Facebook Twitter Newsletter Linkedin RSS

Portail de la presse

résonnance magnétique

UNE EXPOSITION DE DAVID BRUNNER EXPOSITION DU 25 FEVRIER AU 6 AVRIL 2006 VERNISSAGE LE SAMEDI 25 FEVRIER A PARTIR DE 18:00

S Y C O M O R E A R T 7 B I S R U E G E O F F R O Y M A R I E 7 5 0 0 9 P A R I S T 0 1 4 7 7 0 2 5 1 2
CONTACT PRESSE Jennifer T 06 67 64 29 67 Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

David Brunner, se tourne vers une forme de pluridisciplinarité dans laquelle prédomine des symboles et des objets de la culture électronique.
En concevant des espaces de communication, des points de rencontre attractifs, et un univers protéiforme, il emprunte autant à la culture populaire qu'au domaine scientifique,en entrechoquant des visions d'un présent/futur à la fois fantasmagoriques et à la fois trés lucides...

"Résonance magnétique" se veut le nouvel écho d' une nouvelle forme de proposition regroupant la peinture (phosphochromes =monochromes phosphorescents) et magnetochromes (monochromes magnétiques), la vidéo interactive, la technique du wall painting et la photographie numérique.
Cette résonance nous entraîne dans le sillage de la voie lactée et des forces invisibles et propose un programme aussi cosmique que poétique. Le magnétisme est pris comme modèle, comme matrice originaire pour développer des formes qui recèlent des forces, des énergies qui nous restent étrangères et invisibles.

David Brunner joue avec les règles de l'apesanteur, en utilisant une peinture métallique, le spectateur peut manipuler des magnets sur une nouvelle série de monochromes.
Il tente de célébrer et de mettre en exergue cet instant du déplacement en pratiquant une chute sans gravité. Le magnétisme fonctionne comme système,
il rejette et attire à la fois. Expulsif et attractif, il est double et contradictoire. Plus et moins. Le magnétisme suspend autant la matière que le temps.
Il est une force qui bouleverse l'ordre des choses, tout en refusant toute effraction.