins. Il brosse une société colorée et puissante en représentant des individus et des groupes comme acteurs sociaux. L’illustrateur, fins observateurs de la société du 21e siècle, chante l’amour de la ville et des liens humains et familiaux dans la cité avec un esprit onirique.
* Extrait « Le jardin est clôturé » de Rudy Vandendaele

Les œuvres présentées ce printemps à la galerie des Petits Papiers sont des travaux de l’artiste essentiellement réalisés entre 2001 et 2008. Une soixantaine de cartons colorés abordent événements et réflexions de société. Rollez-Jeunesse (1996) est une incitation à l’énergie, à la vivacité des opportunités offertes par la ville. Grâce au dessin en couleurs chaudes de l’artiste, il veut se lever et participer. Et c’est bien ce que fait Tom Schamp : participer. Il va plus loin : il interpelle. La peinture Je n’est pas moi (1997), désossement de poupées russes masculines, interroge le lecteur : qui est « je » ? Est-ce moi ? Ou bien si ce n’est moi, est-ce toi ? Les visages répétitifs des personnages, les yeux en amande et les minces lèvres rouges de ces hommes-poupées obligent le spectateur à se confronter à qui nous sommes, qui sont nos doubles. Le tout est conté dans une atmosphère peinte pourtant apaisée : c’est la magie de Tom Sc
hamp.

L’artiste travaille depuis de nombreuses années l’acrylique sur support cellulosique. La plasticité et la force des couleurs offertes par ce média, associées à la familiarité du carton, renforcent la présence touchante de ses illustrations. Tom Schamp travaille sans filet, osant poser côte à côte des couleurs vives, contrastées et assumées. En cela il se distingue des illustrateurs classiques, chaque réalisation étant conçue comme une œuvre à part entière, très aboutie, qui doit résonner dans l’inconscient du lecteur. L’artiste décrit ainsi sa démarche : « Comme illustrateur, j’essaie d’offrir au public une belle image qui intrigue le spectateur. Il faut que l’image parle, avant comme après la lecture de l’histoire. ».

Cette approche innovante de l’illustration et ce style très personnel, le public des lecteurs et des médias les ont bien perçus ; Tom Schamp est couronné de nombreux prix depuis 2001. Son dernier trophée, le prix parisien « Saint-Exupéry », a consacré ses illustrations pour l’album « Le fabuleux amour d’Aucassin et Nicolette » (Albin Michel, 2010).

Le travail de Tom Schamp, touchant, frais et coloré de prime abord, appelle à la réflexion et force le spectateur à chercher le message de l’artiste. Sa peinture se lit avec une pointe d’humour ; citadins et urbains, passez mais regardez !


--
Contact Presse:

Galerie Petits Papiers Paris / Illustration

+33 (0)1 75 50 30 68
www.petitspapiers.be
Profil du diffuseur :
http://www.categorynet.com/reseaucategorynet/profile?userid=70406



--

Communiqué envoyé le 13.04.2012 15:08:55 via le site Categorynet.com dans la rubrique Art / Culture

Diffuser votre communiqué de presse : http://www.diffuseruncommuniquedepresse.com

______