Facebook Twitter Newsletter Linkedin RSS

Portail de la presse

Galerie Laure Roynette - exposition d'Anne Cindric "Missing in action" 5 mai-23 juin 2012

La Galerie Laure Roynette (www.laureroynette.com) présente, du 5 mai au 23 juin 2012, des oeuvres inédites d’ANNE CINDRIC dans une exposition personnelle intitulée MISSING IN ACTION et l’ouvrage, « Abécédaire de campagne », Anne CINDRIC par Jean-Yves JOUANNAIS, ancien rédacteur en chef de la revue art press et auteur de « L’Encyclopédie des guerres » au Centre Pompidou.
« Missing in action », ou MIA, est une expression US, désignant les soldats portés disparus au combat.
Pourquoi ce titre ? Les peintures d’Anne Cindric regorgent de combattants fumant de testostérone qui ne « manquent pas à l’action ». Sur chaque toile, figure un beau mâle bien brutal, ou plus si affinités…. Ils envahissent de petits paysages bucoliques inspirés de la Toile de Jouy, des semis de fleurs ou transpercent des médaillons décoratifs. Mais finalement, c’est peut-être ce petit univers féminin et mignard qui submerge, qui engloutit presque ces féroces soldats. En tout cas, c’est un regard féminin sur des surhommes adulés mais débordés.
Sa recherche picturale a été marquée par son passage par l’ENA, « l’école du pouvoir », puis sa rencontre avec son mari Boris Cindric, architecte originaire de Sarajevo, qui a combattu pour défendre sa ville assiégée. Le critique d’art Jean-Yves Jouannais qualifie à juste titre cette recherche d’obsessionnelle et voit son travail comme «Une aspiration à la consolation : c’est ce que l’on croit décrypter en parcourant les étapes de l’œuvre d’Anne Cindric, à la fois ascétique et désirante, d’une matité de requiem et d’un rococo sans pedigree. Une aspiration qui aurait de particulier de ne jamais se laisser aller au lyrisme. Une rigueur effectivement martiale, poétique et dramatique, qui n’est pas sans évoquer la quête de Stig Dagerman et qui dit à sa manière notre insatiable besoin de consolation.»
Anne Cindric se concentre en effet sur la représentation du pouvoir sous toutes ses formes : auparavant ses figures historiques, puis ses colifichets, aujourd’hui sa manifestation ultime, la guerre. En dehors de tout jugement moral ou politique, elle prend un malin plaisir au mariage des contraires, pour représenter tout un monde, à la fois cruel et délicat, où masculin et féminin s’interpénètrent
EXPOSITIONS PERSONNELLES (sélection)
2011 « Ah ! que la guerre est jolie » Espace 2.13 PM - La Celle-Saint-Cloud
2006 - 2007 « Détournement de fonds publics » Hôtel de Soubise,
Archives nationales, Ministère de la Culture - Paris
2006 « Manufacture nationale : mais que fabrique l’Etat ?»
Musée de Tulle, DRAC Limousin -Tulle

EXPOSITIONS COLLECTIVES (sélection)
2011 « Shooting symphony », avec Etienne de Fleurieu, Iris Levasseur,
Laurent Pernot et Brigitte Zieger - Galerie Odile Ouizeman - Paris
2007 Participation à l’exposition de la photographe Micheline Pelletier
Château d’If Ministère de la Culture - Marseille
2006 « Secrets d’états, secrets d’Etat »,
avec Agathe Larpent et Françoise Schein, Nuit des musées
Musée de l’Histoire de France, Ministère de la Culture - Paris
2005 Monnaie de Paris
2003 Galerie municipale de Vitry-sur-Seine
Salon d’Art Contemporain de Montrouge - lauréate
2001 Lagalerie, avec Olivier Blanckart – Paris


--
Contact Presse:

Galerie Laure Roynette
Laure Roynette
0608635441
www.laureroynette.com
Profil du diffuseur :
http://www.categorynet.com/reseaucategorynet/profile?userid=69191



--

Communiqué envoyé le 10.04.2012 18:18:54 via le site Categorynet.com dans la rubrique Art / Culture

Diffuser votre communiqué de presse : http://www.diffuseruncommuniquedepresse.com

______