Facebook Twitter Newsletter Linkedin RSS

Portail de la presse

Made in paper / avec Katrin Bremermann, Anne-Flore Cabanis, Pascal Mourgue, Edouard Sautai… / du 5 avril au 4 mai 2012

En écho à la semaine du dessin à PARIS, la galerie EXIT ArtContemporain fait la part belle aux œuvres sur/en papier.
Les artistes de la galerie, qu’ils soient peintres ou plasticiens, ont en commun cette relation intime avec le papier : support élémentaire, simple et léger, il permet d’aller à l’essentiel avec la plus grande des libertés.
Ensemble, les œuvres présentées témoignent de l’investigation des artistes sur le rapport de l’intellect à l’espace qu’il habite, le papier. ..

Pascal Mourgue, du design à l’art !
Dernier arrivé parmi les artistes de la galerie et signature de référence dans le domaine du design (chez Ligne-Roset, Cinna, Fermob…), Pascal Mourgue entretient depuis toujours une relation étroite avec l’art.
Une ligne imaginaire sépare ces deux univers qui cohabitent et se nourrissent aussi l’un de l’autre.
Dans le cadre de Made in Paper, Pascal Mourgue présente pour la première fois ses sculptures de papier.
Libéré ici de toute contrainte industrielle, l’artiste aime jouer des possibilités infinies qui créeront formes, volumes, transparences : une matière légère, souple et qui finalement offre une belle résistance.
Ses œuvres nous font pénétrer dans un univers où le végétal et l’organique semblent ancestralement liés.

Katrin Bremermann ou l’éloge de l’essentiel.
Le papier donne à l’artiste un espace d’expérimentation infini : matériaux, techniques et formes nourrissent ses variations.
La ligne, ouverte, cassée, féconde est son seul modèle.
Le résultat de ces belles recherches est un ensemble d’œuvres délicates et subtiles aux frontières de la figuration et de l’abstraction, au rythme et à la pulsation particuliers.

Anne-Flore Cabanis, un bic et du papier.
Elle commence par un tracé aléatoire au stylo à bille sur papier.
Il obéit à des règles simples : une ligne dessinée à main levée qui ne se croise pas et dont les angles sont toujours des angles droits.
« Jusqu’où notre sens de la vue nous rend-il la réalité et l’essence du monde spatial? »
Si la perception visuelle n'est pas qu'une simple transcription du signal optique mais un processus cognitif par lequel notre cerveau reconstruit dans l’espace les formes, alors, les dessins d’Anne-Flore Cabanis sont des espaces sculpturaux : l’œil et le cerveau sont moteurs de l’œuvre.

Edouard Sautai, Points Reliés, jeu d’enfant
Le travail des Points Reliés d’Edouard Sautai est aussi simple dans son principe que complexe dans son résultat : l’exercice consiste à pointer sur une feuille les décrochés qui serviront à créer le dessin, et à les numéroter.
Dans un second temps, c’est une ligne ininterrompue qui doit relier les points entre eux pour créer la figure.
Emprunté aux codes de l’enfance, l’artiste modélise les formes de son quotidien et joue avec la représentation mentale des objets.

EXIT ! c’est la sortie de secours, l’ouverture vers l’émergence.
C’est ce que nous demandons à l’art et à nos artistes.
La galerie Exit Art Contemporain est née en 2006.
Depuis, Maria Giovanna Gilotta et Florence Provost souhaitent provoquer la rencontre entre la création contemporaine et un public de nouveaux collectionneurs.




--
Contact Presse:

EXIT Art Contemporain


www.exit-art.fr
Profil du diffuseur :
http://www.categorynet.com/reseaucategorynet/profile?userid=72470



--

Communiqué envoyé le 06.03.2012 10:22:12 via le site Categorynet.com dans la rubrique Art / Culture

Diffuser votre communiqué de presse : http://www.diffuseruncommuniquedepresse.com

______